Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

2 ânesses sauvées à Molompize : la Fondation partie civile (Vidéo)

Après des mois de calvaire, 2 ânesses ont enfin pu être secourues par l’association « Galop pour la Vie » à Molompize (15). La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile pour appuyer la plainte déposée pour « acte de cruauté ».

Enfin délivrées. Après des mois passés dans un camion d’une dizaine de mètres carrés sans sortir, sans soins et sans apport régulier en eau et en nourriture, 2 ânesses ont été libérées à Molompize, dans le Cantal (18/04/2016). Grâce au signalement d’une riveraine, l’association « Galop pour la Vie » a pu enclencher une procédure.

Vidéo du sauvetage des ânesses. © Youtube Saint-Flour Agence

Sur place, les enquêteurs ont entendu « des lamentations, de faibles hennissements et bêlements, sortant d’un camion » témoigne Sylvain Chaillou, vice-président de l’association. A l’intérieur, ils découvrent « 2 ânesses affamées, couvertes d’escarres et dans un état de faiblesse extrême au point qu’elles sont incapables de se lever. Mais là n’est pas le pire : derrière une cloison, un mouton est suspendu par des cordes, le bassin fracturé » poursuit-il.

Le propriétaire des animaux expliquera que le mouton était suspendu car il a les reins cassés et qu'il lui faisait faire de la « rééducation »... Quant aux ânesses, elles étaient enfermées « à cause du manque d'herbe sur la pâture »…

Des animaux en grande détresse

 

Elles n’ont littéralement que la peau sur les os. – Source vétérinaire

Le vétérinaire appelé pour constater les faits notera la grande détresse de ces deux équidés âgés de 4 ans. Il sera obligé d’euthanasier sur place le pauvre mouton qui ne tenait plus sur ses pattes afin d’abréger ses souffrances. « Les 2 animaux sont très affaiblis, cachectiques et présentent des lésions cutanées dues aux poux ; Ils n’ont littéralement que la peau sur les os » précise le vétérinaire dans son rapport.

Quant aux papiers d’identification, ils ne seraient pas conformes pour l’une des ânesses et le mouton.

La Fondation partie civile

Une plainte a été déposée pour « acte de cruauté » et « mauvais traitements » à l’encontre du propriétaire (31/03/2016). La Fondation 30 Millions d’Amis sera partie civile.

Les animaux ont été confiés provisoirement à l’association « Galop pour la Vie » sur réquisition du procureur. Les 2 ânesses sont actuellement en famille d’accueil où elles sont soignées et réalimentées progressivement.

Commenter

  1. pichounette 09/06/2016 à 14:06:23

    mais quelle horreur...... c'est lamentable de faire ça à de pauvres bêtes.... décidemment l'humain peut être capable de belles choses mais également du pire comme on vient de le voir....

  2. Ingrid77400 24/04/2016 à 14:30:40

    Quelle horreur de lire des choses si terribles... Mais où est passer l'humanité... Repose en paix petit mouton et j'espère que les 2 ânes se remettront de ce calvaire auprès de gens aimants car ils le méritent.

  3. scootifle 22/04/2016 à 13:41:41

    J'espère que la justice fera son travail et infligera à cette garce la peine maximum

  4. kenzoamour 22/04/2016 à 09:24:57

    On devrait lui faire pareil l' enfermer sans manger  ni boire et le pendre par les pieds !!!!! et peut être qu' il prendrait conscience de la souffrance infligée aux animaux !!!!!

  5. bonnets 21/04/2016 à 18:32:43

    Je ne peux pas faire de dons actuellement ! Malheureusement ! J ai déjà fais mais la je suis dans la m..... ! Perdu mon conjoint y a pas longtemps et tous ce qui va  avec !!!!! Mais courage et je vous soutient moralement !!!!!

  6. bellaggio 21/04/2016 à 17:55:18

    Il faudrait faire subir le même martyre aux propriétaires et attendre qu'ils aient bien souffert avant d'éventuellement les libérer 

  7. frimousse 21/04/2016 à 15:34:56

    Il y a vraiment beaucoup de dégénérés sur cette terre ! C'est dingue ! Je suis toujours aussi horrifiée de lire autant de cas de maltraitances ! Merci à cette riveraine d' avoir alertée les autorités compétentes ! Un conseil : ouvrons l'oeil et l'oreille pour sauver un maximum d'animaux en détresses !!!