Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Sensibiliser les enfants au respect de l’animal est un enjeu majeur !

Pourtant essentielle, la sensibilisation au respect des animaux reste absente des programmes scolaires français. ©iStock photo

Véritable enjeu de société, le respect des animaux doit se développer dès le plus jeune âge. Un apprentissage primordial pour lequel l’Éducation nationale devrait prendre toute sa part, alors que cette thématique reste absente des programmes scolaires français ! La Fondation 30 Millions d’Amis a contribué à l’élaboration d’un livret pédagogique pour sensibiliser les élèves d’école primaire à la protection des animaux.

Apercevant un chat assoiffé, une fillette ouvre le robinet, puis se sert de ses mains comme d’un bol pour faire boire le petit animal… Cette scène touchante – très largement partagée sur les réseaux sociaux – serait emblématique de l’empathie de nos enfants envers d’autres espèces. « La petite sait intuitivement qu’il est vital pour le chat de boire, car elle s’identifie spontanément à lui, confirme le Pr Hubert Montagner, psychologue et ancien directeur de recherche à l’Inserm, interrogé par 30millionsdamis.fr. De telles situations sont bénéfiques à la fois à l’animal et à l’enfant, qui se sent valorisé d’avoir été utile à un autre être vivant. »

L'empathie spontanée entre enfants et animaux doit être encouragée ! ©Fondation 30 Millions d'Amis

« Le respect d’autrui et de la différence est loin d’être anodin »

Si cet « enchaînement d’empathie » est bien spontané, les enfants n’ont pas toujours l’occasion d’en faire l’expérience dans leur quotidien. A la maison, la présence d’un chien, chat, lapin ou cochon d’Inde est l’occasion d’accompagner les premières rencontres et d’aborder le respect de l’animal, tout en énonçant quelques règles simples. Cette sensibilisation n’a pas d’âge… pourvu de prendre certaines précautions avec les plus petits : « À 3 ou 4 ans, leur affection peut être si débordante qu’ils risquent de blesser l’animal sans le vouloir ! », avertit le Pr Montagner, également auteur de “L’enfant et l’animal” (éd. Odile Jacob - 2002).

Les enfants ne bénéficiant pas tous de cette compagnie, d’explications claires ni de l’opportunité de questionner plus largement leur rapport à l’animal, l’école a un rôle primordial à endosser. « Les programmes scolaires devraient intégrer des occasions concrètes de contact entre l’enfant et un animal avec lequel il pourrait interagir – le nourrir, le caresser, jouer… – afin d’explorer ses besoins essentiels tout en préservant son intégrité », recommande le Pr Montagner. D’autant que cet apprentissage se conjugue avec celui du respect d’autrui et de la différence – « ce qui est loin d’être anodin », conclut le spécialiste par cette litote.

Pour un retour de l’éthique animale à l’école

 

La protection des animaux, de la biodiversité, sont autant de sujets qui piquent la curiosité des élèves.
Nicolas Servant, professeur de SVT

« Dans notre proposition de loi consacrée au bien-être animal, nous souhaitons que soient inscrites dans les programmes de l’enseignement primaire des heures de cours dédiées au respect des êtres vivants, et en particulier des animaux, affirme Loïc Dombreval, député LREM des Alpes-Maritimes et président du groupe Condition animale à l’Assemblée nationale, contacté par 30millionsdamis.fr. Cette sensibilisation est essentielle pour les enfants, mais nous la prévoyons également à destination d’autres publics clés tels que les vétérinaires, les étudiants des filières agricoles ou encore les magistrats et les juges ».

En 2017, une quinzaine de philosophes, chercheurs, juristes, vétérinaires et psychologues signaient déjà une tribune en faveur d’un enseignement de l’éthique animale à l’école (Libération, 20/02/17), déplorant l’absence des « animaux en tant qu’individus » dans les programmes scolaires et suggérant « d’accompagner le questionnement éthique et d’intégrer les notions de respect, de justice et d’empathie envers les animaux dans le cours d’éducation morale et civique (EMC) ». En effet, l’éthique animale n’est plus transmise aux écoliers français depuis… 1923, après avoir pourtant figuré dans les manuels scolaires pendant 40 ans ! En Belgique, les cours de philosophie et de citoyenneté intègrent des thématiques telles que « épargner la souffrance aux animaux » et « comprendre et protéger la vie ».

« Un réel support pédagogique pour répondre aux interrogations des élèves »

Un livret précis, coloré et amusant. ©L214

Le respect des animaux devant être inculqué dès le plus jeune âge, le livret « Un animal, des animaux » – réalisé par L214 Éducation avec l’appui de la Fondation 30 Millions d’Amis – propose aux élèves à partir du CE1 un « tour d’horizon de nos connaissances sur les animaux, sur leurs émotions et leur sensibilité » abordant les comportements des animaux, leurs remarquables capacités (mémoire, logique, conscience de soi…), leurs besoins essentiels et les actions simples à mettre en œuvre pour les protéger.

Afin d’en assurer la pertinence pour un public scolaire, ce livret a été élaboré sous le contrôle de spécialistes en pédagogie et en psychologie de l’enfant, en droit animalier, en médecine vétérinaire et en sciences naturelles. « Protection des animaux, biodiversité, autant de sujets qui piquent la curiosité des élèves tout en s'installant comme de grands enjeux de nos sociétés, explique Nicolas Servant, professeur de Sciences de la vie et de la terre. Ce support pédagogique vient répondre à leurs interrogations, en adéquation avec les programmes officiels de l'Éducation nationale. »

* 28 pages. Pour le télécharger ou le commander gratuitement, rendez-vous sur la boutique en ligne de l’association L214.

Commenter

  1. pouguy 17/10/2019 à 19:08:31

    un enfant respecte très bien un animal, c'est en grandissant qu'il devient le tortionnaire de son animal préféré et se faisant remarqué devant les copains

  2. Bandy86 15/10/2019 à 17:28:23

    Le respect de l'être vivant que ce soit un être humain, mais surtout un animal s'apprend dès le plus jeune age.

    De mon temps, à l'école nous avions 2 lapins et 2 canaris, c'était chacun notre tour de nous en occuper, il fallait bien les respecter, si non il y avait une punition. C'était très bien, nous avions du respect et de l'amour pour ces animaux.

    J'adore tous les animaux, je pense que mon éducation y est pour quelque chose, et je remercie ma prof de sciences nat de m'avoir inculquer ces valeurs.

  3. nathvds 13/10/2019 à 23:09:31

    Excellente idée ! Je vais en commander un pour mes petits enfants.

  4. guilaine 80 09/10/2019 à 12:47:33

    Bien sur qu'ils faut apprendre à nos enfants ou petits enfants le respect envers les animaux. J'ai moi même 3 chats et quand je garde les chiens de mes enfants j'ai 3 chiens à la maison..Il lui est interdit de faire mal au bêtes c'est normal ils font partie de notre vie on doit les respecter