Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Protéger les enfants des violences faites aux animaux

Combattre les violences envers les animaux, c'est aussi protéger les enfants. ©Pixabay

Un colloque consacré aux recommandations de l’ONU pour la protection de l’enfance contre toutes les formes de violences – en particulier celles exercées contre les animaux – est prévu le 17 octobre 2019 à l’Assemblée nationale. La Fondation 30 Millions d’Amis salue la tenue d’un tel évènement, qui se conclura par l’élaboration d’une proposition de loi.

En janvier 2016, l’Organisation des nations unies (ONU) exhortait la France à interdire l’accès des mineurs aux arènes, estimant que la tauromachie portait atteinte au bien-être des enfants spectateurs de ces mises à mort ; une analyse partagée par la Fondation 30 Millions d’Amis. A l’initiative de Samantha Cazebonne, députée (LaREM) des Français de l’étranger, ce thème fera l’objet d’un colloque à l’Assemblée nationale le 17 octobre 2019, consacré précisément aux recommandations de l’ONU pour la protection de l’enfance contre toutes les formes de violences : celles exercées contre les animaux, mais aussi les violences familiales et le harcèlement scolaire.

« La France ne peut rester sourde aux recommandations de l’ONU »

La corrida, un traumatisme pour les enfants... ©DR

Parrainé par Claire Brisset, première Défenseure des enfants et par Laurence Parisot, marraine d'honneur, cet évènement rassemble des intervenants reconnus pour leur expertise et choisis pour leur engagement de longue date en faveur des droits de l’enfant (notamment Maneka Gandhi, auteure de nombreux ouvrages sur le droit et la défense des animaux, ex-ministre des Femmes et du Développement de l’enfant en Inde ; Federico Mayor-Zaragoza, ex-Directeur Général de l’UNESCO ; Matthieu Ricard, moine bouddhiste et chercheur ; Philippe Jaffé, psychologue et membre du comité des droits de l’enfant de l’ONU ; Nuria Querol, psychologue et criminologue ; Jean-Paul Richier, psychiatre ; ou encore Roger Lahana, secrétaire de la FLAC).

« La France a été le 2e pays d’Europe à signer la Convention internationale des droits de l’enfant en 1989 et, si notre pays n’a pas démérité en matière de protection des droits des enfants, il reste malgré tout encore des efforts à réaliser, souligne l’organisatrice, membre du groupe Condition animale à l’Assemblée nationale. Citée en exemple au plan international pour la défense des droits humains, la France ne peut rester sourde aux recommandations qui lui sont faites. »

Une proposition de loi élaborée à l’issue du colloque

Les réflexions menées lors de cette journée aboutiront à une proposition de loi pour interdire l’exposition et la participation des enfants aux sévices et actes de cruautés sur les animaux (y compris les corridas et les combats de coqs) ou sur les humains : « Interdire aux écoles taurines de former des jeunes de moins de 16 ans serait indiscutablement une étape vers la victoire, tant pour la protection de l’enfance que pour la défense des animaux, affirme la députée. Et s’il restait des personnes à convaincre sur l’utilité de légiférer, l’objectif est qu’à l’issue de ce colloque, la question ne se pose plus ». Combattre les violences envers les animaux, c'est aussi protéger les enfants.

Inscription & infos pratiques :
De 9h à 17h, en salle Victor Hugo. Inscription gratuite et obligatoire, avant le 5
 octobre 2019, via un formulaire disponible à l’adresse suivante : https://www.samantha-cazebonne.com/colloqueenfance

Commenter

  1. pouguy 01/10/2019 à 22:55:56

    dans ce cas, il faut que les autres pays fassent la meme chose, comme l'espagne avec ses lévriers qu'elle maltraite, et beaucoup d'autres pays comme les pays asiatiques

  2. lilinuchette 01/10/2019 à 17:15:21

    comment la france a-t-elle le toupet d'ignorer ce que préconise l'onu, et de plus en donnant des leçons au monde entier ! ce pays me dégoûte et je ne suis pas fière d'être française !

  3. AnimeauxEnDanger14 01/10/2019 à 10:47:18

    vous croyz que l'enfant souffre plus que les animaux .c'est pas lenfant qui faut protéger !