Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Les lapins parisiens ne sont plus considérés comme nuisibles !

Les lapins de Garenne qui peuplent les pelouses des Invalides ne pourront plus être abattus ! ©AdobeStock /Erni

Le préfet de police de Paris a abrogé un arrêté classant les lapins de garenne comme une espèce nuisible en raison des dégâts qui leur sont attribués, notamment sur les pelouses des Invalides (13/03/2022). Une décision que salue 30millionsdamis.fr.

Les lapins vont pouvoir continuer de gambader tranquillement sur les pelouses des Invalides (Paris) ! La préfecture de police de Paris a abrogé son arrêté qui permettait de capturer et tuer les lapins de garenne peuplant la capitale.

Un arrêté pris contre une espèce menacée d'extinction en France

Adopté le 25 juin 2021, l'arrêté visait à « prévenir les dommages aux différentes formes de propriété causés par la prolifération du lapin de garenne", en l'absence "de mesure alternative efficace durablement pour prévenir ces dégâts ». Le préfet de police Didier Lallement avait notamment fait état d'une dégradation sur 5.000 mètres carrés d'installations d'arrosage et de pelouse aux Invalides, des dommages qu'il avait évalués à 15.000 euros. « Tous les chiffres avancés par la préfecture de police ne sont pas justifiés, notamment le coût des dégâts, chiffrés sans aucune preuve », contestait la Présidente de Paris Animaux Zoopolis (PAZ) Amandine Sanvisens.

L'arrêté devait prendre effet à partir du 1er juillet 2021 jusqu'au 30 juin 2022. Heureusement, son application avait été rapidement suspendue le 21 juillet par le tribunal administratif de Paris, après le recours en urgence de l'association PAZ, laissant un peu de répit aux animaux. C'est donc peu avant l'audience sur le fond que la préfecture de police a finalement décidé d'abroger son arrêté. Une bonne nouvelle pour cette espèce menacée d'extinction en France métropolitaine et en très fort déclin dans le département de Paris.

Une cohabitation plus harmonieuse avec les animaux de la ville

« On se bat pour une cohabitation pacifique avec les animaux qui vivent en ville et on souhaite mettre en avant des méthodes non létales", ajoute la Présidente de PAZ qui demande « d'arrêter de tuer des animaux dès qu'ils nous dérangent, c'est cruel et pas efficace ».

De son côté, la ville de Paris, qui estime à environ 250 la population de lapins sauvages sur son territoire, « s'est mobilisée depuis 2019 pour faire retirer le lapin de garenne de la liste des espèces nuisibles », et ce dans le but d'« aller vers une cohabitation toujours plus harmonieuse avec les animaux ». Car la capitale héberge une population croissante d'animaux sauvages, comme des renards, cygnes ou lapins. En somme, les efforts pour la conservation de la bioversité "urbaine" semblent porter leurs fruits !

(Avec AFP)

Commenter

  1. paule.gacon@orange.fr 20/04/2022 à 12:45:09

    Enfin !!!! Merci monsieur le Préfet !

  2. Christian.galliano@wanadoo.fr 20/04/2022 à 11:57:24

    Sur cette terre le seul animal nuisible est l'être humain.......heureux pour ces petits lapins, des petits êtres adorables et sans défenses contre les persécutions que l'être humain lui fait subir......

  3. AnneV 14/04/2022 à 18:41:07

    Bien ! La cohabitation intelligente entre humains et animaux est nécessaire ! Peut être une campagne de stérilisation de ces lapinous qui sont.....torrides seraient nécessaire ?

  4. AnneV 14/04/2022 à 18:41:03

    Bien ! La cohabitation intelligente entre humains et animaux est nécessaire ! Peut être une campagne de stérilisation de ces lapinous qui sont.....torrides seraient nécessaire ?