Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Cirques itinérants : la bataille continue

Les fondations et associations de défense animale s'opposent au projet d'arrêté ministériel du Ministère de l'Ecologie - visant à réglementer la présence et l'utilisation d'animaux sauvages par des cirques itinérants - dans une lettre adressée à Judith Jiguet, directrice de l'eau et de la biodiversité, le 12 novembre 2008. En l'état, le texte proposé sur ce dossier ne résout rien.

Les fondations et associations de défense animale s'opposent au projet d'arrêté ministériel du Ministère de l'Ecologie - visant à réglementer la présence et l'utilisation d'animaux sauvages par des cirques itinérants - dans une lettre adressée à Judith Jiguet, directrice de l'eau et de la biodiversité, le 12 novembre 2008. En l'état, le texte proposé sur ce dossier ne résout rien.

Alors que les pays d'Europe tendent à l'interdiction progressive d'animaux sauvages dans les cirques (comme l'Autriche et le Danemark), la France patine. Ses textes de lois réglementant les cirques itinérants sont datés - 1982 pour les plus anciens, 2002 pour les plus récents - et aucun d'eux ne tient compte de la spécificité sauvage de l'animal, notamment quant à ses besoins biologiques.

Sous l'impulsion de huit fondations comme la Fondation 30 Millions d'Amis et associations de défense animale, dont certaines alignent déjà plusieurs sauvetages d'animaux de cirque en péril, le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire s'est attelé à la tâche. Objectif : améliorer les conditions de détention des animaux sauvages dans les cirques itinérants. Mais les associations et fondations veulent plus : la disparition progressive et définitive de ces animaux dans ce genre d'établissement.

Les fondations Assistance aux animaux, 30 Millions d'Amis, Brigitte Bardot, Ligue française des droits de l'animal, la SPA, la SNDA, Code Animal et France Nature Environnement ont allié leurs forces pour l'obtention d'un texte beaucoup moins timide que celui proposé par le ministère, comme elles l'expliquent dans leur recommandation. Or ce projet d'arrêté biaise la démarche de base des associations de défense animale.

Dans une lettre commune au ministère datée du 12 novembre 2008, elles dressent le constat suivant : "à l'exception de l'immatriculation des animaux, aucune de leurs demandes fondamentales n'a été prise en compte". Une réponse émanant du ministère est attendue. Mais si la situation perdure, associations et fédérations pourraient tout simplement se désolidariser du ministère et "se réservent le droit de faire connaître au public leur déception et leur désapprobation relatives à l'arrêté qui leur a été présenté".

Commenter

  1. transistor 07/12/2008 à 21:29:08

    stop à toutes les utilisations d'animaux dans les cirques

     

  2. cec95 07/12/2008 à 21:18:24

    Encore et toujours, en 2008 comme en 2009, des cirques exploitant des animaux circuleront en toute tranquilité sur nos routes et accueilleront des familles... Je suis révoltée de voir que les mentalités ne changent pas et pire, elles regressent ! Les corridas font le plein l'été, les cirques à Noël, la fourrure est de nouveau à la mode... triste monde ! Que les comités d'entreprises cessent d'organiser le spectacle de Noël des enfants de leurs personnels dans les cirques, ce sera déjà une évolution ! A quand des campagnes pour dénoncer ces maltraitances moyen-âgeuses sur les grandes chaînes de télévision ? Il existe des spots publicitaires pour la sécurité routière, faites de même pour le respect des animaux. Nos dons doivent servir aussi à cela, sinon, c'est un combat stérile.

  3. lunatune 03/12/2008 à 19:25:18

    les animaux sont tro souvan considéré comme des objet c pa normal 

    Meme les homme son des animaux mai sa personne ni fai atention

    On a tous une vie et on a tous les droit de vivre heureu sans etre enfermé dan une cage 

    C inadmisible de fair sa 

    Moi je fai du cirque et au moin dan les cirque amateur il n'y a pa d'animaux

    Il y a pa lonten je sui allé voir le cirque arlette gruss un des animaux(un lama) c fai fouaité a la tete è_é personne ne la remarqué et je devai etre la seul a ne jamai aplodire a chaque foi quil y avai des animaux 

     

  4. anthony29 01/12/2008 à 20:55:48

    C'est vraiment honteux d'utiliser les animaux comme des objets dans ces cirques où la maltraitance est de rigueur.

     L'année dernière, j'ai écris à mon député pour lui faire part de mon mécontentement et de mon indignation sur la venue d'un cirque à Quimper (Finistère). Ce monsieur, pour pas le nommé Jean-Jacques URVOAS, n'a pas daigné répondre à mon mail. Il a certainement d'autres priorités que les animaux maltraités et morts dans ces cirques.

     Un autre point qui m'énerve et j'aimerais avoir vos avis ainsi que celui de la fondation, c'est le fait que le comité d'entreprise ou je travaille propose à nouveau et comme presque tous les ans, des tarifs réduits pour un cirque qui vient chaque fin d'année à Quimper. Cette année, c'est le cirque SKRATT qui vient à Quimper. Qu'est-ce que je peux faire à mon petit niveau à part interpeller les politiques qui ne répondent pas ?

     Bon courage à la fondation dans les nombreux combats qu'il faut mener pour le bien-être des animaux.

     

  5. justinezuppardi 01/12/2008 à 11:33:50

    pauvre béte ...

  6. anonyme 30/11/2008 à 16:29:12

    Et oui inadmissible cette exploitation, tant qu'il y aura du public, cela ne s'arrêtera pas. Pour ma part je boycott - il faudrait que tout le monde fasse pareil, je ne suis pas pour le cirque, ou alors que des artistes "humains" bien sur, (clowns, acrobates, ...)

  7. jm les chats 30/11/2008 à 13:49:11

    Les animaux de cirques sont des pauvres betes qui servent qu a raporter de l argent!

    L année dernière il y avait un cirque près de chez moi et je suis allée voir les animaux dehors.Il y avait un pauvre lion couché ds sa cage qui me regardais j avais pitié pour lui, j ai pris une photo et une dame est sortie de sa caravane et m a dit de m éloigner.

    Je me suis dit il doit mourir de faim il etait tout maigre!

    Je dis tjs que si je gagne une grosse somme d argent j achète un enorme terrain et je fais une reserve d animaux sauvages et plein d autres animaux en liberté totale.

    ils sont vraiment mal traités et j ai mal au coeur quand je les vois.

    Je trouve qu un cirque devrait pas capturer des animaux ds des cages insalubres.ils sont torturés et ils prennent plein de coups de fouets c est pour ça aussi que leur pelage est abimé!

    Un animal sauvage peut pas devenir domestique avec des gens des cirques si il prend pas de coups car ces gens leur montre aucun signe de reconnaissance et de bons traitements.

    Si le cirque n a plus d animaux ce sera une bonne bataille!!

  8. yodesainT 28/11/2008 à 20:15:30

    il faut vite que ce gouvernement se bouge, pauvres animaux, ce n'est pas la leur place, laisser les tranquile dans la nature..

  9. best 28/11/2008 à 12:35:35

    Ah décisément! Pauvre bête ! Dans mon ancien village notre maire avait interdit des emplacements à des cirques ayant des animaux en cage !

    Bonne action ^_^

     

     

    eva.l

  10. Aureliarose 26/11/2008 à 15:13:47

    Je suis contre les cirques, quand on voit ces pauvres bêtes enfermées dans des cages...ce n'est pas juste ! Yell