Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

La Fondation 30 Millions d’Amis offre une nouvelle vie à 5 fauves de cinéma

Intervention en urgence pour venir en aide à 3 tigres et 2 lions exploités pour le cinéma. Les animaux ont été transférés vers des sanctuaires partenaires. ©Fondation 30 Millions d'Amis

La Fondation 30 Millions d’Amis a pris en charge 3 tigres et 2 lions dans les célèbres studios de cinéma animalier Jacana, dont l’activité a définitivement cessé le 31 décembre 2018. Les fauves ont été transférés vers des sanctuaires partenaires, où ils finiront leurs jours paisiblement.

Une opération délicate pour transporter les fauves dans les meilleures conditions. ©Fondation 30 Millions d'Amis

Les ours, les fauves, les cerfs et les oiseaux des studios Jacana sont apparus dans plus de 3000 films et publicités…. Parmi eux, Indy, une vieille tigresse âgée de 19 ans, ses deux congénères Diva et Patou, ainsi que les lions frère et sœur Mao et Mia, 15 ans. « Depuis la fermeture des studios, les animaux ne travaillaient plus et vivaient enfermés dans un environnement qui n’était pas du tout conçu pour qu’ils y restent en permanence, explique Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. M. Varin [fondateur des studios Jacana, NDLR] a accepté de nous les confier. »

Il faut interdire les animaux sauvages dans les spectacles

La Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue en urgence pour venir en aide aux animaux, en organisant et finançant leur transport dans les meilleures conditions et dans un délai très court. Les fauves ont été conduits vers le sanctuaire espagnol de la Fondation AAP et vers celui de Natuurhulpcentrum en Belgique, deux structures partenaires de la Fondation 30 Millions d’Amis. Ils pourront y finir leurs jours en toute quiétude.

Mais « pour les quelques animaux sauvés aujourd’hui, combien vivent encore cloîtrés dans des cages exiguës, sans avoir la chance de pouvoir finir leur vie paisiblement dans un sanctuaire ? » s’interroge Reha Hutin. « Malheureusement, c’est le sort de tous les animaux exploités pour le spectacle. Il faut immédiatement que des mesures soient prises pour l’interdire, faute de quoi nous ne pourrons pas sauver tous ces malheureux », conclut la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.