Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Les « anges du Rail » accompagnent des animaux abandonnés vers leur famille d’adoption !

En un an, les bénévoles du collectif ont accompagné plus de 1000 animaux vers leur famille d'adoption ! ©Les anges du Rail

Pour permettre l’adoption d’animaux abandonnés ou maltraités, des bénévoles les accompagnent en train jusqu’à leur nouvelle famille… quand bien-même celle-ci serait à l’autre bout de l’hexagone ! Contactée par 30millionsdamis.fr, la créatrice du collectif explique ce généreux dispositif d’entraide.

Le « co-wagonnage » au service de la cause animale ! Des bénévoles du collectif « Les anges du Rail » – essentiellement agents de la SNCF –  viennent en aide à des chiens et chats abandonnés : ils les accompagnent, en train, d’une région à une autre pour les acheminer vers leur famille d’adoption.

C’est Iman, passionnée d’animaux, qui a eu l’idée de créer ce dispositif d’entraide. Après avoir accompagné elle-même pendant cinq ans des animaux vers leur nouvelle famille, sur demande d’associations, elle a décidé, en 2019, de solliciter l’aide de collègues, eux aussi sensibilisés au bien-être animal. « Les chiens que nous aidons proviennent généralement d’associations qui les ont recueillis après un abandon, une maltraitance ou le décès de leur maître, détaille la créatrice du collectif. Il nous arrive aussi de les sortir de fourrière. »

©Les anges du Rail

Jusqu’à 8h de train dans la journée pour réunir un animal et sa famille d’accueil

En pratique, les refuges et associations partagent leur demande urgente de co-wagonnage sur un groupe Facebook dédié. « J’identifie alors les bénévoles qui se situent à proximité et sollicite ceux qui sont disponibles pour faire l’aller-retour dans la journée, explique Iman. Il nous arrive souvent de faire plus de 8h de train sur la même journée ». Une fois les accompagnateurs identifiés et le trajet organisé, reste à veiller au respect de certaines règles. « L’animal doit être identifié, précise Iman. Les chiens de plus de 6 kilos doivent être muselés et tenus en laisse, tandis que ceux de moins de 6 kilos doivent être transportés dans des contenants aux normes ». Autre point important, les particuliers et éleveurs sont bien évidemment exclus du dispositif pour éviter d’éventuels trafics ou effet d’aubaine.

 

 Lors de nos trajets, nous tissons des liens avec les animaux.

Iman, créatrice du collectif Les anges du Rail

Un jour, alors qu’Iman venait de lancer un SOS sur les réseaux sociaux pour trouver une famille d’accueil à Psyako, un staff abandonné sur la voie publique et menacé d’euthanasie, Morjane – une collègue contrôleuse – est immédiatement tombée sous son charme ! « Elle est donc devenue sa famille d’accueil temporaire. Malheureusement, son travail ne lui permettait pas de le garder sur le long terme, se souvient Iman. Tandis que je me hâtais à lui trouver une famille d’adoption, Morjane eut un accident de voiture et c’est Psyako qui lui a sauvé la vie en la sortant du véhicule ! ». Face à ce courage et cet amour inconditionnels, Morjane a décidé d’adopter son sauveur. Les deux compagnons sont devenus fusionnels, jusqu’à ce qu’une terrible nouvelle bafoue leur bonheur : « Psyako avait un lymphome et une mort imminente l’attendait. Morjane n’a alors pas hésité à mettre sa vie entre parenthèses pour rester auprès de lui jusqu’à la fin. »

En un an, plus de 1000 animaux ont retrouvé un foyer grâce au dispositif

Aux côtés de Psyako, ce sont plus de 1000 animaux qui ont voyagé, en un an, grâce aux « anges du Rail ». Et ce, malgré la crise sanitaire. « L’épidémie et le confinement ont rendu les choses difficiles car les abandons ont malheureusement augmenté, du fait de maîtres décédés ou de personnes bloquées en vacances, explique Iman. Nous avons été beaucoup sollicités. » Or, la réduction du nombre de trains à la circulation n’a pas facilité la tâche, sans pour autant décourager les bénévoles plus que jamais mobilisés, pour le plus grand bonheur de ces rescapés et de leurs familles adoptantes. « Lors de nos trajets, nous tissons des liens avec les animaux, assure Iman. Nous aimons savoir que nos protégés sont heureux et épanouis ! »

Commenter

  1. pouguy 17/10/2020 à 12:22:37

    c'est une très bonne idée, mais se qui est bien aussi c'est que la sncf accepte les animaux dans ses wagons

  2. Mangard 16/10/2020 à 13:32:30

    Bonjour, je rejoins CHATMANA. Merci à cette équipe de bénévoles une idée géniale, ainsi que VIRGINIE.VILCOQ@GMAIL.COM, Quellemerveilleuse nouvelle.Merci à la SNCF.

     

  3. LadyCoco 16/10/2020 à 13:25:31

    Superbe idée ! Pratique et efficace. Bravo !

  4. Bandy86 15/10/2020 à 01:21:35

    Enfin une belle nouvelle dans ce monde de brut. Merci pour cette initiative.

  5. chatmama 14/10/2020 à 18:53:08

    Merci à cette équipe de bénévoles une idée géniale.

  6. Gryffondore 14/10/2020 à 14:10:22

    C'est une belle initiative. Cependant, la meilleure solution serait qu'un animal se fasse adopter à proximité du refuge pour éviter ces trajets.

  7. potala 14/10/2020 à 12:02:12

    C'est génial quelle belle initiative ! Merci à tout ceux qui participe à cette merveilleuse idée !

  8. nous pour eux 14/10/2020 à 11:52:53

    C'est trop beau, merci...

  9. albandesees 14/10/2020 à 11:19:06

    juste un petit mot ! MERCI MERCI POUR EUX ! c est génial

  10. charbonnette 14/10/2020 à 10:12:13

    Bravo  !!! Merci de les faire voyager en 1° classe.