Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Rectificatif à l'article paru sur lejpa

La Fondation 30 Millions d’Amis tient à apporter ce correctif suite à l’article intitulé « Il faut arrêter 30 millions d’amis ! » publié par Le Journal de la Protection Animale et ce conformément aux dispositions de l’article 1 du décret 2007-1527 du 24 octobre 2007.

Il ressort de cet article une volonté manifeste du JPA de jeter un discrédit sur la Fondation 30 Millions d’Amis par une suite d’allégations et d’amalgames parfaitement infondés et une présentation tronquée, voire falsifiée, de documents.

La Fondation 30 Millions d’Amis est reconnue d’Utilité Publique depuis 1995 et intervient dans la cause animale depuis 1982. De ce fait, et conformément à la Loi, la Fondation 30 Millions d’Amis réunit un Conseil d’Administration deux fois par an aux fins, notamment, de valider l’intégralité de ses comptes.

A ce titre, ce Conseil est notamment composé:

- du ministère de l’intérieur, de l’outremer et des collectivités territoriales (lequel représente également le ministère de l’économie, des finances et du budget) ;

- du ministère de l’agriculture et de la pêche ;

- du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer ;

- de 4 administrateurs.

De plus, un Commissaire aux Comptes indépendant certifie annuellement les comptes.

Les comptes sont donc soumis à un double contrôle. Ils ont toujours été approuvés et n’ont jamais fait l’objet de remarques ou de sanctions.

En outre, au sujet de la répartition et de la gestion des dons, et contrairement aux allégations du JPA, la Fondation 30 Millions d’Amis a redistribué 76,85% de ses recettes aux animaux en action directes ou indirectes en 2007. Ces mêmes aides – financières et matérielles aux refuges et associations (plus de 400), enquêtes et interventions judiciaires notamment de sauvetage d’animaux maltraités, opérations d’aides aux SDF et à leurs animaux de compagnie, aides à l’adoption on-line, campagne de sensibilisation, etc. – représentent 75,88% des recettes en 2014. Prétendre le contraire est purement et simplement mensonger.

La lecture des bilans de 2007 ou de 2014 (à savoir ceux repris par le JPA) est par ailleurs très claire à ce sujet, encore faut-il les publier intégralement et non pas de façon tronquée comme cela a été fait, voire falsifiée car ne correspondant pas aux documents déposés au Journal Officiel.

De plus, depuis le décès de son époux, Madame Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, continue bénévolement son action et son combat pour la défense animale. Les administrateurs et ministères de tutelle précités ont toujours approuvé et validé ses actions. Il est donc faux de dire que Madame Reha Hutin « préside sans partage ».

Enfin, le JPA entretient une confusion volontaire et délibérée entre la Fondation 30 Millions d’Amis et la société PRO TV. Ces deux entités sont parfaitement distinctes juridiquement et scrupuleusement contrôlées.

En conclusion, les propos contenus dans l’article « Il faut arrêter 30 Millions d’Amis ! » participent à une volonté manifeste de dénigrement et de déstabilisation de la Fondation 30 Millions d’Amis, laquelle se réserve le droit d’agir en justice.

L’engagement de la Fondation 30 Millions d’Amis pour la défense animale depuis plus de 30ans lui impose cette transparence. Transparence qui a été, est, et restera toujours totale.

Fondation 30 Millions d’Amis