Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Norvège : une police pour défendre les animaux

Visuel d'illustration. © funnyboy745 - Fotolia.com

Une équipe de policiers uniquement destinée à la lutte contre la cruauté animale ? Ce sera bientôt le cas en Norvège, selon une annonce du gouvernement faite en avril 2015. Les précisions de 30millionsdamis.fr.

La police du comté du Sor-Trondelag [ouest de la Norvège, NDLR] a annoncé la création d’une unité spécialisée dans les actes de cruauté sur les animaux. L’équipe sera constituée de trois personnes - un enquêteur, un juriste et un coordinateur- pour enquêter sur ces affaires. Seules 38 plaintes ayant trait à des violences contre des animaux ont été enregistrées en 2014 par la police norvégienne, selon la radiotélévision NRK. Avec le lancement de cette nouvelle brigade, les autorités espèrent que les témoins de maltraitance seront encouragés à se manifester davantage. L’expérimentation durera trois ans avant d’être éventuellement généralisée dans tout le pays.

Maltraitance animale, signe de violence familiale

Seuls les Pays-Bas et la ville de Stockholm, en Suède, ont mis en place des projets similaires. Cette initiative isolée a toutefois reçu l’approbation totale du gouvernement norvégien : « Il est important que l'on s'occupe de nos animaux, qu'ils jouissent des droits dont ils disposent, et qu'il y ait un suivi quand des entorses à la loi sont commises à leur encontre, eux qui sont sans défense », a expliqué la ministre de l'Agriculture, Sylvi Listhaug, lors d'une conférence de presse (27/04/2015). Mais « cela peut aussi contribuer à la prévention contre la criminalité et les attaques contre les personnes puisque les études montrent qu'une partie de ceux qui commettent des crimes et délits contre les animaux le font aussi contre d'autres personnes », a-t-elle ajouté.
En effet, il a été prouvé par différentes études [notamment l’enquête de l’université d’Utrecht (Pays-Bas) en 2012, NDLR] que la maltraitance d’animaux est souvent un signal de violence entre les membres de la famille. Par ailleurs, une étude de 2007 menée par l’Institut de criminologie de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) démontrait notamment que l’histoire personnelle des tueurs en série indiquait qu’ils avaient pour la plupart été cruels avec les animaux dans leur enfance.

Un exemple à suivre

En Norvège, les violences perpétrées contre un animal peuvent être condamnées jusqu’à trois ans de prison. Mais là-bas, comme en France, les magistrats sont peu nombreux à prononcer des peines aussi sévères. La création d’une police spécialisée pourra peut-être inciter les juges à prononcer des peines plus importantes et ainsi mieux prendre en considération le bien-être animal.
En France, la reconnaissance du caractère vivant et sensible de l'animal dans le Code civil, obtenue grâce à la Fondation 30 Millions d'Amis, va permettre de mieux sensibiliser les procureurs et les juges à la souffrance des animaux et va renforcer la portée et l’efficacité des textes du code pénal afin que ces derniers soient appliqués avec une audace nouvelle et, surtout, une plus grande sévérité.

La Fondation 30 Millions d’Amis se mobilise aussi sur le terrain au quotidien pour secourir les animaux maltraités. Elle combat la souffrance animale et agit pour qu’aucun n’acte de cruauté ne reste impuni, en poursuivant systématiquement les bourreaux d’animaux devant les tribunaux. Vous pouvez soutenir notre action en faisant un don ou en donnant une seconde chance aux animaux maltraités et abandonnés.

Commenter

  1. n.f010998@gmail.com 22/08/2015 à 17:56:15

    C'est un très bon acte pour tous ses animaux perdus, abandonnés, maltraités...

  2. marlene.berna@neuf.fr 07/07/2015 à 19:14:23

    Perso ,je n'attends que ça ! Une armée serait souhaitable pour essayer de contrôler la folie meurtrière des hommes . Nos pays encouragent par l' inéfficacité et le laxisme ambiant ces abus pervers . On ne changera pas les hommes bien malheureusement, mais il faut AGIR malgré tout . Vite une action de masse !

  3. cgsiffi@gmail.com 05/07/2015 à 16:19:47

    À quand une pétition pour une telle police en France ? Vous auriez beaucoup de signataires ! On attend avec impatience 30 millions d'amis pour ce nouveau combat