Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Des articles en peaux de chiens et chats saisis sur le sol français

Malgré la réglementation française puis européenne obtenue par la Fondation 30 Millions d'Amis concernant cet odieux commerce, c'est la première fois, en France, qu'une saisie de cette ampleur a lieu. Quelques 4000 manteaux, ornés de cols en fourrure de chien et de chat importés de Chine ont été découverts par les douaniers dans un entrepôt parisien de vêtements.

Malgré la réglementation française puis européenne obtenue par la Fondation 30 Millions d'Amis concernant cet odieux commerce, c'est la première fois, en France, qu'une saisie de cette ampleur a lieu. Quelques 4000 manteaux, ornés de cols en fourrure de chien et de chat importés de Chine ont été découverts par les douaniers dans un entrepôt parisien de vêtements.


Dépeçage de peaux de chats dans un atelier chinois. ©HSUS/Karremann

Le 10 octobre 2008, les douanes parisiennes voient arriver un conteneur suspect dans leur enceinte de Villepinte (93). La cargaison vient de Chine, l'expéditeur n'est pas répertorié dans leurs fichiers, l'importateur non plus. Les douaniers sont donc aux aguets. Mais plus encore que ces informations, c'est l'odeur qui a attiré le flair des agents du centre Paris-Est. " Au moment du dédouanement, c'est-à-dire de l'ouverture du conteneur, nous avons été saisis par une odeur d'animal, une odeur de fourrure... C'est particulier et on ne peut pas passer à côté" explique Olivier Gillot, chef divisionnaire à la direction des Douanes de Paris.

De fait, en ouvrant les cartons dans lesquels sont pliés les vêtements, les inspecteurs tombent sur des manteaux dont les cols sont en fourrure. L'étiquette des articles spécifie " synthétique", un mélange de nylon et de coton, mais les douaniers demandent un examen conjoint de ses prétendues " fausses fourrures" à leur laboratoire et au Muséum d'Histoire Naturelle.
Le résultat des analyses ne tarde pas à arriver. Il s'agit de fourrure d'espèces de chats et de chiens. Et dans sa quasi totalité, le lot de vêtements est à base de fourrure de "canis familiarus", communément appelé "chien domestique". Les Douanes saisissent le lot de 700 manteaux incriminés et rendent une petite visite impromptue au destinataire de la marchandise, un importateur de produits textiles de l'est parisien.

Dans l'entrepôt du magasin situé dans le 12ème arrondissement de la capitale, les inspecteurs font une nouvelle découverte. Cette fois ce sont plus de 3000 manteaux qui sont stockés là, en attendant d'être vendus. 
Or le commerce, l'importation et l'exportation de fourrures de chien et de chat, sauvages ou domestiques, sont strictement interdits en France depuis l'Arrêté ministériel du 13 janvier 2006 ; en Europe, une réglementation communautaire est en vigueur depuis l'an dernier et son décret d'application devrait être voté le 31 décembre 2008 grâce au combat mené par la Fondation 30 Millions d'Amis et l'ensemble des grandes associations de défense des animaux.
Cette saisie exceptionnelle opérée par les douanes de Paris est la première du genre. "En dépit de notre surveillance, nous n'avons aucune maîtrise de la production là-bas [en Chine -NDLR]" rappelle Olivier Gillot avant de regretter qu'une "collaboration plus étroite avec les autorités chinoises n'ait pas cours actuellement."

Une enquête est actuellement en cours pour tenter de remonter la filière de production jusqu'en Chine et savoir si certains de ces manteaux ont déjà été vendus dans l'hexagone. L'importateur sis en France risque, pour sa part, une amende pouvant aller jusqu'à 300 000 euros.

Commenter

  1. nounouhv 17/08/2009 à 18:16:31

    Comment est-ce possible de faire souffrir  des chiens et des chats à ce point, de faire les gestes qui procurent cette terrible souffrance et cette longue agonie. Je suis très affligée par le sort qui leur est réservé dans certains pays, alors qu'ils sont si attachants, si fidèles et si aimants et qu'ils ne demandent que de l'amour en retour. Je suis en revanche écoeurée non plutôt dégoutée (le mot est plus fort) par leurs tortionnaires. Il faut être complètement taré pour agir ainsi.Je pense aux  chiens et aux chats mais je n'oublie pas les autres animaux également défavorisés par le sort et qui ont le malheur de rencontrer la route et de tomber entre les mains de ces.....????????  En conclusion : mobilisons nous pour que cela cesse et boycottons les produits fabriqués en chine

     

  2. maxoumillions d'amis 31/01/2009 à 18:35:11

    t'as raison bebelle76!!!c'est cruel de faire ça à des animaux et d'ailleurs vous avez tous raison!!!!!!!!

  3. cristal92 07/12/2008 à 06:53:59

    BOYCOTTE sur les articles made in china!Frown

  4. biancasse 29/11/2008 à 09:57:12

    [message modéré]

    Je me bat ici pour sauver les chats de mon quartier avec le soutien d'une association montee par des etrangers!

    D'ailleurs je suis entrain d'esaye de sauver un magnifique matoux qui est dehors et qui selon les gardiens va finir en manteau et en brochette tellement il est gros et une fourrure magnifique...je suis horrifiee... J'ai deja 1 chat que j'ai sauve et je fais tout ce que je peux pour sauver celui la aussi! 

    Voila, pour vous prouvez que ici c'est du quotidien et que le combat est long et parseme d'embuches...  Mais j'espere qu'on y arrivera!

    Mobilisons nous!

     

    Agathe

     

  5. gamin51 24/11/2008 à 22:17:02

    L' humain d' aujourd'hui se dit fort d'avoir tout inventé:Nouvelles technologie, course à la lune... combinaisons spaciales etc.

    Pourtant, il continu de s' habiller à la façon << Homme Prèhistorique>>.

  6. anonyme 21/11/2008 à 10:07:30

    Bonjour !

    Chère Kat51, pour répondre à ta question :

    Le seul moyen d'éviter d'acheter un vêtement orné de fourrure de chien ou de chat, c'est de ne pas acheter les vêtements ornés de fourrure du tout. Le législateur ne demande pas aux importateurs de vêtements de détailler la composition exacte des matériaux utilisés dans la confection des articles.

    Bien, à vous toutes et tous.

  7. kat51 21/11/2008 à 00:15:00

    bon voila , dans les boutiques de vetement francaises le col fourrure revient ,comment puis je savoir si c 'est du chat ou du chien lorsque c noter 100% SYNTHETIQUE pour le col ?parce que moi je ne supporte pas ce qu on inflige aux animaux je suis revoltee et je me sens impuissante face a ca!!!!quand je dis tres serieusement que les manteaux qu on trouve dans les boutiques francaises (car c'est fabriquer en chine de toute maniere c ecris dessus) on me ris au nez !!!!ca m 'enerve et je sens que  j ai raison car ils ressemblent etrangement aux modeles du reportages!!!

  8. tetephe 20/11/2008 à 19:49:44

    C'est vraiment inadmissible!!!!! Il faut que celà cesse !!!!!

  9. Youlia 20/11/2008 à 12:42:02

    qd est ce que ce massacre prendra fin!!?

  10. manjetau 19/11/2008 à 16:41:53

    je trouve qu'il faut en parler beaucoup plus voire a la tele aux infos dans les magazine pour toucher un grand nombre d'ecoute car ses vraiment horrible j'ai envie de pleurer devand se masacre!! la betise humaine!!