Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Les chats, grands favoris devant les chiens

Les chats devant les chiens, dans le coeur des Français

La France est championne d'Europe pour son nombre d'animaux de compagnie. Mais une récente étude montre que le nombre de chiens continue de diminuer dans les foyers de l'hexagone. La Fondation 30 Millions d'Amis s'est penchée sur les raisons de ce recul.

La France est championne d'Europe pour son nombre d'animaux de compagnie. Mais une récente étude montre que le nombre de chiens continue de diminuer dans les foyers de l'hexagone. La Fondation 30 Millions d'Amis s'est penchée sur les raisons de ce recul.

Tous les deux ans, la Chambre Syndicale des Fabricants d'Aliments pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres animaux familiers (FACCO) recense nos compagnons. En 2006, chats et chiens étaient adoptés à égalité dans les refuges. Mais il semblerait que les chats aient, ces dernières années, encore accru l'avance prise sur la gente canine. Bilan : la population féline s'envole avec 10,7 millions d'individus tandis que la population canine chute à 7,8 millions de représentants*.

Les chats tiennent le haut du pavé

L'on peut se demander si ce phénomène est imputable à la crise puisque le coût d'entretien d'un chien est estimé entre 800 et 1000 euros par an, contre 600 euros pour un chat. "Je ne crois pas que la crise soit une explication valable pour cette inversion de tendance, commente Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. Depuis 30 ans que je participe activement à la défense animale, j'ai pu constater que les plus démunis d'entre nous sont souvent ceux qui s'occupent le mieux de leurs animaux. C'est une question de choix : il y a ceux qui pour rien au monde ne se sépareraient de leur compagnon. C'est d'ailleurs pour eux que la Fondation 30 Millions d'Amis a créé il y a 10 ans la péniche Le Fleuron qui accueille les SDF avec leurs chiens et, plus récemment, notre partenariat avec l'Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort qui permet à ceux qui n'en ont pas les moyens de faire soigner leur animal à moindres frais."

La population s'urbanisant de plus en plus, le choix d'un chat semble plus en adéquation avec la vie trépidante en ville. Des villes où le chien, sacré "meilleur ami de l'homme" est devenu "persona non gratta". Pénétrer dans un espace public ou un restaurant en tenant Rex en laisse vous expose invariablement aux regards réprobateurs ou à la grogne des consommateurs. "Trop peu d'efforts sont faits pour améliorer la vie de nos compagnons dans la cité, reprend Reha Hutin. On demande à nos animaux d'être propres, éduqués, silencieux, mais en retour on ne les accepte pas dans les transports en commun même pendant les heures creuses. Il n'y a pas de distributeurs de sacs ramasse-crottes, d'espaces dédiés à nos compagnons, etc. Les municipalités ne proposent pas beaucoup de solutions pour une meilleure intégration des animaux dans la ville."

De fait, la répression à l'égard des maîtres de chien qui manqueraient à l'un de leurs innombrables devoirs va grandissant. Les amendes peuvent atteindre 1500 euros et la loi se fait toujours plus dure. Le chat, facile d'entretien, au comportement réservé et discret est donc élu favori par les Français. Reste que nos concitoyens sont toujours les champions européens des animaux de compagnie. Plus d'un habitant sur deux possède un animal familier. En 2008, plus de 61,6 millions de bêtes à poils et à plumes, parmi lesquels 36,4 millions de nouveaux animaux de compagnie, partageaient leur vie. Des chiffres que la classe politique devrait méditer à l'approche des élections régionales ; les animaux ne votent pas mais leurs  maitres oui et ils représentent plus de 52% de la population !

*Chiffres de l'étude FACCO/TNS SOFFRES réalisée fin 2008, parue début 2009.

Commenter

  1. Mina38 01/02/2010 à 19:36:26

    Moi j'ai un chien et je trouve que c'est le meilleure ami que je ne pourais jamais avoir.Certe il fait beaucoup de bétise car il n'a que 6 mois mais je l'aime plus que tout c'est mon bébé a moi.Laughing

  2. florale 23/01/2010 à 12:46:19

    J'ai adopté une petite chatte, jetée à 6 mois dans le bois de Vincennes, tatouée et opérée par une association. Cela fait près de 2 ans que je l'ai et elle reste toujours sauvage, même avec moi, c'est "ange et démon". Son vétérinaire me dit qu'elle a le syndrome du tigre, je lui donne donc le cachet recommandé de temps en temps, lorsqu'elle est trop agressive, mais le plus dur pour moi, est qu'elle se sauve dès que quelqu'un rentre "chez elle", elle ne veut voir personne. Je l'ai confiée à une amie lors de mon seul voyage l'année dernière, elle a passé 15 jours sous un canapé, invisible, donc personne ne veut la garder. je suis même allée voir une comportementaliste à Maisons Alfort qui a osé me dire : remettez la dans le bois !!!

    Donc mon problème est : je ne peux plus voyager.

    Des voisins veulent bien venir s'en occuper chez moi, mais pour 8 jours seulement, de peur qu'elle ne devienne encore plus sauvage, mais même cela m'inquiète car elle est très joueuse et je sens qu'elle a besoin de ma compagnie (je me fais "disputer" lorsque je m'absente l'après midi).

    Pouvez vous me donner quelques conseils ?

    De plus j'ai l'habitude de faire des circuits donc : absence 15 jours

    Recevez d'avance tous mes remerciements.

  3. Roro45ls 23/01/2010 à 11:07:56

    Pour moi, c'est du pareil au même: ils valent tous autant les uns que les autres le même amour que les français, champion d'Europe en la matière, peuvent bien leur donner!

  4. creucreu 23/01/2010 à 08:48:53

    C'est vrai, quoi de plus beau que de voir nos animaux s'épanouir au sein d'une famille aimante? Quoi de plus beau que de les voir vivrent, tout simplement? Ce devrait être un plaisir pour tous, et non une contrainte. Et même si les chats devancent les chiens, n'oublions pas que ces derniers sont les meilleurs amis de l'homme!

    (Encore faudrait-il que l'homme se rende compte de cette situation, bref...)

    Un gros bisous quand même à mes trois boules de poils: Burt, Twister et Mous! ♥

  5. Divine 22/01/2010 à 20:10:54

    Ma chienne a vécu 15 ans avec nous, elle nous manque beaucoup. Elle nous accompagnait partout, même en vacances, malgré les réticences malheureusement de certains propriétaires. J'ai eu tellement de peine que je n'ai plus voulu de chien et depuis j'ai trois chats qui partent également en vacances avec nous.

    Quel que soit l'animal, il y aura toujours des contraintes mais l'amour des animaux est le plus fort.

  6. Anim06 22/01/2010 à 15:48:48

    Il est malheureusement vrai qu'un chien en ville nécessite énormément d'attention, non seulement le maitre a des devoirs civiques normaux, mais le chien lui, ne peux pas vraiment vivre pleinement sa vie  en jouant, gambadant, reniflant partout. Il est constamment maintenant en laisse, collé souvent contre la jambe afin d'éviter soit d'être écrasé, soit d'être tenu responsable de chute..Bref, pas vraiment une vie de chien.
    Mais à la campagne, il ne faut pas non plus oublier le nombre croissants d'animaux maltraités, mal aimés, laissés à l'abandon.

    J'habite dans le Sud, et fait partie d'une petite association pour la protection animale, et non seulement faire bouger les mentalités est un travail permanent, mais en plus il faut trouver des budgets pour voir enfin la réalisation d'un refuge qui est urgemment demandé!
    Les mentalités sont bien loin d'être réactives.

  7. Elahina 22/01/2010 à 12:24:26

    C'est vrai que les chiens sont regardé de travers par tous. Avec les lois concernant les molosses catégorisé et la peur croissante des gens pour les grands chiens créée par la psychose des médias, l'amour des Français pour les chiens va en s'amenuisant. Les communes n'obligent pas toutes à tenir notre chien en laisse, s'il est bien dressé et a un bon rappel... En promenant mon berger allemand croisé beauceron, il a plongé dans l'eau et a croisé le passage d'un canard mal en point. Un groupe de personnes entouraient la marre, hurlant sur mon chien et lui bloquant tout accès à la terre ferme. La situation a dégénéré, mon chien, terrorisé par les hurlements n'osait plus revenir sur la berge et s'épuisait à nager en rond dans la marre, effrayant le volatile mourant. Impossible de faire revenir mon bébé terrifié, les gens s'énervèrent de plus belle et lorsqu'il tenta de revenir, il fut roué de coups de pieds "c'est un chien dangereux !" "il est catégorisé!", j'ai finalement réussi à attrapper mon berger terrorisé pour partir sous les insultes du groupe. Ils étaient à 15 à tabasser mon chien pour un canard auquel il avait fait peur...

    Nos chiens n'ont plus le droit de courrir, nos chiens n'ont plus le droit de se promener dans certains parcs, nos chiens n'ont plus le droit d'aboyer pour garder la maison, nos chiens n'ont plus aucun droit ! 

    J'en veux terriblement à ces lois stupides qui, de plus en plus, nous empèchent de nous déplacer avec nos compagnons... 

  8. fifille 21/01/2010 à 12:33:05

    Moi, j'ai un chien et deux chats, il ne faut pas dire que le chat demande moins d'entretien, les miens sont des glues qui demandent a être carressées tout le temps. Par contre il est vrai que le chien doit etre balladé, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, donc levé plus tot le matin et sortie apres le film, ramassage des dejections, mais meme apres 12 ans de vie commune, cela ne reste pour moi que du bohneur, et elle le merite bien