Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Massacre de daims

Stupéfaction à Billom dans le Puy-de-Dôme, quatre des dix daims du parc "Clos Bijou" ont été massacrés à coups de planche ce week-end.

La ville de Billom, dans le Puy-de-Dôme, est encore sous le choc. Lundi matin, le personnel communal a retrouvé deux femelles daim et leurs faons nés dans l'année 2008 gisants dans une mare de sang, le crâne éclaté à coups de planche.


© AlexM - Fotolia.com

 

Scandalisé, le vétérinaire du parc "Clos Bijou" de Billom dans le Puy-de-Dôme n'a pu s'empêcher de dénoncer "un acte d'une sauvagerie inqualifiable". Lui qui suit le troupeau de dix individus depuis trois ans n'avait rien vu de pareil de toute sa carrière. Du côté de la population de la ville, la réaction est la même.
"Gamine, ses petites biches, j'allais les voir lors des visites chez mon oncle. C'était incontournable pour l'enfant que j'étais. Je leur amenais toujours au moins un quignon de pain. Ca rappelle des souvenirs et j'imagine le désarroi des enfants billomois." explique une habitante.
Le reste du troupeau a été épargné, sauf le doyen qui a eu l'oeil droit éclaté. Les mâles n'ont donc pas subi la barbarie du ou des bourreaux étant plus vifs et leurs bois plus impressionnants.
Le personnel municipal a déjà sa petite idée sur le modus operandi des agresseurs : "Ils étaient forcément plusieurs car le daim est un animal vif et farouche qui ne se laisse pas approcher facilement." Et le vétérinaire d'enchaîner : "Moi-même lorsque je dois intervenir pour une blessure et pratiquer une anesthésie, je ne pas y aller seul."
Au vu des corps gisant dans une mare de sang dans leur enclos, il a eu la nausée. Jamais il n'avait un tel défoulement "malsain et barbare". Des crânes éclatés et du sang coulant des oreilles, des yeux et du nez. L'état des corps indiquerait une mort dans la nuit de samedi à dimanche. Mais l'enquête, confiée aux gendarmes de la brigade territoriale de Billom, s'annonce difficile. Les tortionnaires auraient opéré dans le noir et dans un parc seulement proche de l'école fermée en pleines vacances de la Toussaint.
Seule certitude, ils ont défoncé la simple porte en bois de l'enclos avant de se défouler sur les quatre animaux. Le daim ne poussant pas de cri, selon le vétérinaire, les bourreaux ont accompli leur sordide tâche sans être inquiétés.

Commenter

  1. gamin51 20/11/2008 à 18:24:00

    Quelle honte!!!!

    C' est lâche et lamentable. J'espére que les auteurs de ces actes de cruauté serons retrouvés et sévèrement punis.

  2. érichris 14/11/2008 à 23:01:18

    Ce ne peut etre qu un acte d une ou plusieurs personnes relevant de la psychiatrie!

    Mais comment est ce possible?...Je me dis que ceux qui ont perpétré cet acte sont aussi dangereux pour les hommes!

    Tenez nous au courant de l affaire , cela ne peut restér impuni!!!!

  3. Aureliarose 14/11/2008 à 16:47:25

    Je rêve ! Comment peut on tuer des animaux de cette manière ?

    Je suis comme vous révoltée, et les personnes qui ont fait ça devraient être condamnés à perpetuité!  Le daim est un animal sauvage et protégé !

     

     

  4. anonyme 14/11/2008 à 10:56:25

    Cette sauvagerie est ignoble et inqualifiable, elle mérite une punition à la hauteur, [message modéré] jugé ces actes comme un homicide. Mais ces "tueurs" n'ont pas de souci à se faire, si ils sont arrêtés, ils risques tout juste quelques mois avec sursis et une amende qui si ils ne sont pas solvables tombera aux oubliettes! n'ai-je pas raison! Quand arrêtera-t-on enfin de faire pleurer de dépit!........ Inimaginable, qui a eu l'audace de nous nommés "humains"!!!!!!

  5. Subaru 14/11/2008 à 10:10:10

    Apparement ils n'avaient que ça à faire...On est Samedi: on s'amuse le samedi soir Laughing

    Amusement malsain oui ! Et surtout...pour quelle raison ? Ils les auraient dépecé pour leur fourrure on aurait au moins su pourquoi (même si c'est tout aussi écoeurant Yell) mais là c'est du meurtre, de la violence gratuite pure et simple.

  6. chypie2B 13/11/2008 à 18:58:23

    C'est vraiment honteux et scandaleux ce genre de chose!!!!Yell

  7. Claire_Alexis 13/11/2008 à 17:36:09

    Mon dieu quel monstruosité, ça me répugne, révolte, je trouve pas de mots assez fort.

     

    Comment c'est possible de faire ça, comment, mais zut dans quel monde on vie ?

     Il mérite la prison à vie, si se n'est plus...