Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Actualités

Canicule : afflux d'animaux à l'hôpital de la faune sauvage de Laroque (Hérault)

Beaucoup d'oiseaux tombent de chaleur : des martinets, des geais, des pies, des passereaux ou encore des faucons crécerelles. ©Pixabay

Montpellier, 4 juil 2019 (AFP) - Afflux d'animaux et d'appels : depuis le 28 juin la canicule a augmenté considérablement l'activité déjà surchargée de l'hôpital de la faune sauvage de Laroque, dans l'Hérault, a assuré jeudi à l'AFP une de ses bénévoles.

"Nous avons beaucoup d'oiseaux qui tombent de chaleur", explique Catherine Audic, citant notamment des martinets, des geais, des pies, des passereaux ou des faucons crécerelles, qui ont "très chaud là où ils nichent". Le centre accueille également "des écureuils qui arrivent hyper maigres" ou encore "des hérissons qui se jettent plus que d'habitude encore dans des piscines parce qu'ils ne supportent pas la chaleur et le manque d'eau".

L'hôpital accueillait jeudi environ 500 animaux, sans compter les centaines de soins prodigués et d'appels reçus ces derniers jours. Heureusement, se réjouit Mme Audic, "les bénévoles arrivent aussi massivement mais nous avons besoin de plus d'aide encore car nous avons trois semaines d'avance sur le nombre d'animaux reçus par rapport aux années précédentes".

Les bénévoles de ce centre de soins pour animaux sauvages appellent les particuliers à penser à mettre de l'eau à l'extérieur pour les animaux et en particulier les oiseaux. Les effets de la canicule se font sentir durablement sur la biodiversité qui est "plus que jamais menacée", souligne Mme Audic.