Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Condamnée pour avoir laissé son chien affamé, piégé entre un volet et une vitre

Sauvé de justesse, le jeune dogue argentin a subi l'oubli, l'enfermement et la faim. © DR

Un mois de prison avec sursis et 5 ans d’interdiction de détenir un animal : c’est la peine prononcée contre une femme qui avait laissé son dogue argentin enfermé entre le volet et la vitre, en Seine-Maritime. D’une maigreur extrême, l’animal avait été sauvé in extremis d’une mort certaine. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

Totalement délaissé, nié dans son existence même… Paco vivait prisonnier entre le volet et la vitre d’une fenêtre – soit un espace de 20 centimètres de largeur environ – à Bolbec (76). Pendant plusieurs jours d’affilée, au milieu de ses excréments, le jeune dogue argentin ne pouvait ni bouger, ni manger, ni boire ! D’une maigreur extrême (23 kg au lieu de 40-45 kg), son état de cachexie l’aurait conduit à la mort s’il n’avait pas été secouru in extremis.

Pris en charge en urgence, le pauvre Paco a reçu un traitement pour tenter de récupérer du poids – condition indispensable à sa survie. La Société bolbecaise de protection animale, à laquelle il a été confié, avait déposé une plainte auprès du tribunal de grande instance du Havre pour mauvais traitements et sévices graves. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

Couvert de plaies, le pauvre animal avait sombré dans un oubli absolu

Paco souffrait de multiples plaies non soignées, preuves de l’oubli absolu dans lequel il avait sombré aux yeux de ses propriétaires. Ces derniers, qui le détenaient depuis l’âge de 2 mois, ont accepté de le céder à l’issue de la saisie. La femme, osant affirmer qu’elle avait « autre chose à faire » que de s’occuper du chien, rejetait la faute sur son ex-compagnon qui lui-même la mettait en cause.

La peine proposée par le parquet dans la procédure de « plaider coupable » (reconnaissance préalable de culpabilité), homologuée par le tribunal (19/02/2019), est d’un mois de prison avec sursis et de 5 ans d’interdiction de détenir un animal. Acceptée par la femme, cette sanction a toutefois été refusée par le mari qui sera donc jugé au tribunal correctionnel au mois d’avril. « Au regard de la gravité des faits, une interdiction à vie de détenir un animal aurait été justifiée », déplore Me Eva Souplet, avocate de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Note : L’article 521-1 du Code pénal sanctionne jusqu’à deux ans de prison et 30 000 € d’amende les sévices graves et les actes de cruauté envers les animaux. La Fondation 30 Millions d'Amis a lancé une pétition pour que les peines encourues soient plus sévères.

Commenter

  1. Loona77 17/03/2019 à 15:54:23

    Honte à la justice française ! Honte à notre gouvernement qui ne prend pas la mesure de la souffrance animale ! Tant que les peines seront aussi dérisoires, il ne faudra pas s'étonner de lire de telles attrocités quotidiennement !

  2. guilaine 80 14/03/2019 à 20:29:10

    La France qu'elle justice de merde mais il se rendent compte de ce que font ces gens c est très grave il faut réagir et vite je sais pas quoi dire tellement je suis outré pauvre petit cœur quel souffrance il a subit quel o*****

  3. alizarine49 05/03/2019 à 19:30:24

    Au moins, l'interdiction de détenir un animal doit être définitive !

  4. Mokopon 05/03/2019 à 10:07:32

    C'est un peu grand et confortable la prison pour des gens comme ça, j'ai de la place entre mon volet et ma fenêtre pour les deux.

  5. Sakura26 03/03/2019 à 12:27:39

    Elle est belle la justice en France ! Et l amende elle est ou ? 1 mois de prison avec sursis c est ridicule... Pour des gens comme ça c est du ferme qu il faut ! Pauvre loulou je comprend pas qu ont puisse faire ça ! Il faut lui trouver une bonne famille il le mérite... 

  6. Sermoba104 01/03/2019 à 22:48:37

    J'ai déjà vu des atrocités, mais comme ça, c'est inimaginable ! Sérieusement, depuis quand on fait ce genre de souffrance a un animal ?! Je trouve ceci totalement stupide et surtout lamentable ! Et cette peine n'est vraiment pas suffisante ! Il va falloir faire quelque chose pour durcir tout ça.

  7. venus91 01/03/2019 à 18:06:38

    De belles o***** tous les deux, personne ne les a obligé à prendre un animal, pauvre bête, je ne comprends pas pourquoi ces o***** n'écopent que du sursis, la justice n'est pas assez sévère pour ces p**** !

  8. Jocelina 28/02/2019 à 18:16:23

    Abominable !!!! Si on ne veut pas s'occuper d'un chien, on n'en prend pas....ou alors on achète une peluche !! 

    Je suis tout à fait d'accord avec l'avocate Me Eva Souplet, qui pense que cette personne devrait être INTERDITE A VIE de détenir un animal. Parceque franchement, qu'est-ce que ça veut dire cette sanction ???? c'est des c***** de loups !!!!! pas assez sévère en regard de ce qu'à pu vivre cette pauvre bête.

    Quand je pense que nous avons adopté une femelle Dogue Argentin de 10 ans en juillet dernier & que c'est un Amour de chien & que ces sous m**** maltraitent le leur ça me révolte !!

  9. wik 28/02/2019 à 18:06:00

    une o***** on ne prend pas de chien si on n est incapable de s en occuper  une c****** de l avoir laisser sans manger et boire  on devrait lui faire le meme sort a cette p******* je trouve ça inadmissible que ces gens la ne soient pas plus punis. Malheureusement nous en France on est dans un pays que le gouvernement  s en fou des animaux alors qu ils sont plus intelligents qu eux REVOLTANT

     

  10. SIDONIE 55 28/02/2019 à 16:16:06

    LA  PEINE EST AUSSI D**** QUE LES PROPRIETAIRES

    IL FAUT LES TOUCHER AU PORTE MONNAIE ET REVERSSER LES SOMMES POUR LA SAUVEGARDE DES ANIMAUX.

    LE SURSI POUR CES INDIVIDU C'EST DU PETIT LAIT

    QU'ELLE CATASTROPHE POUR CE PAUVRE ANIMAL ,ON VIE UN MONDE DE DINGUE.

    JE SUIS EFFAREE.