Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Des visons d'élevage rendus à la liberté : une fausse bonne idée ?

4200 visons échappés en Dordogne

Des milliers de visons libérés de leur élevage en Dordogne (24) par un groupe d'individus encore non identifiés (AFP 16/10/09) : les défenseurs de la cause animale applaudissent, 4200 visons élevés pour leur fourrure recouvrent la liberté ! Mais si cet acte a pour objectif d'attirer l'attention des médias sur la condition des animaux d'élevage pour la fourrure, des voix s'élèvent pour dénoncer les dommages qu'il occasionne sur l'environnement et remettre en cause son bien-fondé. Interrogés par la Fondation 30 Millions d'Amis, Alain Bougrain Dubourg, président de la LPO* et Michel Pascal, directeur de recherche à l'INRA**, réagissent.

Des milliers de visons libérés de leur élevage en Dordogne (24) par un groupe d'individus encore non identifiés (AFP 16/10/09) : les défenseurs de la cause animale applaudissent, 4200 visons élevés pour leur fourrure recouvrent la liberté ! Mais si cet acte a pour objectif d'attirer l'attention des médias sur la condition des animaux d'élevage pour la fourrure, des voix s'élèvent pour dénoncer les dommages qu'il occasionne sur l'environnement et remettre en cause son bien-fondé. Interrogés par la Fondation 30 Millions d'Amis, Alain Bougrain Dubourg, président de la LPO* et Michel Pascal, directeur de recherche à l'INRA**, réagissent.

ONF, pompiers, gendarmerie, bénévoles, voisins, tout le monde s'y est mis
Mobilisation générale pour récupérer les animaux ©Franck Delage/Sud-Ouest

Fondation 30 Millions d'Amis : Que pensez-vous de cette libération ?
Alain Bougrain Dubourg :
C'est assez désespérant. Ca illustre le manque de cohérence entre le monde de la protection animale et le monde naturaliste. Cet acte met en péril non seulement les animaux libérés, mais les animaux sauvages de l'écosystème local. Les visons américains occupent un espace qui fait reculer les visons européens alors que l'on vient enfin d'obtenir de Bruxelles que ces derniers fassent partie d'un plan de protection européen.
Michel Pascal : C'est une belle sottise, déjà commise en Espagne avec des ragondins, commise aussi en Italie et en Allemagne ! Ces gens ne connaissent pas l'histoire naturelle et qui sont pleins de bons sentiments. Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. Ce n'est pas tant l'introduction d'une espèce qui pose problème, c'est le nombre d'individus que l'on introduit [le vison d'Amérique n'est pas une espèce indigène en France, NDLR]. Et là, 4200 visons, c'est beaucoup !

La moitié des 4200 visons a déjà été capturéF30MA : Pourtant, vous êtes tous les deux sensibles à la condition de ces animaux dans les élevages !
Alain Bougrain Dubourg :
Bien sûr ! Et personne ne pourrait cautionner des élevages pareils ! Et pourquoi pas une opération commando mais dans ce cas-là, il faut penser à offrir aux animaux des conditions de captivité décentes. Si on m'avait demandé mon avis j'aurais dit : "surtout ne faites pas un truc pareil, pensez à une solution de capture, à un relâchage outre-Atlantique". Mais pas une libération barbare qui de toute manière condamne les animaux.
Michel Pascal : Etre sensible ne veut pas dire faire de l'angélisme. Le vison européen dans sa zone d'origine mérite d'être protégé. Là ces visons américains vont poser problème, c'est sûr. Des milliers d'animaux de ce gabarit, ça fait une belle densité au kilomètre carré. Il y a un risque sérieux pour l'écosystème local. Tout ce que ces gens auront gagné à trop vouloir faire le bien, c'est condamner ces visons. Et puis comment faire pour les récupérer ? Ca va coûter beaucoup d'argent et de temps.

Affâmés les visons deviennent chaque jour plus agressifF30MA : Quelles vont être les conséquences sur la faune sauvage locale.
Michel Pascal :
Il va y avoir des risques parasitaires. Ces visons d'élevage vivent dans leur propre écosystème avec leurs propres germes et parasites. Quand on introduit une espèce, on introduit en fait tout un écosystème et c'est ce qui rend l'introduction particulièrement risquée. Par ailleurs le vison est un animal qui va s'intéresser à la faune indigène et entrer en compétition avec des mustélidés locaux tels que le putois, chasser le campagnol amphibie, les serpents et les batraciens. Sans qu'il y ait un risque pour les poulaillers locaux, il en existe un réel pour les pisciculteurs. Le vison est un mustélidé qui apprécie l'eau !
Alain Bougrain Dubourg : C'est une catastrophe écologique. Au moment où le député Pierre Lang (député UMP de la Moselle) veut renforcer le statut de piégeur, ce genre d'opération ne peut que lui donner du grain à moudre. Cette action, au lieu de servir la cause des animaux donnera l'occasion de poser des milliers de pièges sans ce soucier véritablement de l'espèce a capturer puisqu'on sera convaincu d'oeuvrer pour la "bonne cause" [capturer les visons d'Amérique libérés, NDLR]. Malheureusement, c'est toutes les espèces qui vont être victimes du piégeage, toutes ! Y compris les espèces protégées.

* Ligue de Protection des Oiseaux
** Institut National de la Recherche Agronomique

Commenter

  1. Noisette1313 27/10/2009 à 06:56:22

    Tout d'abord, je remercie toutes les associations de protection animales qui ont organisé la grande marche unitaire contre la fourrure animale le 24 octobre 2009, à Paris, Place de l'Opéra et tous les militants pour dire STOP au commerce de la fourrure animale qui engendre des souffrances atroces à ces pauvres bêtes, pauvres petites créatures sans défense qui vivent un véritable calvaire révoltant et inadmissible. Mais je regrette que les médias n'en ont pas parlé (presse, radios, chaînes de TV aux  infos, etc..) et qu'il n'y ait pas de compte rendu de cette manifestation faits par tous ces médias. Pour toutes les manifestations à venir contre toutes les souffrances animales, il faudrait faire déplacer tous les médias, cela aurait une impact plus grande pour sensibiliser le public afin de dire NON aux atrocités qu'endurent nos pauvres amies les bêtes.

  2. Alicia_ 25/10/2009 à 11:26:44

    Vous savez quoi, je "connais" plus d'hommes qui portent de la fourrure que de femmes.

    Les personnes qui ont libéré ces pauvres bêtes penser bien agir je pense =/

    Il faut pas trop être sévère avec eux, ils voulaient bien agir ... Eviter que ces animaux finissent en vêtements ...

    La faute vient des élevages et des personnes achetant le cuir & la fourrure !

  3. sylvie.jannot-gotti@wanadoo.fr 25/10/2009 à 11:05:17

    en reponse a furet.tu dit que des c..... mieux de mourrir libre que d tre gazer ca te rappel rien ceci et tous ces elevages devrait etre detruit ALF va s en charger t inquiete. moi aussi sui vegetarien et ca me derange pas et bcp de gens st sensible a la cause animale on te demande pas de lire l avenir mais le present. bien sur que les nanas ont le droit mais porter de la fourrure venant de torture ou gazage dur d avoir sa conscience mais ceci va finir un jour car nous sommes la et les animaux doivent etres respecter com les gens d ailleurs.alors ne juge pas ceux ki donne la liberter a ces visons destiner a la mort la liberter na pas de prix et j espere que tous ces eleveurs seront exclus de la vie economique com d autres d ailleurs ki profite du bisness sur les animaux hontes a ceux ci. ERIC.

  4. Noisette1313 24/10/2009 à 11:50:51

    Communiqué : grande marche unitaire contre la fourrure animale le 24 octobre à Paris, Place de l’Opéra à 14 H 30 organisée par des associations de protection animale, notamment PETA, la Fondation Brigitte BARDOT, etc…. Soyons nombreux Parlez-en autour de vous

  5. nanou69 23/10/2009 à 08:52:17

    ils n'ont cas élever des carottes Sealed

  6. pauol 21/10/2009 à 21:56:07

    il est regretable que des personnes agissent de la sorte

    sous couvert de  defences des animaux Yell

    comme il est regrettable de voir que l'ont profite de toutes les occassion pour faire parle de son commerce

    je ne pourrais qu'insister pour que chacun reflechissent  a leurs actions

    liberer des milliers de visons inutilement , c'est foutre la vie d'un eleveur en l'air et des visons Sealed

    c'est comme placer des visons dans les foyer sans vraiment expliquer ce qu'il en ai réellement  et les comparer au furets

     c'est triste mais bon que dire , la c........ humaine n'est pas prete de se finir Cry

     

     

  7. nanou69 21/10/2009 à 08:05:03

    réponse pour lefuret déjà j'ai le double d'age que VOUS donnez de plus je lute pour la misère des animaux et des HUMAINS depuis plus longtemps que VOUS pouvez le penser du moins si vous etes à meme de le faire. je suis végetatrienne je n'est rien chez moi en cuire ni en vetements alors à votre tour de reflichir, je pense que je peux juger car je fais partie de plusieur associations contre la misères de ces pauvres betes, il faudrait peut etre monter une association pour les gens de votre espèces ! de plus les diamants bof je preferes garder mon argent pour des causes plus humaineSealed

  8. perlegun 20/10/2009 à 23:37:12

    Mieux vaut commencer par éliminer le problème de fond : l'élevage. Il faut continuer d'informer, informer informer - révéler les épouventables conditions de vie de ces animaux, aider les esprits à s'ouvrir pour dire " non " - il faut sensibiliser les enfants à l'amour envers l'animal et à l'amour de l'animal vers nous, humains - mettre les images sur ces mots "d'amour" : le respect de l'animal dans son environnement, comment, pourquoi - la richesse de sa diversité - la beauté, l'utilité des espèces  etc..  est-ce que l'éducation nationale ne pourrait pas accepter, par exemple, des programmes d'éducation d'éveil vers la race animale ?

  9. enkeli 20/10/2009 à 21:12:34

    reponse au furet j'ai 60ans et je ne mets toujours pas de fourrure ni cuir je suis vegetalienne vegan  c'est a dire je n'utilise aucun produit d'origine animale ni sous produit animal ni ayant apporté de la souffrance aux animaux  alors tes predictions gardes les pour toi car ça me rappelle des" gens biens pensants" qui me traitaient d'assassin car je ne donnais pas d'animaux a manger a mon fils

    si il n'y avait pas d'elevages pour la fourrure personne n'aurait besoin de les liberer et je prefere encore quelques morts de visons qui de toute façon sont destinés a etre electrocuté apres une vie de misere

    a noter que c'est le piegeage et la chasse qui font le plus de morts de ces animaux et on fait tellement peur a la population que celle ci participe a la traque ça l'occuppe un moment ,il faut bien amuser le peuple

    de toute façon de tous les animaux c'est l'homme qui detruit le plus

     

  10. lefuret 20/10/2009 à 17:13:27

    C'est leur droit a ces nanas, sans que quelques autres les jugent.

    Qd aux elevages vous avez perdus votre capacité a reflechir ou juger, vous etes embrigadées, endoctrinées.

     On peut aimer ou ne pas aimer, mais juger sans savoir...

     Vous faites beaucoup plus de mal a la cause animale que de bien, et dans 25 piges on vous retrouvera vautree sur un canape cuir , le ventre gavée d'une belle entrecote avec un diamant o cou (extrait par des enfants) et un manteau renard negligeament jete sur le sol.. vous vous souviendrez alors de la bertise de vos 20 ans ..