Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Déjà condamné pour actes de cruauté sur des animaux, un couple récidive !

Les chiens, chats et lapins survivaient dans l'insalubrité la plus effroyable. ©Fondation 30 Millions d'Amis

La Fondation 30 Millions d'Amis a secouru 2 chiens, 2 chats et 1 lapin amaigris, apeurés et vivant parmi les déchets à Champlitte (70), au domicile d'un couple déjà condamné pour acte de cruauté... et sous le coup d'une interdiction de détenir des animaux. Mise à jour : les propriétaires ont été condamnés respectivement à 1 an et à 6 mois de prison ferme.

Le cauchemar se répète ! Pourtant condamné à une interdiction définitive de détenir un animal ainsi qu'à 4 mois de prison avec sursis pour acte de cruauté et sévices graves par le Tribunal correctionnel de Vesoul en mars 2019, un couple – chez qui la Fondation 30 Millions d'Amis avait déjà secouru un cochon, découvrant avec stupeur un cadavre de Saint-Bernard – a récidivé. Un contrôle effectué à leur domicile par les gendarmes suite à un signalement a permis de révéler la présence de chiens, de chats et d'un lapin vivant parmi les déchets et les excréments (06/07/2020). Nos équipes y ont aussi retrouvé, une fois encore, des cadavres en décomposition : celui d'un chat dans la cave, celui d'un lapin dans une dépendance, et celui d'un chien de type Rottweiler au niveau de l'escalier menant au grenier.

Repérer les récidives et secourir les victimes

Si la cause de la mort de ces animaux n'est pour l'instant pas établie avec certitude, plusieurs indices permettent toutefois d'en estimer les circonstances. « L'état de leurs pattes et de leurs griffes, mais aussi la façon dont les côtés des portes ont été déchiquetés, témoigne qu'ils ont, à tout prix, cherché à fuir », confie Vincent, enquêteur pour la Fondation 30 Millions d'Amis, à l'Est Républicain. « Malheureusement, il est possible que le chien mort soit l'un de ceux que nous cherchions lors de la précédente intervention, précise Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d'Amis. Nos services assurent le suivi des procédures, y compris après la condamnation des individus mis en cause. Cela nous permet parfois de recevoir des nouvelles rassurantes mais aussi, dans des cas comme celui-ci, de repérer des récidives et de pouvoir secourir les nouvelles victimes. »

Amaigris, apeurés et couverts de parasites, les animaux saisis – un mâle de type Épagneul, une femelle molosse, deux chats et un lapin – ont été transférés en refuge, où ils sont soignés. Placé en garde à vue, le couple sera convoqué devant le tribunal en décembre 2020. La Fondation 30 Millions d'Amis se porte, de nouveau, partie civile.

Mise à jour (2/12/2020) : Les propriétaires âgés de 42 et 35 ans ont écopé respectivement d’un an et de six mois de prison ferme ainsi que d'une interdiction définitive de détenir un animal.

Macabres découvertes lors du 1er sauvetage. ©Fondation 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. aniwatata 12/01/2021 à 20:38:28

    La peine de prison n'est pas assez pour ce qu'ils ont fait, et qui ira vérifier qu'ils n'auront plus d'animaux ces a*****s!!! 

  2. jo benchetrit 14/12/2020 à 12:01:20

    La vraie coupable est la justice. donner 4 mois de prison avec sursis sans plus, c'est offrir à ces pervers la recidive.ce sont peut etre des Fourniret -Monique Olivier avec les animaux. La peine de 2 ans ferme Maxi est très insuffisante;Mais du sursis! quelle connerie! Il faudrait assigner le 1er juge. Je vais finir par detester ce pays que je defends bec et ongle.Mais avec les animaux, c'est une nullarde.

  3. AnneV 03/12/2020 à 17:32:29

    Sur la vidéo, on ne voit pas le sauvetage des chiens et du chat ?

  4. AnneV 03/12/2020 à 17:30:46

    La justice française est déjà nulle pour les humains, assassins d'humains (par contre, un chien qui mordille un gamin agressif, alors là, c'est peine de mort directe !!!!) et pour les animaux victimes de tortures suivies d'une mort, c'est "circulez, y'a rien à voir, aurevoir Monsieur, continuez, on ne vous condamnera pas !!" C'est pas beau ça ! Vive Macron et son tncompétence .......en tout !! 

  5. Minois 02/12/2020 à 22:11:57

    J'ai bien vu deux enfants sur la vidéo ou j'ai rêvé ? Quand on voit la misère faite aux animaux par ce couple, on se pose la question au sujet des enfants ! 

  6. AnneV 11/08/2020 à 18:27:30

    Ah ! La France !!!! Blabla et rien derrière !!! Ces monstres auraient été en prison pendant 5 ans avec une amende conséquente n'auraient pas recommencé. Une tape sur la main et un "ne recommencez pas, gros vilains" ! Comment voulez vous que ces gens ne rigolent pas et ne recommencent pas ? On a un vrai problème chez nous !!! 

  7. kori83 04/08/2020 à 15:12:27

    Il faudrait leur faire faire un suivie en psychiatrie car c’est pas normal des agissements comme ça en plus recediviste qu’elle honte ou est la justice là où sont les lois..

  8. Gryffondore 22/07/2020 à 16:53:20

    C'est bien de passer des lois et d'être fier d'être Français (!), faudrait-il encore se donner les moyens de les faire appliquer... quel pays !

  9. florence.juguet@gmail.com 14/07/2020 à 13:59:34

    non mais faut vraiment les surveiller ces o*****s !!! ils n'ont que du sursis et ils recommencent !! et attendre jusqu'à décembre !! d'ici là ils auront encore maltraité des animaux !!!

    C'EST INADMISSIBLE DE LES LAISSER LIBRES !

  10. AliiceJ14 13/07/2020 à 14:23:09

    Au moins là la justice a encore une preuve irréfutable que les sanctions données à la maltraitance animale sont trop souple, les coupable ne sont pas suffisamment contrôlés et la plupart des malfaiteurs ne sont même pas à ce jour connu par les services de polices, en ce moment même je ne sais combien d'animaux sont maltraités dans le plus grand des calme !!