Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Vidéos de maltraitance diffusées sur le net : votre avis !

Vidéos de maltraitance diffusées sur le net : votre avis !

Vous êtes très nombreux à répondre à la question posée sur 30millionsdamis.fr : pour ou contre la publication sur le net de vidéos de maltraitance animale ? Si l'indignation et la condamnation de tels actes sont unanimes, les avis divergent quant à la nécessité de montrer ces images. La Fondation 30 Millions d'Amis fait la synthèse des principaux arguments avancés.

Vous êtes très nombreux à répondre à la question posée sur 30millionsdamis.fr : pour ou contre la publication sur le net de vidéos de maltraitance animale ? Si l’indignation et la condamnation de tels actes sont unanimes, les avis divergent quant à la nécessité de montrer ces images. La Fondation 30 Millions d’Amis fait la synthèse des principaux arguments avancés.

Ces séquences semblent se multiplier ces derniers tempsUn chat jeté dans une poubelle, des chiots lancés dans une rivière, des coups de pieds donnés par un adolescent à son chien, des soldats qui, pour s’amuser, tirent sur des chiens… La Fondation 30 Millions d’Amis a dénoncé ces actes cruels et alerté chacun sur la prolifération de ces images sur la toile. 30 millionsdamis.fr, régulièrement confrontés à ces scènes violentes a souhaité solliciter ses lecteurs pour connaître leur opinion : publier ses images pour dénoncer de tels actes ou au contraire, ne pas les montrer pour ne pas participer à leur « publicité » ?

La violence encourage-t-elle la violence ?

À l’heure où ses lignes sont publiées, vous êtes plus d’un millier à avoir réagi. Pour bon nombre, il ne faut pas publier ces séquences qui ne font qu’inciter les « tortionnaires » à multiplier les actes de maltraitance à l’égard des animaux. « Cela donne malheureusement des idées à certaines personnes », souligne Passiflore, très choquée par la diffusion de ces vidéos. Charly Boy argue quant à lui que « si les images sont trop insoutenables, les gens s'en détourneront ». Le risque ? L’indifférence. Un point de vue partagé par Alain qui craint lui aussi que le nombre élevé de ces vidéos « [ne] banalisent ces actions inhumaines ». Il souligne par ailleurs que d’autres formes de maltraitance ne sont pas filmées ni diffusées online et sont tout aussi violentes : « Quel est celui qui, en mangeant du foie gras à Noël, pensera qu'il est complice de la maltraitance infligée aux canards ? Quel est celui qui, pour ne pas déroger à ses croyances, pensera à la souffrance physique et morale de l'animal qu'on aura égorgé sans l'endormir ? » s’interroge-t-il. Une autre internaute, préfère « la diffusion d'images choquantes à travers plusieurs campagnes d'information par an, plutôt que passer en boucle la triste réalité des choses ».

Identifier et punir les coupables

En revanche pour Léna, ces vidéos sont nécessaires. Elles témoignent à la place des animaux eux-mêmes qui « n'ont pas la parole et ne peuvent dire combien ils souffrent ». Elles permettent également d’informer le plus grand nombre car, comme le rappelle Sauterelle, « beaucoup de gens sont dans l'ignorance de ce qui se passe. (...) autour [d’elle], la plupart des gens [lui] disent qu'ils étaient loin de soupçonner de telles horreurs et ainsi, en parlent à leur tour ». Christy est du même avis : « C'est un mal nécessaire. Trop de gens ignorent - ou se complaisent dans l'ignorance - jusqu'où peut aller la cruauté humaine. »

La publication de telles vidéos représente d’autres avantages pour certains, comme faciliter l’identification des auteurs et constituer des preuves extrêmement solides lors des enquêtes. Un avis récemment défendu par Katy Geary, du service communication de la RSPCA*, l’une des principales organisations anglaises de défense animale : « Ces images sont très efficaces lors des procès et aident souvent à obtenir des condamnations, reconnaît-elle. L’autre aspect positif, c’est que les gens qui les visionnent sont extrêmement révoltés et par conséquent réceptifs à la cause animale. »

Si les avis sont partagés, tous s’accordent cependant sur un point : malgré l’identification des coupables, les punitions sont toujours bien en-deçà des coups portés.

Une information responsable

La Fondation 30 Millions d’Amis a choisi pour sa part de diffuser certaines de ces vidéos pour informer chacun des actes de maltraitance dont sont victimes quotidiennement nos compagnons. Et afin que ces derniers ne soient plus les souffre-douleur de la cruauté et de la lâcheté de l’homme. Elle refuse cependant de relayer les séquences trop violentes et reste très vigilantes – les fakes** sont en effet monnaie courante sur le web – parce que la sensibilisation des petits comme des grands doit aussi passer par une pédagogie et une information responsables.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Pour un nouveau statut juridique de l'animal, signez la pétition de la Fondation 30 Millions d’Amis

*Société Royale pour la prévention des actes de cruautés envers les animaux, NDLR
**fake : fausse information ou truquage

Commenter

  1. MlLe-sarah 11/02/2011 à 22:42:58

    sérieux les gens qui font ça j'me demande se qu'ils ont dans la téte... ils méritent méme pas de vivre ! si seulement tout cela s'arréterais. j'en peut plus de voir des animaux qui souffrent. et aussi ils méritent prison à perpétuiter. Et c'est de pire en pire personellement je trouve vraiment pas drole du tout; breff c'est des attarder mentalement qu'ils aillent se trouver un objet plutot qu'une pauvre bète.

    J'ai mon voisin qui a aussi fait quelque chose, il a jeter un chat dans la rivière, grace a moi il est allé voir la police. et j'en suis fière car j'aime vraiment pas que l'on leur fassent du mal. mais heureusement que le chat est encore en vie; un soulagement.

    Vivement que tout cela cesse ! :/

  2. papipierre 28/01/2011 à 16:53:05

    J'ai déjà fait un commentaire sur le sujet pour l'article consacré aux chiots jetés dans une rivière, en disant que je n'était pas pour la diffusion, sur le net, d'images qui ne sont pas contrôlées. Par contre je confirme que l'on n'en parle pas suffisamment et que nombreux sont ceux qui ignorent la cruauté dont peuvent être capable certaines personnes, que je n'ose pas qualifier d'êtres humains.

    Y-t-il une sensibilisation sur ce sujet dans nos écoles ?...déjà que les leçons de morale ont disparu...

    Quelle personnalité politique parle de ce sujet ? Alors que nous sommes une majorité de citoyens à posséder et aimer des animaux !

    Quelle personnalité politique annonce dans son programme qu'elle se battra pour supprimer les corridas, les combats de coqs, les combats de chiens (oui ! Clandestinement mais cela existe encore), et demandera des peines beaucoup plus dissuasives ?

  3. carom 27/01/2011 à 18:13:14

    Je viens de lire la newsletter et je suis horrifiée de lire ce que certain s(ils ne sont pas humains ?) peuvent faire .

    Quand je pense que mon chien a disparu et que je ne sais pas ce qui lui est arrivé, je pleure tous les jours , mais j'espére qu'il a été pris pour être avec des copines et leur faire faire des bébés....!

  4. everline 26/01/2011 à 18:22:47

    je poursuis sans conscience et doter d unetelle cruauté et il faudrait créer une obligation d identification obligatoire pour tout detenteur d un animal avec obligation visite annuelle aupres d un veto afin qu il puisse deceler des cas de maltraitance car les animaux sont comme les enfants sans defense donc il faut des lois pour les proteger de tels monstres voila pour ma part mon opinion

  5. everline 26/01/2011 à 18:18:01

    je pense que pour doravu ce qu'elle a subi je demanderais peines emprisonnement plus de grosses amendes pour que la leçon soit retenue car mlaheureusement le genre humain ne se souvient du mal fait lorsque ils sont punis d une maniere energique donc les finances et la privation de leur liberté puisqu ils ont otés la vie a leur chienne qui a tout partager avec eux meme l horreur il faut etre sans pardon pour des personnes s

  6. winny4534 13/01/2011 à 19:53:37

    Je pense qu'il est important de montrer de quoi est capable l'espèce humaine a certain d'entre nous qui n'ont pas consience de la maltraitance bien trop fréquente dans notre monde, que certain pense anodine et facile. Apres il est certain que certains sont insensibles et il ne faudrait pas que ces videos les amuses ou meme leur donne des idées.

    Le statut juridique de l'animal est je pense réellement necessaire pour que les gens prennent consience de la souffrance animal et du respect égale au notre que nous leur devons. Je trouve dommage que certain est besoin de ça pour prendre conscience de cela et qu'ils ne parviennent pas à les respecter instinctivement ! Mais le resultat est le plus important evidemment, et nous aimerions tous tellement que ce monde respecte au mieux nos amis les animaux qui sont toujours là pour nous et sans qui la vie serait si triste. Je vous remercie tellement pour ce que vous accomplissez chaque jour afin que notre société evolue vers un monde où nos 30 millions d'amis soit au mieux respecter. Merci.

  7. Valérie. 12/01/2011 à 14:54:06

    NON A LA VIDEO DE MALTRAITANCE ANIMALE !!! STOP AUX HORREURS !!!

    Ces "monstres" qui ont publié et maltraités des animaux peuvent être retrouvés !

    En effet, il suffit de remonter à la source. Il est possible de retouver par quel ordinateur ces horreurs ont été émises, et "condamner" ces "individus".

    Pour ma part, je leur ferai subir ce qu'ils ont fait subir aux animaux !

    Je n'aurai aucune pitié face à ce genre "d'individus".

    Qu'attend une fois de plus notre Gouvernemnt pour agir ????

     Lors des élections présidentielles, exigeons que les animaux ne soient pas oublier des programmes !!! Les animaux ne votent pas, mais nous "oui".

    Valérie.

     

     

     

  8. sinioun 11/01/2011 à 20:00:37

    bonjor a tous

     

    je pense qu'il ne devrait pas diffusser de tel horreur a mons avis j'ai peur que sa donne des envie a tous les  taré passionner par la violense sa ne peut que leur donner des idee se qui le savent pour la majorite ses ceux qui defendent la cause animal comme nous par exemple les gent sont au courant croyez moi la preuve sur les video mais vos mieux pas donner d'autre idée a ses fellé

  9. Mariposa 04/01/2011 à 18:24:40

    Je pense qu'il faut être sélectif dans la diffusion de vidéos de maltraitance. En revanche, il me semble éducatif/pédagogique de montrer où commence la maltraitance pour éveiller l'attention des gens au comportement "inapproprié" d'individus afin qu'ils les dénoncent avant qu'il ne soit trop tard pour l'animal et aussi pour que les enfants soient sensibilisés très tôt au respect de nos amis à 4 pattes. Il serait peut-être constructif de montrer quel(s) est(sont) le(s) comportement(s) adéquat(s) à avoir ou les solutions possibles, p. ex. lorsque l'on souhaite se séparer d'une portée de chiots. La vidéo de la jeune femme qui lance avec dédain les chiots dans la rivière n'apporte rien "aux néophytes" car elle n'apprend rien sinon qu'un animal se jette comme un détritus sans aucun état d'âme ! L'humain ne doit pas habituer sa vision à ce type de comportement.

  10. greffier 03/01/2011 à 09:46:11

    Il y a le pour et le contre. d'un côté, la violence appelle à la violence, et d'un autre côté, il ne faut pas femer les yeux sur les actes de cruauté infligés à nos amis les animaux. Alors il faut en parler, se mobiliser et que les médias oublient certains sujets style "Lady gaga n'a pas pu faire son gala à cause de la neige" ou "rené et céline ne sont pas d'accord sur les prénoms des jumeaux" etc......et s'intéresser davantage à la cause animale. Ces médias ne seraient pas au chômage.