Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Prison... avec sursis pour les tortionnaires de Frisko

Torturé, Frisko a survécu et vient d'être adopté

Un berger suisse de 10 ans a survécu aux blessures infligées par son maître et malgré de graves séquelles, vient néanmoins de trouver une famille. Une nouvelle qui réjouit la Fondation 30 Millions d'Amis, qui s'est constituée partie civile dans le procès qui devrait très prochainement juger son maître.

Un berger suisse de 10 ans a survécu aux blessures infligées par son maître et malgré de graves séquelles, vient néanmoins de trouver une famille. Une nouvelle qui réjouit la Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile dans le procès qui devrait très prochainement juger son maître.

Torturé, Frisko a survécu et vient d'être adoptéMise à jour (19/12/12) : Le TGI de Valenciennes (59) a reconnu les deux prévenus coupables d’actes de cruauté. Le propriétaire de Frisko a été condamné à 4 mois de prison avec sursis, tandis que son comparse - identifié comme l’auteur des coups - a écopé de 3 mois avec sursis, assortie d’une mise à l’épreuve de 18 mois avec obligation de soins. L’interdiction définitive de détenir des animaux a également été prononcée à l’encontre des deux hommes ; un verdict loin d’être à la hauteur de la cruauté des faits.

Battu à coups de bêche et de bâtons à pique, avec une violence inouïe. Telles sont les conclusions d’une enquête menée par des policiers de Condé-sur-l’Escaut (59) après la découverte dans une propriété de Thivencelle (19/3/11) d’un croisé berger suisse, ensanglanté et prostré. L’examen vétérinaire révèlera de nombreuses plaies à vif et une quasi paralysie de l’arrière-train, témoignant d’un véritable acharnement qui ne laisse aucun doute sur les intentions du maître d’achever l’animal. L’intervention des forces de l’ordre, prévenus par des voisins alertés par les hurlements du chien, aura sans doute permis à Frisko d’échapper à la mort.

Après l’horreur, la chaleur d’un foyer

C’est à la SPA de Val-de-Marly (59) que l’animal est pris en charge. En l’espace de quatre semaines - et contre toute attente - celui-ci se remet peu à peu de ses blessures, malgré son âge avancé. Rapidement, il est proposé à l’adoption : « Nous devions trouver un maître qui accepte un chien âgé, souffrant d’arthrose et d’incontinence », indique Jeanne-Marie Binot, directrice du refuge. Une seconde chance pour Frisko, décrit par le personnel du refuge comme « tranquille, indépendant, sans aucune agressivité ni méfiance envers l’homme ».

Grâce à la presse locale, le calvaire de l’animal est médiatisé. Pascale, une mère de famille particulièrement choquée par les faits relatés, prend la décision d’accueillir Frisko. « C’est un chien très affectueux, qui s’entend bien avec tout le monde, y compris avec les tout-petits, précise-t-elle. Frisko fait désormais partie de la famille. » Une famille composée de Pascale, son mari et de leurs cinq enfants. Sans oublier les 8 chiens et les 2 chats de la maison !

La Fondation partie civile

Frisko garde toutefois des séquelles des coups qui lui ont été portés : « Il ne peut rester longtemps debout, et le vétérinaire a bien précisé son train-arrière restera paralysé », regrette sa nouvelle maîtresse, qui espère que les auteurs de cet acte cruel seront punis au regard de la gravité des faits.

Le procès devrait se dérouler devant le TGI de Valenciennes à une date qui n’a pas encore été fixée. Le maître de Frisko et l’un de ses amis - tous deux soupçonnés d’être les auteurs des violences infligées à l’animal - risquent, selon l’article 521-1 du code pénal, jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende, ainsi qu’une peine complémentaire leur interdisant de détenir un animal. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile aux côté de la SPA de Val-de-Marly afin d’appuyer la plainte de cette association.

Photo : © SPA de Val-de-Marly

Commenter

  1. dany2b 06/02/2014 à 19:46:39

    Comment peut-on accepter un verdict pareil le chien n'étant pas mort alors on donne du sursis et les sequelles du chien elles ne sont pas en sursis elles sont à vie. J'aimerai bien que de temps en temps les associations qu se portent partie civile fassent appels de ces jugements honteux.

  2. océ la mieux 31/03/2013 à 12:32:47

    ils auraient dû les punir plus sévèrement pour se qu'ils ont fait !!!!!

  3. Ninou47 20/01/2013 à 22:18:41

    Je viens de lire l'histoire de l'horrible calvaire de Frisko dont les auteurs comme d'habitude ne sont et ne seront pas punis comme ils le devraient et personne ne vérifiera non plus s'ils ne prennent pas un autre animal avec lequel ils recommeceront

    J'espère qu'il est bien dans la famille qui l'a adopté mais je je ne suis pas sûre qu'une famille de 5 enfants avec déjà 8 chiens soit un bon choix pour ce pauvre toutou âgé qui a subi bien des misères et même tortures, il aurait sûrement besoin de calme et de tranquillité et surtout de disponibilités pour les soins dont il a besoin quotidiennement. Avec 5enfants et 8 chiens je ne suis pas sûre qu'ils disposent de beaucoup de temps pour s'occuper vraiment de lui. j'espère quel'adoption est bien suivie parce que ce pauvre chien a assez souffert et mérite beaucoup d'attentions...

  4. tsar9 19/01/2013 à 17:45:05

    Comment peut on faire des horreurs pareilles.Ces tristes individus doivent etre punis séverement et surtout ne plus jamais avoir le droit d'avoir un animal.Un grand merci a cette famille qui a receuilli FRISKO.

  5. litchou 06/01/2013 à 20:15:11

    Pourquoi ces monstres échappent ils à la  prison? Ce sont des ordures qui méritent de souffrir autant que ce pauvre toutou. Pauvre chéri! Merci à la nouvelle famille qui l'a adopté.  C'est un beau geste. Je suis désolée que la justice ait été aveugle au point de laisser ces affreuses personnes s'en tirer comme ça.

    Plein de caresses et de bisous pour Frisko.

  6. maya61 04/01/2013 à 21:33:34

    je souhaite beaucoup de bonheur à frisko dans sa nouvelle famille quand à ces tortionnaires j'espere qu'il souffrirons autant qu'il à souffert. comme ont dit" le bon dieu il ne court pas mais il rattrappe".Je suis entierement d'accord avec le message de petite brunette moi aussi j'adore les animaux se sont mes meilleurs amis, je posséde 2 chats et un chien et quand il me quitte j'ai beaucoup de mal a m'en remettre Trés bonne année 2013 à tout les amis des animaux.

  7. ramses15 04/01/2013 à 14:09:33

    Faut-il être humain pour infliger de tels sévices?

    Je pense que ce genre de personnes ne possèdent ni coeur ni âme. Quiconque fait du mal volontairement à un animal est capable d'en faire autant avec un enfant, une femme ou un autre homme.

    Ils mériteraient de la prison ferme et une amende record afin de faire un peu réfléchir ceux qui seraient tentés d'en faire autant.

    Mais heureusement, l'histoire finit plutot bien pour Frisko. Il faut remercier, outre les gendarmes, les voisins qui n'on pas hésité a appeler les forces de l'ordre. Tout le monde ne le ferait pas, préférant fermer les yeux par peur de répresailles. Et bien sûr, un grand merci à la famille d'adoption et à 30 Millions d'amis.

  8. CHIMENE22 02/01/2013 à 02:27:03

    pfffffffffffffff du sursis mais c'est n'importe quoi mais ils méritent la prison à vie ce sont des monstres ils peuvent recommencer!!! les peines sont si minime! on est en 2013 quand est ce qu'on va prendre conscience que ces gens ne méritent que la prison à vie et encore ils se plaignent des prisons insalubres mais on va pas leur faire une cellule 4 étoiles non plus!!!!!!!

     

    merci à cette famille de l'avoir receuillit c'est un très beau geste d'amour <3 

  9. marie-christine 31/12/2012 à 18:51:56

    Le verdict n'est pas à la hauteur des souffrances endurées par ce pauvre Frisko. Si Frisko avait été présent ce jour-là dans la salle d'audience, Monsieur le Juge aurait-il pris la même décision ? On peut être amené à se poser beaucoup de question sur la Justice envers la cause animale !

  10. 30-millions-d' amis 31/12/2012 à 17:39:50

    Belle vie pour Frisko, dans ta nouvelle vie qui on espère nous ramènera que des bonnes nouvelles. Ce n'est pas normal du tout qu'on retrouve ce berger suisse tout mignon recouvert de blessures, de cicatrices et de sang. Merci tout d'abord aux policiers de Condé-Sur-l'Escaut qui ont eu la peine de contacter 30 millions d'amis de toutes urgence, et aussi à 30 millions d'amis qui à su examiner de très près les blessures et d'avoir poursuivi l'enquête avec les policiers. D'après moi, les maires de toutes les villes, et communes ainsi que les présidents, les ministres ... devrait avoir un numéro de téléphone 30 millions d'amis dans leur poche. Pour les autres commentaires qui apparraîtront, est-ce possible que vous me donniez votre avis sur ce que je viens de citer ? 

    Cordialement;

    Grande admiratrice de 30 millions d'amis.