Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Actualités

Equateur : le « doux » chant d'un crapaud réputé muet depuis un siècle

Le chant de ce crapaud réputé muet a été entendu puis enregistré en laboratoire ! ©Andreas Kay /Flickr

Un son aigu dans la forêt a attiré l'attention du biologiste équatorien Jorge Brito. Il pensait qu'il s'agissait d'un grillon mais en s'approchant il est tombé sur une espèce de crapaud au nez proéminent que la science croyait muet depuis sa découverte il y a un siècle. 30millionsdamis.fr vous dévoile ce doux chant !

Captivé par « ce chant particulier »... Celui d'un crapaud - Rhinella festae - que la science croyait muet. Jorge Brito, chercheur à l'Institut national de la biodiversité (Inabio) a eu la chance d'assister à cette scène surprenante : « Bien qu'il n'ait pas gonflé son sac uvulaire, on pouvait voir un petit scintillement » (Neotropical Biodiversity, février 2022).

Un doux chant similaire à celui d'un oiseau

Le coassement a par la suite été enregistré en laboratoire. « C'est un chant très doux, similaire à ce lui d'un oiseau, sourit Diego Batallas, ancien choriste au conservatoire et aujourd'hui biologiste. Il a une fréquence entre le grave et l'aigu ». De quoi annihiler l'hypothèse scientifique selon laquelle cette espèce ne coassait pas, car dépourvue de fentes vocales et de sacs vocaux ! Cet amphibien - de la famille des Bufonidae - est classé quasi-menacé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Pourvu d'une peau brune et rugueuse, il mesure entre 45 et 68 millimètres et se caractérise par une proéminence nasale. Il habite dans les massifs amazoniens de Cutucu et Condor, entre Equateur et Pérou.

D'autres amphibiens réputés muets pourraient chanter !

Si le coassement est généralement associé à la parade nuptiale ou à la défense d'un territoire, celui de la Rhinella festae serait plutôt semblable à une annonce, telle « une carte de visite » ! « Il est très probable qu'il existe d'autres espèces qui sont passées inaperçues et qui, en raison de processus évolutifs que nous ignorons, n'ont pas besoin que leurs sons soient entendus au loin », précise M. Batallas. Cette découverte scientifique ne devrait donc pas se limiter à la seule Rhinella festae : le fin filet de son émis prouverait que toutes les espèces de crapauds, même celles réputées muettes, puissent chanter ! 

(Avec AFP)

 

©AFP Português (capture vidéo)