Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Santé

Printemps : attention aux empoisonnements de nos chiens et chats

Avec le printemps, les risques d’empoisonnements pour nos animaux se multiplient. ©AdobeStock

Le printemps est là, stimulant nos envies de jardinage et de grand ménage... Autant de risques potentiels pour nos 30 millions d’amis. Les chiens – attirés par tout ce qui semble appétissant – sont les plus vulnérables à l’intoxication, et les chats ne sont pas épargnés non plus. 30millionsdamis.fr vous donne quelques conseils pour les mettre hors de danger.

Pesticides, plantes, produits ménagers, insecticides... la liste des produits nocifs pour nos chiens nos chats est longue. Tout comme des enfants, les animaux sont curieux et touchent à tout. D’où l’importance de mettre ce qui est dangereux hors de leur portée, et de veiller à ce que ces substances ne soient ni ingérées, ni en contact cutané.

Les principales causes d’intoxication

Avec le printemps, propice au jardinage, les pesticides et insecticides sont malheureusement des produits fréquemment utilisés. C’est aussi la période à laquelle les chiens et les chats ressortent dans les jardins, reniflant les fleurs et mangeant parfois un peu d’herbe. Les produits anti-limaces – des petites granules bleues sucrées, mais très toxiques – attirent tout particulièrement les chiens. Le désherbant, l’antimousse et les engrais sont tout aussi néfastes, voire fatals.

A l’extérieur, les chenilles processionnaires et leurs poils urticants contenant une toxine attirent nos chiens et nos chats et constituent une menace, de même que les crapauds, dont la peau peut générer des sécrétions irritantes. En cas de présence avérée, il faut alors tenir nos amis à l’écart pour éviter tout contact avec ces poisons.

C’est également la période de l’année où notre maison accueille de nouvelles plantes et fleurs. Attention, celles-ci sont aussi des facteurs de risques : le lys, l’arum, le ficus, le poinsettia, le laurier, la rose, le muguet et la digitale font partie des principales essences nocives pour nos compagnons.

Avec l’arrivée du printemps et le retour des beaux jours, nous en profitons pour faire un grand ménage. Or, des produits de nettoyage comme les solvants, les détergents et la javel – qui attire le plus souvent les chats – sont très dangereux pour nos amis.

Les signes à repérer et les comportements à adopter

Fièvre, soif inhabituelle et importante, convulsions, diarrhée, troubles respiratoires, intestinaux ou de la vision, tremblements, salivation excessive, parfois même arrêt cardiaque… : si votre animal présente un ou plusieurs de ces symptômes, il est impératif d’appeler votre clinique vétérinaire ou un centre antipoison.

Pour une prise en charge rapide et dans les meilleures conditions, lors de votre appel, il est important de donner le plus d’informations possible sur votre animal (type, taille, poids, âge) et sur les produits qu’il a pu ingérer (nature, quantité, quand et dans quelles circonstances).

Si toutefois vous n’avez pas pu déterminer les causes de l’intoxication, tentez de rassembler tout ce qui pouvait se trouver à sa portée. Surtout, ne faites pas boire (eau, lait…), ni manger, ni vomir votre animal : cela pourrait aggraver son cas. Lors de son transport vers le vétérinaire, mettez-le dans une couverture chaude, en boule de préférence, la truffe le plus possible vers son poitrail.

Pour prévenir au maximum tout accident, rangez les produits dangereux dans des endroits inaccessibles aux animaux, en gardant à l’esprit qu’ils ont le chic pour se faufiler partout… et qu’ils débordent d’imagination ! Autre conseil à suivre, isolez votre compagnon de la zone pendant la manipulation de substances à risque, mais aussi quelques heures après – le temps que celles-ci s’évacuent.

Commenter

  1. Canéroye 16/05/2019 à 11:26:07

    Merci pour ces recommandations mais j'aimerais attirer l'attention sur autre chose. Oui c'est le moment du jardinage et certaines personnes n'apprécient pas du tout que les chats passent dans leurs jardins et agissent en ce sens en empoisonnant et piégeant nos chats. J'ai perdu le mien dans mon lotissement il y a plus d'un mois, 7 autres chats ont disparu dans ma rue dans le même mois. Je n'ai aucune preuve malheureusement mais je suis très en colère que rien ne soit fait pour démasquer ces bourreaux ignobles afin qu'ils soient condamnés.

  2. guilaine 80 19/04/2019 à 06:05:34

    Merci à vous pour c est conseils

  3. UnePersonnePassionnéeDesAnimaux22 17/04/2019 à 13:38:27

    Merci pour cet article !

    Très utile !!!