Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Politique

Emmanuel Macron : l’affront fait aux protecteurs des animaux

Emmanuel Macron au congrès de la FNSEA. © Twitter FNSEA

Le candidat à la Présidentielle Emmanuel Macron s’attire les foudres des associations de protection animale en méprisant clairement leur travail face aux représentants de la FNSEA.

« Si quelqu’un est malheureux lorsqu’il y a un problème de bien-être animal, c’est l’éleveur le premier (…) C’est lui qui pleure quand un animal meurt. Ce n’est pas les gens qui sont dans des associations ou dans des bureaux », a déclaré Emmanuel Macron le 30/03/2017 au congrès de la FNSEA, principal syndicat agricole. Une citation qui marque clairement le mépris affiché du candidat d’En Marche! pour les associations de protection animale qui se battent au quotidien pour défendre les animaux en souffrance.

Un mépris manifeste

Ces organisations n’ont d’ailleurs pas tardé à répliquer : « Votre mépris, M. Emmanuel Macron, ne rend pas hommage aux milliers de bénévoles qui font un travail formidable » a tweeté Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. La Fondation Brigitte Bardot a elle aussi riposté sur Twitter « Quel mépris pour les ONG @EmmanuelMacron ! A la FBB nous avons + de 4000 animaux de "ferme" pour la plupart retirés d'élevages mouroirs ».

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont exprimé en masse leur mécontentement: « C’est honteux ce qu'il a dit ! Heureusement que vous êtes là ! Les assos qui s'occupent d'animaux ont un ❤ Mr Macron !! » assène Frédérique. « À trop vouloir se mettre les éleveurs dans la poche on dit n'importe quoi » analyse Jade.

Pour Laurence Parisot, il s'agit d'une « expression maladroite et regrettable ».

L’action des associations sur le terrain

Face au dédain manifeste affiché par le leader d’En Marche!, les associations opposent les chiffres concrets des sauvetages qu’elles organisent au quotidien pour soustraire les animaux d’élevage de leurs terribles conditions de vie. En 2016 par exemple, la Fondation 30 Millions d’Amis a secouru à elle-seule une centaine d’animaux de ferme.  

Ces animaux ont été recueillis, alimentés, soignés aux frais de la Fondation et ont la chance de vivre grâce au combat que nous menons entourés de milliers de bénévoles dévoués !

Des actions soutenues par une opinion publique de plus en plus sensibilisée et pour qui la souffrance animale est devenue insupportable.

Macron, favorable au retour des chasses présidentielles

En plus de sous-estimer le travail des associations de protection animale, Emmanuel Macron affiche clairement son manque d’intérêt pour la cause qu’elles défendent. Il est l’un des seuls candidats à ne pas avoir répondu aux 30 propositions en faveur des animaux du Manifeste d’AnimalPolitique. Ni les conditions de l’élevage en batterie, ni la corrida, ni l’expérimentation animale ne font réagir le candidat. De surcroît, il s’est même déclaré favorable à la réouverture… des chasses présidentielles (14/03/17) !

Des prises de position qui sonnent comme un affront aux 37,6 millions d’électeurs pour qui la cause animale est un enjeu « important » (sondage Ifop/Animal Politique, mars 2017). Pour 1/3 d’entre eux, les engagements des candidats en faveur des animaux pourraient même influencer leur vote… A bon entendeur !

Commenter

  1. vivitavie 02/02/2018 à 13:03:07

    Faut arrêter de croire que les éleveurs font ça pour l'argent ce n'est qu'une minorité la plupart ont un emploi à coté afin de faire survivre eux et les animaux, il y à pas beaucoup d'éleveurs en Porsche. par contre les assos qui profite des impots que les éleveurs payent 2 fois puisque double emplois qui se payent des vacances au soleil ça court + les rues. Mais la France c'est un Pays de profiteurs de fainéants : aide sociales, assos loi 1901, subventions de l'état et qui payent tous ça la minorité qui bosse qui payent des impôts. L'éleveur se léve à 5/6H00 du mat se couche à + de minuit pour l'élevage animaux de compagnie et des branleurs profitent et bien il à raison moi je fairait pire j'enlèverai toute subvention, toute aides sociales et la loi 1901. Qu'ils aillent tous bosser qu'ils fassent comme les éleveurs prendre un boulot pour subvenir aux biens des animaux.

  2. simy 06/06/2017 à 10:22:23

    Certains eleveurs traitent sans doute bien leurs animaux mais nous savons tous ce qu ils endurent. ils sont destinés pour beaucoup a la consommation donc un animal doit etre rentable, s il ne l est pas je doute que l eleveur ait de la compassion et surtout ils finissent a l abattoir dans lesquels ils meurent pour beaucoup dans d atroces souffrances. un animal non humain ressent le stess, la douleur, il sait que la mort approche et quand on voit ce que les employés des abattoirs sont capables de faire ! pensez vous que les éleveurs s en inquiètent. j ai quelques doutes 

  3. MARIENAM 06/05/2017 à 11:24:54

    Je viens de créer un compte pour répondre à cet article.

    J'ai voté Macron au 1er tour. J'avais l'intention de voter pour lui au second tour. Je voterai blanc.

  4. marieange.guerinel@sfr.fr 06/05/2017 à 07:59:58

    déjà je ne comptais pas voter pour lui....mais alors là MACRON tu perds des voix... dommage pas assez pour t'éliminer. Bref...t inquiète avec ou sans toi le combat contre la maltraitance animale continue.. et plus encore si tu es élu....c'est sûr les manifestations il y en aura de plus en plus vu ton dédain pour les animaux et les bénévoles.... remarque quand on ne regarde que son nombril on ne peut pas voir la misère autour....

     

  5. steph4ne 05/05/2017 à 18:32:31

    Macron n'aura pas mon vote dimanche, il n'aime pas les animaux ! encore moins les gens .. il aime que l'argent. Faut protéger les annimaux 

  6. Sébastien71 29/04/2017 à 19:12:38

    Je pense que ce monsieur ne peut pas comprendre l'engagement d'un bénévole, qui offre son temps, son amour, sa disponibilité sans rien attendre en retour.

    La base du bénévolat, c'est le désintérêt financier.

    Lui, ancien banquier, ne pense et ne comprend que gros sous, pouvoir, compte en banque bien fourni...

    Je n'ai pas voté pour lui au premier tour des élections et je ne lui donnerai pas non plus ma voix au deuxième !

  7. amourdekenzo 27/04/2017 à 19:42:36

    Une personne qui n\'est pas sensible à la cause animale ! une personne sans coeur ! ne consommé plus de viande et cela évitera de la souffrance et bénéfique pour votre santé ! 

  8. jeany 23/04/2017 à 10:20:24

    Je n\'allait d\'office certainement pas voter pour lui mais là je le déteste déjà s\'il passe !

  9. Nos Amis 20/04/2017 à 10:43:42

    Une question pour : Saphierag (message du  04/04/2017 à 14:09:25) et les quelques autres personnes qui ont envoyé un mail à Emmanuel Macron suite à ses propos honteux sur les éleveurs et les associations de protection animale  :

    Ce monsieur vous a-t-il répondu et si oui est-il revenu sur ses propos ou a-t-il l'indécence de les confirmer ?

  10. jujulacata 18/04/2017 à 22:35:04

    Monsieur Macron, dans cette période d'incertitude électorale, mon vote se dirigeait vers vous. Mais j'ai souhaité vérifier auparavant votre position quant à la maltraitance animale, dont chaque cas avéré me dévaste car je sais bien que ces cas ne sont qu'une infime part de ce que l'homme peut infliger aux êtres sensibles animaux ou humains, ces causes étant intimement liées. Ce que j'ai pu lire à votre propos m'a offusquée. Quel mépris et désinvolture! Mon vote ira donc irrémédiablement vers un protecteur de la cause animale, quelles que soient mes convictions politiques par ailleurs. 'On reconnaît la grandeur d'une civilisation à la manière dont elle traite les animaux'. Ghandi le répétait au siècle dernier. Notre civilisation n'a donc pas de grandeur, car elle persévère dans la barbarie. Vous n'avez pas compris qu'une part importante de la population, donc de vos électeurs, ne tolérait plus ces souffrances infligées. Il est temps que cette révolution-là soit en marche....