Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

La « chasse en boîte » portée sur grand écran

Les lions sont élevés pour être chassés en Afrique du Sud. © Four Paws

A l’occasion de la sortie du film Mia et le lion blanc, réalisé par Gilles de Maistre, la Fondation 30 Millions d’Amis tire la sonnette d’alarme sur la pratique dite de la « chasse en boîte », dont elle avait été la première à révéler l’horreur au grand public dans l’émission 30 Millions d’Amis. A l’état sauvage, les lions pourraient disparaître d’ici 2050.

Mia, une petite fille de 11 ans, vit avec ses parents dans une ferme de lions en Afrique du Sud. Elle se lie d’amitié avec un lionceau blanc nommé Charlie, avant de découvrir qu’il est destiné à servir de chair à canon… C’est le thème principal du long métrage de Gilles de Maistre sorti sur les écrans le 26 décembre 2018. Cette fiction relate malheureusement une réalité atroce, celle des « chasses en boîte », que l’émission 30 Millions d’Amis avait révélé au public français (Cf. vidéo ci-dessous).

À la télévision, l'émission 30 Millions d'Amis a été l'une des premières à révéler au public l'horreur de la "chasse en boîte".

Elevés, drogués, puis relâchés pour être abattus

En Afrique du Sud, les fermes à lions alimentent la lucrative activité de « chasse en boîte ». Contre plusieurs milliers de dollars, de riches étrangers en mal de sensations fortes s’accordent le « plaisir » de tuer un animal élevé à cette fin, souvent drogué pour faciliter leur « succès ». Bien avant de connaître cette triste fin, les lionceaux servent d’abord d’attraction pour des touristes qui se font prendre en photo avec eux. Environ 10 000 lions d’élevage auraient été abattus ces dix dernières années en Afrique du Sud, soit trois par jour en moyenne.

Outre les trophées rapportés par les chasseurs fortunés, les carcasses de lions finissent également en Asie, où les os servent à produire des substances aux vertus prétendument aphrodisiaques. La médecine traditionnelle chinoise s’est en effet tournée vers « le roi des animaux » lorsque les tigres ont commencé à se faire trop rares. Nonobstant, selon l’ONG TRAFFIC, 30 % des produits issus de tigres dans les saisies douanières proviendraient d’élevages, et 7 000 à 8 000 tigres seraient détenus dans des élevages en Asie (soit deux fois plus qu’en milieu naturel).

Chute de 90 % des populations de lions en Afrique du Sud en un siècle

Le lion risque donc de subir le même sort, sachant que ses populations ont chuté de 90 % en un siècle en Afrique du Sud. Avec moins de 20 000 individus encore présents à l’état sauvage sur le continent, l’espèce pourrait disparaître d’ici 2050. Selon Gilles de Maistre, Mia et le lion blanc a été acheté pour être distribué dans tous les pays, sauf en Afrique du Sud…

Commenter

  1. guilaine 80 15/01/2019 à 11:35:32

    Je ne pourrais pas aller voir ce film car cela me rend malade mais pourquoi toute cette cruautés je pense quand même que cela arrive quand même à cause des gents qui on de la fortune pas tous bien sur il faut vraiment être une rude p****** pour faire ça on doit interdire tout c est chose c est honteux

  2. timida 09/01/2019 à 16:44:57

    j'ai vu se film et j'ai énormément pleurée à cause de ça. Mais il faut dire la vérité. Alors je veux faire tout ce que je peux pour sauver les lions.

  3. pouguy 02/01/2019 à 18:33:56

    pourtant l'afrique du sud se vante de la protection des animaux avec ses grands parcs, mais elle nous cache beaucoup de chose que l'on ne sait pas, heureusement qu'il y a des gens pour y dénoncer. la plupart des ****** qui chassent là bas sont des gros richards amércains meme des français comme luc alphan et qui ose se vanter en se faisant voir en photo partout, ces gens sont à vomir

  4. Hervé Baratte 02/01/2019 à 17:06:55

    C'est un scandale !!! Le comble de la lâcheté et de la méchanceté ! Ces soi-disants "chasseurs" ne sont que des minables et des criminels ! Leur soi-disant "élevage" doit être révélé au grand jour au niveau international ! Quelle horreur...

  5. Caliko 02/01/2019 à 16:32:46

    Personnes ne va rien faire ! Les sanctions de quoi ? Rien du tout. C'est comme ça. C'est tristement une fatalité.

  6. ritonriripas 01/01/2019 à 18:17:15

    Je ne suis pas PSY mais j'en deduit que les personnes qui "pratiquent" ce genre " d'activités macabres" sont des "frustrés" (je vous laisse devinés de quoi?). Qu'elle tristesse...pour les lions biensûr.

  7. AnneV 27/12/2018 à 18:15:05

    Minable ! Sordide ! Humain quoi !!! (notez que les "humains" qui se vantent de ces trophés ne seraient même pas dignes de finir en cage......) Il faut que la communauté internationale agisse, à coups de sanctions, afin que cette pratique soit interdite. Qu'attendent ils ?!!!!