Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Le chien, animal social par excellence, serait plus futé que le chat, réputé pour son côté indépendant, selon un rapport scientifique britannique ! Intriguée, la Fondation 30 Millions d'Amis a sollicité l'avis de deux experts comportementalistes.

Le chien, animal social par excellence, serait plus futé que le chat, réputé pour son côté indépendant, selon un rapport scientifique britannique ! Intriguée, la Fondation 30 Millions d’Amis a sollicité l’avis de deux experts comportementalistes.

L’Université d’Oxford a conclu que le chien était le plus intelligentUne étude très sérieuse vient d’être publiée par Susanne Shultz et Robin Dunbar, respectivement docteur et professeur à l’ICEA (Institute of Cognitive and Evolutionary Anthropology) de l’Université d’Oxford (GB) : elle rapporte que l’intelligence d’un mammifère serait liée au développement de l’activité sociale qui régit son espèce. En d’autres termes, les animaux qui vivent en société auraient un cerveau plus développé que les animaux solitaires, car leur activité cérébrale serait davantage sollicitée. Pourtant, au sein-même de la communauté des comportementalistes, cette idée fait débat.

Animal grégaire contre animal solitaire

L’étude, dont seules les conclusions – mais non le protocole de recherche – ont été communiquées à la presse (23/11/10), a été réalisée sur 500 espèces différentes – parfois fossilisées – et couvre une période de 60 millions d’années. L’équipe scientifique de l’Université d’Oxford en a tiré l’enseignement suivant : le cerveau des animaux dits « sociaux » a grandi plus rapidement que les animaux qui vivent individuellement. A partir de ce résultat, elle a établi un classement des mammifères les plus intelligents. En tête du cortège, les singes, suivis par les chevaux, les dauphins, les chameaux et les chiens. Toutes sont des espèces qui ont une vie sociale aboutie.

Pour Sandrine Otsmane, éducatrice canin et comportementaliste en région parisienne, « le chien vit avec l’Homme depuis si longtemps qu’il s’est parfaitement adapté à son mode de vie. Cette adaptation exceptionnelle est une forme d’intelligence indéniable, qui s’explique par son statut d’animal grégaire, qui vit au sein d'un groupe social ». En revanche, le cerveau des chats, parce qu’ils vivent en solitaire, n’a pas connu le même développement. A l’instar des rhinocéros et des daims, ils ont conservé des modes de vie identiques depuis des millions d’années sans intensifier leurs relations sociales : « Le chat est un animal saisonnier : il n’interagit avec ces congénères que lors de la réproduction et par attraction du milieu : ressources alimentaires, abris qui sont à partager. Et il fait preuve de capacités d’adaptation moindres lorsqu’il cohabite avec l’Homme », admet la jeune femme.

Une intelligence difficilement comparable

Mais comme le souligne Julie Decompte, éthologue, spécialiste du chat, il est cependant difficile de tirer une conclusion aussi radicale. Pour la comportementaliste, « un cerveau plus gros ne veut pas forcément dire de meilleures capacités cognitives. C'est surtout la façon dont l'individu l’utilise qui compte : le type de connections qui s'établissent entre les neurones et l'utilisation de certaines zones cérébrales plutôt que d'autres au moment de l'accomplissement d'une tache donnée ». Un petit cerveau peut donc être plus performant pour l'accomplissement de certaines taches qu'un gros cerveau ! Dire alors que le chat est moins intelligent que le chien juste en raison du fait que son cerveau est plus petit, apparaît risqué. « Que devrait-on penser de l'Homme, qui présente à la fois un plus petit cerveau que celui de l'éléphant et un degré de socialité plus élevé ? » poursuit Julie Decompte. Un parallèle qui met à mal l’étude de l’ICEA.

Mais n’y aurait-il pas, comme pour les humains, plusieurs sortes d’intelligence ? « Nos connaissances sur les chats sont beaucoup moins avancées que celles dont nous disposons sur les chiens. Et certains travaux menés sur les félins – des chatons qui ont été sélectionnés sont actuellement préparés pour stimuler les enfants autistes – sont très prometteurs » explique Sandrine Otsmane. Et de pointer les très fortes relations qui unissent certains chats à leur propriétaire : « Le chat a un véritable potentiel d’interactions, que nous ne connaissons ou ne comprenons pas encore. » Un constat partagé par la Fondation 30 Millions d’Amis, qui défend les qualités de tous nos compagnons à quatre pattes !

Les sites de Julie Decompte et Sandrine Otsmane

Photo : © Michael Pettigrew - Fotolia.com

Commenter

  1. jojo6 07/01/2011 à 11:49:07

    je suis comme beaucoup de gens je dit qu'avant de faire des etudes sur l'intelligences de nos quatre pattes ils ferait bien de les faires sur les deux pattes qui pour certains sont tout a faire ignards

  2. Phébus des Tours 06/01/2011 à 23:31:38

    Sans tomber dans la généralisation, j'ai été plusieurs fois frappée de l'intelligence étonnante de certains chats ET par la bêtise abyssale de certains chiens (enfin, je parle surtout des chiens de chasse, qui sont toujours en meute et complètement largués dès qu'ils sont tous seuls... en revanche, mon beauceron est un jeune chien fin comme un vieux renard, ce qui n'est pas peu dire !).

    Cela dit, comme disait le regretté Pierre Desproges : "Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien".

    Une chose est certaine, le seul animal qui ait fait le plus de dégâts sur la planète par sa bêtise, c'est bien l'homme. Il y a vraiment des fois où je me dis que la bêtise humaine n'a (hélas) aucune limite... ou plutôt si, dans une certaine mesure : quand le produit de ses méfaits et de ses bêtises lui retombe sur le coin de la figure.

  3. uraia37 03/01/2011 à 01:28:38

    mon avis a moi, avant de savoir si les chiens ou les chat sont plus intelligent faire une experience sur les humains ,il pas plus cruel que les humains . Pour moi tous les animaux sont intelligent avec un amour incroyable sincere ,fidele , et se qui serait bien c'est que les gens en prenne de la graine . J'espere une bonne année a mes amie  les animaux  je vous aime .

     

  4. kayou 28/12/2010 à 12:28:19

    A mon avis, avant de faire des recherches pour comparer l'intelligence entres animaux, il faudrait commencer par faire des recherches pour que l'humain se serve au mieux de son "intelligence"....!   

  5. clarine3873 27/12/2010 à 19:14:11

     

    Qu'est ce que c'est "l'intelligence"???

    On ne sait même pas ce que ça veut dire pour les humains, alors pour les animaux...

    Et pourquoi toujours vouloir comparer le chien au chat. Parce que ce sont des animaux domestiques.

    Alors stop à ces comparaisons inutiles, les amoureux des animaux ne s'arrètent pas sur ces critères, ils les aiment tout simplement pour ce qu'ils sont, et ces études sont inutiles.

       

     

  6. lilibelle 26/12/2010 à 14:52:30

    Bonjour,

    je voudrais intervenir sur le fait que les chiens seraient plus intelligents que les chats?

    Je suis la maitresse d'un chat commun de huit mois.

    Nous l'adorons et il nous le rend bien et même au delà de ce qui est.

    Chaque matin il me réveille en poussant ma tête avec son petit museau, quand je me lève il m'enmène a son écuelle pour son repas, vers 10h le matin il vient devant le réfrigérateur et reste assis devant jusqu'à ce qu'on lui donne sa vache qui rit, il me raporte comme un petit chien ses tintins que je lui lance, il vient faire un câlin dans mon cou quand je lui demande il se roule par terre de plaisir lorsqu'on le félicite.Il retourne son écuelle si le repas servi n'est pas à son goùt. Il vient me chercher pour jouer en tirant sur mon vêtement et m'apporte ses joujous qu'il dépose à mes pieds.

    Alors, ne dites pas que le chat est bête ou non intelligent car avec beaucoup d'amour je pense que tous les animaux sont intelligents.

    lilibelle

  7. crys 24/12/2010 à 23:54:31

    Une étude américaine de Brian Hare, éthologue , tend même à  prouver que le chien serait plus intelligent  sur le plan de la cognition sociale que les primates . Si ceux ci savent utiliser des outils ils ne comprennent pas ce que l'homme leur demande d'un signe de la main, alors que les chiens oui !

    En ce qui concerne les chats, les études ne sont en effet pas assez développées pour affirmer qu'il est moins intelligent que le chien.

    De plus on persiste à souligner que le chat peut vivre sans l'homme et donc interagit moins avec lui, que par exemple les chats errants se débrouillent seuls alors  que ces chats  vivent souvent "en société" et  cherchent  aussi la compagnie de l'homme, décidant de s'installer dans un foyer, de renoncer à leur errance, ce dont pourraient témoigner de très nombreux nourriciers de chats errants (même avant que les chats ne soient stérilisés donc ce n'est pas un paramèrte de leur "rapprochement" de l'homme)

    les grands théories sur le monde animal sont  peu à peu remises en doute  mais il n y a  pas assez d'études précises et approfondies chez nous. Pourtant les propriétaires d'animaux à l'écoute de leur compagnon pourraient en apprendre aux scientifiques universitaires  ....