Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Refuges

Un dispositif astucieux pour réchauffer les animaux sauvages en détresse

La majorité des petits mammifères et des oiseaux qui arrivent au centre de sauvetage ont été victimes des activités humaines. ©L'Hirondelle

La Fondation 30 Millions d’Amis a accordé une aide de 5000 euros à « L’Hirondelle », un centre de soins pour la faune sauvage qui intervient dans la région lyonnaise et dans la Drôme. Ce soutien a permis au centre de s’équiper de 7 nouvelles « éleveuses », des bacs à l’atmosphère contrôlée pour prendre en charge les animaux en état de choc.

Heurtés par des voitures, tombés du nid ou encore blessés par un prédateur, les oiseaux et les petits mammifères sauvages en détresse doivent souvent leur salut aux Centres de sauvegarde de la faune sauvage tels que « L’Hirondelle ». En 2019, ce centre basé à Saint-Forgeux (69) et à Crest (26) a fait appel à la Fondation 30 Millions d’Amis afin de financer des « éleveuses », un matériel indispensable pour installer les animaux affaiblis dans les meilleures conditions de température et d’humidité avant de pouvoir les soigner.

Une seconde chance pour les animaux sauvages blessés

Actif dans la région Lyonnaise depuis plus de 20 ans et dans la Drôme depuis deux ans*, cet « hôpital pour faune sauvage » a pris en charge 4000 oiseaux et petits mammifères en 2018, de 130 espèces différentes. Une vingtaine de bénévoles et d’employés s’y relaient en permanence pour veiller sur les pensionnaires : « Les mammifères demandent des biberons réguliers et les oiseaux réclament la becquée toutes les 10 minutes, c’est un soin de tous les instants ! s’exclame Anne Fourier, Chargée de missions au centre. Nous avons le bonheur de pouvoir leur donner une seconde chance. »

Martinets noirs en soins. ©L'Hirondelle

« L’espèce que nous récupérons le plus souvent est le martinet noir, un oiseau qui niche sous les tuiles des toits et qui a la particularité de tout faire en vol : manger, se reproduire et même dormir, explique Anne Fourier. Si l’oisillon rate son premier envol, les parents ne prendront pas le risque de se poser au sol pour le nourrir, c’est pourquoi un martinet trouvé à terre doit toujours être secouru. ». Outre les chutes des nids, les nuisances liées aux activités humaines – chocs contre les vitres ou les véhicules, empoisonnements, captivité illégale – représentent 95 % des causes de prises en charge d’animaux au centre.

Plus efficaces que les lampes infrarouges et que les tapis chauffants

« L’été, nous sommes surchargés par les juvéniles trouvés blessés, et nous manquons d’éleveuses pour réchauffer les animaux qui arrivent en état de choc ou d’hypothermie, confie la jeune femme. L’aide de la Fondation 30 Millions d’Amis est donc une très bonne surprise ! ». Plus efficaces que les lampes infrarouges et que les tapis chauffants, ces nouveaux dispositifs permettront à « L’Hirondelle » de faire face au pic d’arrivées pendant la période estivale.

Une fois soignés, les oiseaux et les petits mammifères sont relâchés dans leur milieu naturel par le centre, qui travaille en lien étroit avec les services de l’Etat tout en veillant à l’aspect sanitaire. La Fondation 30 Millions d’Amis se réjouit de pouvoir contribuer à la préservation des animaux sauvages à travers ce soutien, et continue à se battre pour que la justice leur accorde enfin un statut les protégeant des actes de cruauté.


*« L’Hirondelle » est issue du regroupement entre le Centre de soins pour oiseaux sauvages du lyonnais (CSOL) et le Centre de sauvegarde de la faune sauvage en Drôme-Ardèche (CSDA).