Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Nouveau scandale dans un élevage intensif de poules

Une vidéo rendue publique le 11/12/2017 révèle une nouvelle fois les affres d’un élevage intensif de poules pondeuses. L’établissement situé dans les Côtes-d’Armor fournit notamment des œufs pour la célèbre marque Matines. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile.

Vidéo tournée en novembre 2017 dans un élevage intensif des Côtes-d’Armor. © L214

Des élevages différents, mais une même souffrance animale. Dans une nouvelle vidéo, l’association L214 révèle les terribles conditions de vie de 130 000 poules d’un élevage intensif des Côtes-d’Armor (11/12/2017).

Entassées à plusieurs dans des cages minuscules et sales, ces pauvres poules peuvent à peine bouger. Elles ne pourront jamais sortir pour assouvir leurs besoins physiologiques (fouiller le sol, se frotter dans la poussière…). Les cages sont non conformes à la réglementation fixée par l’arrêté du 1er février 2002 : elles ne présentent pas de litière et les nids au sol sont entièrement grillagés.

Des cadavres en putréfaction au milieu des poules

La vidéo montre aussi des animaux déplumés, synonyme d’un environnement inadéquat et de « piquage cannibale », un trouble du comportement observé lorsque les poules ne peuvent exprimer leur comportement naturel de picotage et de grattage. On peut également apercevoir au milieu des poules vivantes, des cadavres - dont certains en putréfaction.

Selon les lanceurs d’alerte, auteurs de la vidéo, les locaux et les équipements ne sont pas correctement entretenus : de nombreux œufs cassés, des plumes, des toiles d’araignées et des couches de poussières jonchent le sol.

Ces images terribles sont malheureusement communes à de nombreux élevages en batterie. En mai 2017, c’était un élevage vendéen de 80 000 poules pondeuses qui était dénoncé et en mai 2016, le GAEC du Perrat dans l’Ain, qui approvisionnait aussi la marque Matines, avait déjà provoqué la polémique.

Les poules sont déplumées, probablement à cause du "piquage cannibale" et de leur environnement inadéquat. © L214

La Fondation 30 Millions d’Amis partie civile

Aujourd’hui, 68 % des poules élevées en France sont détenues dans des élevages en cage, soit 32 millions d'oiseaux. Alors que de nombreuses entreprises ont d’ores et déjà renoncé à se fournir en œufs de batterie, l’association L214 demande l’interdiction de l’élevage des poules en cages dans une pétition adressée au Président de la République Emmanuel Macron.

Une plainte pour maltraitance a été déposée auprès du Tribunal de Grande Instance de Saint-Malo. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est portée partie civile pour appuyer la plainte de l’association.

Par ailleurs, le Collectif Animal Politique – dont fait partie la Fondation 30 Millions d’Amis – rappelle dans un courrier au président de la République sa promesse faite lors de la campagne électorale : en effet, Emmanuel Macron s’était engagé, s’il était élu, « à faire disparaître l’élevage en batterie des poules pondeuses au profit des élevages alternatifs » (proposition n°1 du manifeste du collectif Animal Politique).

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +.

Commenter

  1. apoppy 18/01/2018 à 20:05:14

    Pouaaah ! c\'est quoi ça ??? pourquoi les humains infligent de telles souffrances à de petites créatures sans défense ! moi, j\'ai des poules en totale liberté dans la campagne on mange leurs oeufs 

  2. Noisette the best 01/01/2018 à 23:58:43

    Comment maltréter de telle petit bête inoffensif !!!

  3. Noisette the best 01/01/2018 à 23:57:47

    Moi personnellement je prend mais œufs chez mon grand père qui soigne ces poules et qu\'il leur donne à manger de bonne chose et si j\'achète des œufs je prend le numéro 0

  4. Iulia 23/12/2017 à 20:11:04

    Les pauvres poules!!!!!

  5. Lulu_1611 17/12/2017 à 18:25:55

    Quand vous acheter des œuf il faut que vous regardiez le premier chiffre qu\' il y a dans l\'inscription sur les œufs le mieux étant 0 ou 1\n0 : oeufs de poules élevées en plein air (au moins 2,5m2 de terrain extérieur par poule) et nourries avec une alimentation biologique\n1 : oeufs de poules élevées en plein air (au moins 2,5m2 de terrain extérieur par poule)\n2 : oeufs de poules élevées au sol (élevage intensif en intérieur mais sans cage - max. 9 poules/m2)\n3 : oeufs de poules élevées en cage ou en batterie (18 poules/m2)\nsource : www.bouaye.fr/Developpement-durable/Les-actions-a-l-attention-des-Bosceens/Les-ecogestes/OEufs-0-1-2-ou-3-Faites-le-bon-choix

  6. Bandy86 13/12/2017 à 00:21:02

    J'habite à la campagne et j'ai la chance d'avoir des oies en totale liberté, c'est un peu moi qui habite chez mes animaux ..... Elles me donnent des oeufs frais et très bon.... pour les oeufs de poules, je les prends chez ma voisine, qui elle a des poules aussi en liberté, nous faisons aussi échange, je lui donne des oeufs d'oies et elle me donne des oeufs de poules. Si parfois je suis obligé d'acheter des oeufs de poules, je fais bien attention aux oeufs que j'achette, je choisi tout ce qui est élevé en pein air.

  7. pouguy 12/12/2017 à 18:23:50

    j'ai signé la pétition sur mes opinions.com car cela n'est pas de l'élevage pour moi. mettons les gens qui sont dans les prisons dans la meme situation que ces poules. là on se bougerait le c**, mais pour les poules, peuh elles peuvent bien vivre comme ça. c'est scandaleux de laisser faire des choses pareils, heureusement qu'il y a des gens intelligents qui dénoncent ça et les associations qui interviennent

  8. croquette 67 12/12/2017 à 06:44:02

    Comment rester de marbre devant tant d\'horreur. Monsieur Macron combien de morts encore avant de faire voter cette loi?\n\n

  9. arche de Chris 11/12/2017 à 22:04:56

    faut abolir ces élevages !

  10. Grammont 1850 11/12/2017 à 18:59:42

    si plus personne n\'achète ces oeufs ça finira par s\'arrêter mais beaucoup de gens s\'en f***** parce que c\'est pas cher et des oeufs c\'est des oeufs j\'entends ça tout les jours là ou je travaille navrant