Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Un Serval menacé d’euthanasie, secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis

Le félin secouru par la Fondation 30 Millions d'Amis présente toutes les caractéristiques d'un Serval, animal sauvage. ©30 Millions d'Amis

Vendu sur Internet comme un chat Savannah, un animal présentant en réalité les caractéristiques d’un Serval a infligé plusieurs morsures à son acquéreur. Menacé d’euthanasie à cause de son origine douteuse, le félin a été secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis. Avec la popularité des félins sauvages et hybrides, nos équipes reçoivent de plus en plus d’appels à l’aide venant de particuliers dépassés par les animaux qu’ils ont cru pouvoir apprivoiser.

Une escroquerie qui tourne mal ! Lorsque Stéphane* répond à une annonce postée sur Le Bon Coin pour acheter un petit Savannah, une race domestique issue d’un croisement entre un Serval – espèce sauvage – et un chat domestique, il ne se doute pas de ce que l’avenir lui réserve. Rendez-vous est fixé pour rencontrer l’animal. Le vendeur descend dans la rue avec le « chat » tenu en laisse. Rassuré par l’apparente docilité du félin, Stéphane signe un chèque de 4500 euros. Mais une fois rentré chez lui à Grasse (06), la situation se complique. Le prétendu Savannah se montre agressif et Stéphane doit se résoudre à l’enfermer dans une pièce où il vient le nourrir… à ses risques et périls ! Le félin, qui présente en fait les caractéristiques d’un Serval, se jette sur le jeune homme, lui infligeant plusieurs morsures. Au bout d’une semaine, la mère du jeune homme appelle la Fondation 30 Millions d’Amis au secours.

Incertitude sur la provenance et l’état sanitaire du félin

Avant de pouvoir intervenir pour secourir l’animal, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis avisent les autorités. Mais l’affaire se complique ! Car si le vendeur a bien fourni à Stéphane un carnet de santé indiquant que l’animal – soi-disant né en Allemagne en octobre 2018 – est identifié par puce électronique et vacciné contre la rage, au moment de la vérification… aucune puce n’est détectée. Le doute planant à la fois sur l’état sanitaire du félin et sur sa provenance réelle, c’est toute l’opération de sauvetage qui est remise en cause. La brigade des pompiers des Alpes Maritimes conduit finalement l’animal en fourrière, où il est maintenu enfermé dans une simple une caisse de transport… au milieu des aboiements des chiens !

Déjà nommée gardienne de l’animal par arrêté municipal, la Fondation 30 Millions d’Amis reçoit in extremis un arrêté préfectoral lui confiant la responsabilité de la surveillance du félin pendant 6 mois, le temps de s’assurer qu’il est indemne de la rage. « Si nous ne l’avions pas récupéré, cet animal aurait été abattu à cause de la suspicion de rage », affirme Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Le jeune Serval a été transporté au Parc des Félins (77), en attendant qu’un sanctuaire partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis reçoive l’autorisation administrative de l’accueillir pendant toute la durée de la surveillance sanitaire.

Les sites d’annonces en ligne, mis en cause dans le trafic d’espèces sauvages et protégées

La popularité des félins sauvages et hybrides ne cessant de croître, la Fondation 30 Millions d’Amis doit faire face à une recrudescence de leur abandon ainsi que d’appels à l’aide de particuliers, dépassés par la difficulté de s’occuper de ces animaux aux besoins spécifiques. En décembre 2019, nos équipes ont secouru Prince et Virus, deux Servals détenus illégalement à Guern (56). Transférés vers le sanctuaire de l’association néerlandaise AAP, partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis, ceux-ci sont actuellement traités pour des pathologies sévères, causées par une malnutrition. Conséquences désastreuses de l’irresponsabilité de certains individus ! Quant aux sites d’annonces en ligne, ils sont régulièrement pointés du doigt pour leur contribution passive au trafic d’espèces sauvages et protégées.

*Pour assurer le bon déroulement de l’enquête, le prénom a été changé

Commenter

  1. Krys35 18/03/2020 à 17:03:10

    Il n'y a qu'un mot à dire : MERCI à la fondation 30 millions d'amis. MERCI pour toutes ces vies sauvées et ces libertés rendues à certains. J'espère que ces traficants seront jugés et condamnés. Il est permis de rêver non?

  2. guilaine 80 09/03/2020 à 20:48:33

    On a qu'à interdit la vente de toutes sortes d animaux sur internet le bon coin et tout se qui s'en suis. Et se gouvernement de m***** qui est incapable de faire les lois et surtout de les faire respecter c est écœurent

  3. litchou 29/02/2020 à 18:53:38

    Encore et toujours la bêtise et la méchanceté des humains.  Pauvre bête victime de la stupidité.  Un animal ne s'achète pas comme un objet. C'est un être vivant.  

  4. pouguy 28/02/2020 à 18:36:55

    ce n'est pas un animal européen, il a été capturé et amené par des braconniers,  sur internet on trouve de tout et n'importe quoi,  et ce n'est pas fait pour faire ceci. aujourd'hui les gens, et en particulier les jeunes mais pas tous, feraient n'importe quoi pour gagner de l'argent sans aller travailler

  5. moliktania 26/02/2020 à 19:34:56

    comme d habitude c est les animaux qui paient la connerie des humains  mais deja il y a tant d animaux malheureux a la s p a et notamment des chats pourquoi mettre tant d argent a un animal que l on trouve beau je suis certainement idiote mais le prix ne fait pas l amour ma minette a été abandonné par son ancien maitre quand il a demenage elle est venue chez moi je l ai faite steriliser et j ai la plus gentille et belle minette du monde !!!!!quand au bon coin on ne peut meme pas acheter un meuble sans se faire escroquer  alors un animal ???? reflechissez un peu en plus le mec te retrouve sur le trottoir tu sans pas l embrouille ????

  6. PICHELOURD 26/02/2020 à 18:21:17

    Encore une fausse promesse du gouvernement d'interdire la vente d'animaux sur le bon coin. L'acheteur en ai pour ses frais à ses dépens.

  7. Zigomard 26/02/2020 à 17:39:12

    MERCI à la Fondation 30 Millions d'Amis d'avoir sauvé ce Serval. Mais pourquoi acheter un animal alors que des centaines d'animaux sont dans des refuges et attendent dans dans des cages d'être adoptés. De plus, payer 4.500€ pour une escroquerie ! Adopter un animal dans un refuge c'est bien moins couteux et tous les papiers sont en règle et cela fait le bonheur d'un animal.

    Ce jeune aurait dû réfléchir avant d'acheter celui-ci sur Internet car ne pouvant pas s'en occuper sa mère appelle au secours la Fondation pour le prendre en charge. Malheureusement, c'est un coût important pour 30 Millions d'Amis. De plus, ce pauvre Serval sans l'intervention de 30 Millions d'Amis aurait été abattu à cause de la suspicion de rage. De plus, à la fourrière où il était maintenu enfermé dans une simple une caisse de transport… au milieu des aboiements des chiens il a dû vivre l'horreur. Les animaux sauvages doivent vivre dans leur milieu naturel, en liberté et non dans une habitation.

  8. jjv1953 26/02/2020 à 17:24:17

    Il a voulu épater la galerie et faire le kéké sur Facebook, il a réussi son exploi. Avant d'acheter un animal et d'y mettre autant d'argent la moindre des choses est de se renseigner et de ne pas faire confiance au premier venu. Ce jeune homme a passé l'âge de faire des caprices du moins j'espère car maintenant rien ne me semble étonnant.

    Quand leboncoin interdira-t-il la vente d'animaux entre particuliers, les annonces ne sont pas vérifiées et les numéros de SIRET encore moins. Les animaux soit disant donnés sur les annonces sont en réalité à vendre. 

    Dommage pour ce pauvre animal qui n'a rien demandé à personne et qui est, encore une fois, le dommage co-latéral de la bêtise humaine et des traficants. Mais si chacun se sentait un peu plus responsable les trafiquants n'existeraient pas.

    Les lois de protection animale ne sont que trop rarement appliquées; Avant de faire d'autres loi commençons par appliquer celles qui existent déjà, ce sera un bon début.

  9. Christian.galliano@wanadoo.fr 26/02/2020 à 15:05:41

    4500€ ce monsieur savait très bien ce qu'il achetait, dommage que le petit serval n'a pas fait plus de mal à son acheteur.Merci à trente millions d'amis, en espérant que ce petit animal pourra retrouver la liberté  dans la nature ou si ce n'est plus possible, un sanctuaire pour félins où il pourra finir sa vie en toute quiétude avec ces congénères. Que font les autorités sur ce sujet, toujours rien, pourtant il y a des lois. 

  10. Bandy86 26/02/2020 à 11:28:23

    Pourquoi acheter un animal sur ces sites frauduleux, il y a tant de chats, chiens qui attentent dans les refuges qu'on leur apportent une meilleure vie pleine d'amour, qu'ils sont prêt à partager avec leur nouveux maitres