Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un cadavre momifié de chien retrouvé chez un agent de la police ferroviaire

Retraité de la brigade cynophile, le pauvre chien a fini son existence dans la solitude, tenaillé par la faim. ©Pixabay /Image d'illustration

Au domicile d’un agent assermenté de la police ferroviaire, le commissariat de Coulommiers (77) a découvert le corps momifié d’un Berger belge malinois. Le suspect, suspendu de ses fonctions, a finalement avoué avoir laissé son chien mourir de faim. La Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour abandon et sévices graves.

Mort dans la solitude et l’oubli… Le corps momifié d’Ivan, un Berger belge malinois âgé de 6 ans, a été retrouvé au domicile de son maître, à Coulommiers (77). L’homme, un agent assermenté de la police ferroviaire de la SNCF au sein de la Surveillance générale (Suge), a d’abord nié les faits… avant d’avouer avoir laissé mourir son chien de faim ! Réformé de la brigade cynophile, l’animal serait décédé à l’été 2019, son cadavre laissé en décomposition pendant plusieurs mois à l’air libre.

Un acte de cruauté qui ne doit pas rester impuni

Le rapport d’autopsie vétérinaire conclut à un « possible décès par cachexie extrême », ce qui corroborerait les aveux du suspect. « Apparemment la compagne de l’agent n’était même pas au courant de l’existence de l’animal. L’homme semblait mener une double-vie et ne se rendait à son domicile que pour vérifier si le chien était mort », soupçonne Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Pour justifier son geste, l’individu aurait affirmé que le chien souffrait d’épilepsie, et qu’il ne supportait pas d’assister à ses crises. Un « argument » aussi choquant qu’invérifiable…

Un autre chien appartenant à la brigade cynophile a pu être récupéré au domicile du couple, et transféré au Centre hospitalier vétérinaire d’Alfort (94) pour des examens complets. « Quand on pense que cet agent a prêté serment et qu’il est autorisé à détenir une arme, il serait inadmissible que son acte reste impuni », prévient Arnauld Lhomme. La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour abandon et acte de cruauté.

Commenter

  1. Mandrake59 23/01/2020 à 19:24:18

    honteux !

  2. Loona77 28/12/2019 à 18:37:03

    Encore un "maître chien" bourreau !!!!!! Quand y aura-t-il une loi pour obliger ces métiers à une visite périodique à un vétérinaire afin de garantir que ces chiens soient bien traités ? Trop de chiens sont sous alimentés, enfermés, voire battus et notre société ferme les yeux !!!!

  3. Emilia324 19/12/2019 à 12:04:54

    J’espère qu’il est en prison et qu’il va rester un moment.et le plus important qu’il n’aura plus jamais d’animaux

  4. Marie-Thé/75 13/12/2019 à 16:40:12

    Je n'ai pas de mot assez fort pour qualifié cet individu.............serat-il puni j'en doute fort. Ce pauvre chien quelle terrible agonie. Il n'y a pas d'enquête avant de confier ces animaux?? en plus il en détenait un autre.......Sa compagne n'était pas au courant ............on veut faire croire cela à qui ???? JUSTICE pour YVAN, merci d'être là 30 millions d'Amis.

  5. kori83 13/12/2019 à 08:56:23

    Quelle horreur est ce possible de faire des choses pareil en plus une personne de la Loi alors là c est le bouquet.. pauvre bête qu il soit bien puni et radié de ses fonctions il mérite d être vraiment puni

  6. BABABIBI 12/12/2019 à 17:40:40

    Une nouvelle histoire d'abruti ! Quel Monde vit-on !

  7. Chloé et les animaux❤️ 12/12/2019 à 17:03:07

    Comment peut-on faire une chose pareille... ça me brise le cœur de lire des choses aussi horrible. [***]. Force à vous et continuez d’aider les animaux. Moi je ferais de même ! ❤️

  8. cathy252 12/12/2019 à 15:08:46

       oh mon dieu c'est affreux comme il a du souffrir pauvre chien  faut absolument  que cet ignoble individu soit puni 

  9. simchou 12/12/2019 à 12:28:12

    Vous parlez d'un autre chien récupéré au domicile du couple. Alors non seulement il y a un sa**** mais aussi une sa****, qui aurait pu sauver ce pauvre animal. Il n'y a AUCUNE excuse pour ce genre de crime, AUCUNE. C'est de la cruauté pure.

  10. le meur 12/12/2019 à 00:28:12

    tous ceux qui travaille avec un chien devrait etre surveillé .

    ils prennent un chien pour le boulot mais pas par amour de l animal , malheureusement .