Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Interview

Eva Souplet, une femme de loi

Chaque mois, la Fondation 30 Millions d'Amis donne la parole à une personnalité impliquée dans la protection des animaux et de la nature. Avocate au barreau de Paris, Maître Eva Souplet se consacre depuis de nombreuses années à la défense des animaux. Son objectif : faire valoir leurs droits dans les prétoires, avec obstination.

Eva Souplet, une femme de loi

Fondation 30 Millions d’Amis : Dans votre métier, nombreux sont ceux qui choisissent de défendre l’humain. Pourquoi avoir choisi les animaux ?
Eva Souplet : Plus jeune, je souhaitais devenir vétérinaire. Mes études m’ont orientée vers le droit et je suis devenue avocate, ce qui me correspond mieux. Très vite, je me suis spécialisée dans la défense des animaux à laquelle je suis sensible et qui était méconnue. A mon sens, défendre un animal victime est aussi important que le soigner.

F30MA : Défend-on un animal comme l’on défend un homme ?
E. S. : Non. Pour moi, ce sont deux domaines complètement différents. Pour bien défendre un animal, il faut comprendre l’impact que l’acte commis par un humain peut avoir sur lui. Je fais régulièrement appel à des vétérinaires pour qu’ils m’aident dans cette démarche. Leurs connaissances techniques sont déterminantes pour contribuer à expliquer la souffrance ressentie par un animal.

F30MA : Les amoureux des animaux ont le sentiment que la justice est encore trop « clémente » envers ceux qui les maltraitent.
E. S. : N’est-ce pas un sentiment généralisé, toutes affaires confondues ? Je pense que la peine la plus juste dans les dossiers que je défends est assurément l’interdiction définitive de détenir un animal. Et cette peine, grâce à l’appui des associations qui se constituent parties civiles dans les procès, est de plus en plus prononcée par les juges.

F30MA : Un nouveau statut juridique de l’animal, plus proche de sa nature d’être sensible, ne doit-il pas être adopté au plus vite ?
E. S. : Oui, même si cela reste compliqué à mettre en place. Mais cela pourrait, je l’espère, contribuer à lutter contre la banalisation de la souffrance animale.

A savoir L’intégralité de cette interview est à lire dans le magazine 30 Millions d’Amis n°288 - septembre 2011

Commenter

  1. domodile 29/06/2012 à 22:36:02

    bonsoir

    nous aimerions de l aide pour nos demarches pour faire respecter un contrat de vente pour un chiOT DE 9 semaines qui est mort une semaine apres notre achat

    elle est tombee malade trois jours apres notre achat

    l elevage semble faire la sourde oreille face à ce probleme

    il semblerait qu'elle soit morte d 'une parvovirose

    nous attendons le resultat des analyses

    merci pour votre aide

  2. domodile 29/06/2012 à 22:29:33

    bonjour

     bien nombreux sont les gens qui se disent aimer les animaux!

    nous venons de perdre notre petite chienne terre neuve , elle avait 9 semaines

    elle venait d 'un elevage de Jillaguet

    l 'eleveuse qui nous l a vendue nous accuse de la voir fait mourrir!! sans se soucier de notre chagrin

    cette petie fifille est partie fort probablement d 'une parvovirose, une semaine apres notre achat!! ( nous avons lancé des analyses pour le confirmer)

    l'eleveuse, qui se dit professionnelle, met meme en cause les trois veterinaires que nous avons vu pour essayer de sauver notre petite chienne

    attention à ces pseudos eleveurs qui ne pensent qu'a l argent en faisant croire que c'est l amour de l animal qui prime!!

    comment peuvent ils aimer les animaux, alors qu'ils proposent plus de 15 races differentes!! pourquoi parlent ils de passion??

    les chiots sont transformés en porte monaie au detriment des sentiments et de la souffrance que cela peut engendrer quand ils nous quittent!

    nous ne  demandons pas la lune! juste de la compassion et de respecter les contrats de vente!

    alors stop à ces MECHANTS !!!

    si vous voulez un chiot , faites attention à ces vendeurs de VENT !! visitez l elevage plusieurs fois si possible, choisissez un elevage qui ne s 'occupe que d 'une race , ou deux maximum, verifiez bien les papiers et les vaccins...

    heureusement ils ne sont pas tous comme cela

    odile

  3. clarine3873 31/08/2011 à 15:52:02

     

    Bravo à cette avocate qui a le courage de donner officiellement une opinion que tant de gens partagent.

    Il faut arrêter la frilosité, et considérer les animaux comme des êtres vivants et sensibles à part entière.

     

  4. MyCatAndMe 30/08/2011 à 19:31:18

    Je suis entièrement d'accord, les animaux aussi ont le droit d'être défendus !!