Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Le chien qui riait

Le chien qui riait

Le chien qui riait, Maud Tabachnik, Albin Michel, 371p., 2007, 19.80€

Maud Tabachnik
Albin Michel
2007
19.80€

Le chien qui riaitJo, un adolescent taciturne et solitaire s'isole dans la violence. Chacun le craint sans pourtant appréhender ses attitudes extrêmes. Jo franchit le pas et tue. Le chat de la maison, le chien de la voisine, un camarade de classe... Début d'un parcours meurtrier dont il ne maîtrise pas le cours. Jo n'a aucune circonstance atténuante. Sa conduite est aussi imprévisible qu'effroyable.

Stark, lui, est un flic sur le retour, boiteux, rétrogradé pour violence, affecté à la brigade des mineurs. Missionné sur deux affaires quand débute le récit, il enquête sur la mort d'une vieille dame et file une bande déjeunes Colombiens qui sème la panique en ville. Leurs parcours vont se croiser inévitablement et la chasse à l'homme se resserre au fur et à mesure des cadavres que Jo sème sur son passage.

Un thriller passionnant où Maud Tabachnik démontre une fois encore sa maîtrise de la narration, son rejet des situations convenues, son intérêt pour les figures hors norme et ce qu'elles dévoilent de malaise dans nos sociétés occidentales.

L'affaire Sohane, l'affaire Ilan Halimi. La presse se nourrit de la violence des jeunes adultes. Maud Tabachnik analyse et dénonce ces dérives adolescentes et le surgissement d'une barbarie inattendue, atroce et impensable où le sens de la vie n'a plus aucune réalité, où la notion de responsabilité est mise à mal.