Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Enquête

Faire cloner son chien, une réalité (Vidéo)

Vous avez été nombreux à réagir à un reportage diffusé dans le 20h de TF1 (28/01/14) sur le clonage des animaux. 30 Millions d’Amis avaient été les premiers à vous informer, il y a quelques mois, sur cette technique loin de faire l'unanimité.

En mai 2013, les caméras de l’émission avaient été exceptionnellement autorisées à entrer dans ce tout premier laboratoire au monde à proposer aux particuliers de cloner leur animal de compagnie, et dont le sulfureux directeur a été condamné en 2009 pour violation des lois sur la bioéthique.

Extrait de 30 Millions d'Amis du 25/5/13 - à 12h50 - France 3 (Vidéo pour smartphone)

Un parcours coûteux et éthiquement contestable

Peut-on ressusciter son chien adoré, disparu ? Dans ce pays d’Asie à la pointe de la technologie, la réponse est oui. La technique du clonage consiste à prélever des tissus sur l'animal que l'on souhaite « dupliquer », pour en récupérer le précieux ADN*. Les cellules ainsi collectées seront injectées dans l'ovocyte d'une mère porteuse, dans l’utérus de laquelle l’embryon sera implanté. Après soixante jours de gestation, le clone naîtra. A noter que les maîtres inconsolables - qui devront débourser environ 100 000 dollars, soit 80 000 euros - ne sont pas les seuls clients de cet institut. Certains animaux clonés deviendront des chiens sauveteurs ou des chiens policiers... Car leurs aptitudes seraient bien supérieures à celles des chiens classiques.

Cette manipulation génétique ne fait pas l’unanimité. Ce que le reportage de TF1 ne dit pas, c’est qu’au-delà de la prouesse scientifique se posent de nombreuses questions éthiques : il faut une quinzaine d’embryons pour donner naissance à un seul chien. Et même si le clonage des chiens provoque moins de malformations que celui d’autres animaux, une partie importante des chiots mourrait dans les semaines qui suivent la naissance...

Le clonage humain interdit

A noter qu’en France, cette pratique est très encadrée - une institution comme l'Inra** ou une école vétérinaire doit impérativement solliciter l'accord du Comité National d'Ethique - et celle du clonage humain est interdite sous peine de 30 ans de prison et près de 8 millions d’euros d’amende.

*Acide désoxyribonucléique
**Institut national de la recherche agronomique

Photo et vidéo : © 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. patipat 31/01/2014 à 16:45:05

    Je suis contre, ya assez d'animaux sans famille !!! 

  2. capucine1003 31/01/2014 à 09:57:39

    Il n'y a pas assez d'animaux qui ne demanderaient que ça d'être adoptés qu'il faille songer à cloner un animal ? Complètement débile et irresponsable !

  3. AnnaFino 30/01/2014 à 21:11:21

    Je suis contre on attend que nos amis les chiens soit reconnu comme des personnes ...alors non le clonage humain est interdit donc de meme pour nos amis personne ne remplacera un etre cher qui disparait et surtout pas un clone !!

  4. chatchien 29/01/2014 à 22:56:38

    Ils sont vraiment fous ces asiatiques,on ne joue pas avec la nature bande d'irresponsables.