Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Les chevaux de trait s'invitent à l'UNESCO

Il reste aujourd'hui 9 races de chevaux de trait en France, contre 13 au début des années 40. Un patrimoine unique au monde que le président du Centre de promotion du cheval de trait Auxois souhaite voir classer au patrimoine mondial de l'Humanité.

Il reste aujourd'hui 9 races de chevaux de trait en France, contre 13 au début des années 40. Un patrimoine unique au monde que le président du Centre de promotion du cheval de trait Auxois souhaite voir classer au patrimoine mondial de l'Humanité.


© jeanma85 - Fotolia.com

C'est au cours d'une discussion entre amis qu'est née l'idée. Dominique Léger, éleveur et président du Centre de promotion du cheval de trait Auxois lance une boutade : "Ces animaux sont quand même un véritable paysage culturel à eux seuls... Et si on les faisait classer par l'UNESCO ?" Il n'aura pas fallu bien longtemps pour que la boutade se transforme en campagne, même si, encore aujourd'hui, aucune race ni aucune espèce animale n'a jamais été classée au patrimoine mondial.

La bataille s'annonce donc rude. Mais Dominique Léger reste positif. Après tout, les 9 races de chevaux de trait françaises répondent à au moins 6 des 10 critères nécessaires à la validation d'un dossier de classification par l'institution internationale  : la représentation du génie créateur des éleveurs, le témoignage sur la création de paysages, le témoignage sur une civilisation disparue, voire sur la civilisation du XXIème à l'état de gestation, la création d'un paysage culturel, l'association à des événements et des traditions vivantes et enfin, un exemple de développement d'écosystèmes et de communautés d'espèces animales. "Bref, le cheval de trait colle parfaitement", reprend le président du Centre de promotion du cheval de trait Auxois.

L'UNESCO n'a, pour l'instant, ajouté à sa liste que de la pierre, du dur. Le cheval de trait, tout vivant qu'il soit, colle pourtant parfaitement aux critères nécessaires à son inscription auprès de l'organisme. Façonné par les paysans au XIXème siècle, il est utilisé à la traction agricole et dans les transports. Il joue encore un premier rôle dans le siècle de la civilisation rurale jusqu'en 1950. C'est finalement le plan Marshall et l'introduction de la motorisation qui lui font perdre son crédit auprès du monde paysan. De cheval de trait il devient cheval lourd, promis au seul étal des boucheries hippophagiques. Son effectif dégringole, il reste entre 30 000 et 40 000 individus toutes races confondues, mais sa génétique est préservée par la passion régionaliste d'une poignée d'éleveurs et l'administration des Haras Nationaux.

Aujourd'hui, il subsiste 9 races de chevaux de trait (l'Ardennais, l'Auxois, le Boulonnais, le Breton, le Cob Normand, le Mulassier Poitevin, le Percheron, le trait Comtois et le trait du Nord). Chacune est l'apanage d'une région, d'un savoir-faire, d'un besoin spécifique. Il n'existe, nulle part ailleurs dans le monde, une telle biodiversité. L'exportation de chevaux de trait est d'ailleurs l'une des caractéristiques de l'élevage français. Exportation vers les Etats-Unis et le Japon, entre autres. Au pays du soleil levant, le Percheron, considéré comme le "sumotori" des chevaux, est engagé dans des courses de puissance, le "trait-track", où il mesure sa force sur une courte distance en tractant une masse importante.

L'acceptation du dossier présenté par Dominique Léger pourrait permettre la préservation des chevaux de traits en France. Rappelons qu'en 1943, l'hexagone était fort de 13 races. Quatre d'entre-elles ont déjà disparu. Mais il faudra se montrer patient : l'UNESCO ne devrait pas faire parvenir sa réponse avant trois ans.

Commenter

  1. gamin51 24/11/2008 à 19:03:48

    Quelles que soit leur races ils sont tous aussi beaux les uns que les autres.Je les aimes beaucoup ,il faut les protèger

  2. chypie2B 20/11/2008 à 12:14:14

    Ces chevaux sont vraiment magnifiques et il faut vraiment les sauvegarder!!!!!

  3. maudus 18/11/2008 à 11:47:26

    Je ne connais que le Breton, le Cob et le Percheron, mais ils sont sans doute tous magnifiques !  Quelle grace, quelle force et quelle douceur en même temps ! Ces chevaux sont la force, la tranquilité, les persevérance, pourtant tout n'a pas été que bonheur pour eux, (travail trop dur, guerres etc....)

    Une bonne idée qui j'épère aboutira !