Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

Polémique : un supermarché Carrefour de Toulouse refuse l’entrée à un chien d’assistance...

Capture vidéo

Un jeune handicapé moteur s’est heurté au refus d’un supermarché Carrefour de laisser entrer son chien d’assistance alors qu’il voulait simplement faire ses courses. Si le siège de l’enseigne a promis de réagir à la suite de cet incident, la Fondation 30 Millions d’Amis rappelle - puisque cela semble malheureusement encore nécessaire - l’obligation des magasins d’autoriser l’accès à ces compagnons essentiels.

Vidéo de l'association Handi-Social

"Les chiens d’assistance aux personnes handicapées peuvent pénétrer dans tous les lieux ouverts au public. [...] Les magasins qui, par mesure d’hygiène, sont interdits aux animaux sont également dans l’obligation d’autoriser l’accès des chiens d’assistance accompagnant leurs clients titulaires d’une carte d’invalidité". La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances est claire, nette et précise !. Pourtant, certains magasins continuent de l’ignorer.

Refoulé... pour la 2nde fois !

C’est la mésaventure qu’un jeune homme de 27 ans, handicapé moteur, a connu alors qu’il s’apprêtait à faire ses courses dans un supermarché Carrefour de Toulouse (31), début août 2018. Accompagné de Jumbé, son chien d’assistance depuis trois ans, Kévin Fermine s’est vu refuser l’accès au magasin par un responsable de la grande surface l’exhortant « de sortir immédiatement » avec son animal. Circonstance aggravante, c’est la deuxième fois en peu de temps que les deux amis se font refouler par ce supermarché. Une situation qui enrage Odile Maurin, présidente de l’association Handi Social qui a accompagné Kévin et filmé cette scène surréaliste.

« S’il a un chien d’assistance, c’est pour être autonome »

« C’est inadmissible, peste-t-elle. Il y était une semaine auparavant et la même chose s’était produite. C’est pourquoi il nous a demandé de l’accompagner lorsqu’il y est retourné. Entre-temps le patron ne s’était visiblement pas renseigné sur la loi ! » L’homme aurait cependant proposé une aide humaine au jeune homme, refusant toujours l’entrée de Jumbé. « C’est son chien qui est habilité à lui prodiguer une aide, pas quelqu’un d’autre, s’indigne Odile Maurin. S’il a un chien d’assistance, c’est pour être autonome. »

Carrefour tente de s'excuser

La polémique a enflammé les réseaux sociaux, contraignant Carrefour à réagir. « Nous renouvelons toutes nos excuses pour les faits qui se sont déroulés vendredi (3 août 2018, NDLR) dans notre magasin franchisé toulousain, rapporte l’enseigne sur Twitter. Sachez que notre enseigne est engagée depuis plusieurs années en faveur des personnes en situation de handicap. Dans ce cadre, Carrefour a lancé en 2017 avec l’association Handi’Chiens des actions de sensibilisation auprès du grand public et a permis de financer l’éducation de chiens pour l’assistance d’enfants et d’adultes. Par ailleurs, un rappel de la réglementation va être lancé auprès de nos équipes magasins, afin de les resensibiliser. »

« Un fait inadmissible »

 

Ce refus réitéré est inadmissible ! Ces animaux sont indispensables aux personnes en situation de handicap. Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis

Une réponse qui ne satisfait ni Odile Maurin, ni la Fondation 30 Millions d’Amis. « Nous nous sommes battus depuis si longtemps pour que les chiens d’assistance soient acceptés dans les lieux publics, tout comme les chiens de non-voyants, s’insurge Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Aujourd’hui, la réglementation fait qu’ils sont admis partout. Ce refus réitéré est tout à fait inadmissible lorsqu’on sait à quel point ces animaux sont indispensables aux personnes en situation de handicap. »
Ce n’est malheureusement pas la première polémique qui met en cause un magasin refusant l’accès à un chien d’assistance. Récemment, le chien d’un jeune étudiant non-voyant qui était en vacances en famille dans un camping de Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) s’était vu refusé l’accès d’un restaurant (10/07/2018)... pour des raisons d’hygiène.

Commenter

  1. bebota 05/09/2018 à 13:43:23

    oui je suis d accord avec tontonben   il faut que cela change c est insuportable de voir de tel chose en 2018  le chien et compagnon  accompagnant est indispensable aux personnes handicapés  donc si on refuse au chien d assistance   c est a son maitre qu on refuse l acces  et ceci sn apparente a de la discrimination et pas autre chose  donc effectivement il faudra expliquer a ce mr directeur de ce supermarché que cela existe des chiens indispensables dans certaine situation de la vie deja si difficile donc honte a carrefour mais il y en a d autre qui ne sont pas civilisé encore !!!!   courage et luttons pour que cela ne se reproduise jamais dans tous les lieux publics  merci a 30 millions d amie d etre toujours la pour soutenir une cause noble    macron devrait en prendre note !

  2. TontonBen 29/08/2018 à 08:41:37

    Moi je trouve sa scandaleux ,honteux et triste mais je trouve également qu\'il n\'y à pas assez de prévention pour sa. Les grandes enseignes avec ce cas de refus c\'est pas le premier fois et sa ne sera pas la dernieriere , je pense que une sensibilisation auprès des directeurs et dirigeants de c\'est grand groupe serait peut être utile.

  3. Hello&Co 25/08/2018 à 10:24:09

    honte carrefour, c'est quoi ce bazar ?

     

    moi je les laisse a leur affaire, parce que sans son chien, le monsieur ne pourra pas faire les courses et ils gagneront moins d'argent. bien fait pour eux !

     

  4. leau38 22/08/2018 à 23:42:20

    Certaines personnes n ont pas la lumière a tout les étages.... un brin d intelligence leurs serait tres bénéfique !

  5. breeze 22/08/2018 à 21:47:39

    Honteux ! Une chose est sûre c\'est que je ne mettrais plus les pieds chez Carrefour ! .

  6. Krys35 22/08/2018 à 15:46:50

    Ici on lui refuse l' accès de son chien mais à Guérande il y a un jeune fauve dans la galerie marchande, cherchez l' erreur...

  7. puce62 22/08/2018 à 13:48:40

    C'est en effet honteux! cet homme à le droit de prendre son chien avec lui pour faire ses courses!

    Mais ou va t'on ? et les enfants qui font le bazar !! ils ne restent pas dehors eux !

    De plus ces chiens ont éduqués, les animaux ont des droits et les handicapés aussi!

  8. Éléonore 34 21/08/2018 à 11:30:47

    C\'est honteux de refusé un chien d\'assurance qui sont certainement plus propre que des gamins qui tripotent tout ou de personnes qui ne se lavent jamais mais eux on leur refuse pas l\'accès

  9. Éléonore 34 21/08/2018 à 11:30:46

    C\'est honteux de refusé un chien d\'assurance qui sont certainement plus propre que des gamins qui tripotent tout ou de personnes qui ne se lavent jamais mais eux on leur refuse pas l\'accès