Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Accueil

M6 : M.-P. Dousset s'explique

La journaliste de coûte que coûte s'explique aurpès de la Fondation 30 Millions d'Amis

Vos réactions à l'encontre des propos tenus par Marie-Paule Dousset dans l'émission Coûte que Coûte sur M6 (2/09/09) ont étés très vives et très nombreuses. Lors de sa contre-visite chez Marc et Ludivine – témoins du reportage – la journaliste n'a pas mâché ses mots concernant l'achat d'un cochon d'Inde par le couple. Des propos qui ont choqué. Contactée au téléphone par la Fondation 30 Millions d'Amis, Marie-Paule Dousset revient sur cette séquence.

Vos réactions à l'encontre des propos tenus par Marie-Paule Dousset dans l'émission Coûte que Coûte sur M6 (2/09/09) ont étés très vives et très nombreuses. Lors de sa contre-visite chez Marc et Ludivine – témoins du reportage – la journaliste n'a pas mâché ses mots concernant l'achat d'un cochon d'Inde par le couple. Des propos qui ont choqué. Contactée au téléphone par la Fondation 30 Millions d'Amis, Marie-Paule Dousset revient sur cette séquence.

Marie-Paule Dousset, journaliste de l'émission Coûte que CoûteFondation 30 Millions d'Amis : Vos propos concernant le cochon d'Inde étaient rudes, non ?
Marie-Paule Dousset : Il faut se rendre compte de la manière dont sont filmées ces émissions. On y parle naturellement, c'est du "live" [du spontané, NDLR]. Mon rôle, c'est d'aider ces ménages en difficulté à faire le plus d'économies possibles, à se serrer la ceinture au maximum. Alors quand je vois qu'entre notre première visite et la suivante dix jours plus tard, ils ont acheté un cochon d'Inde, avec la cage et tout ce que cela implique de dépenses sur le long terme, je me suis fâchée. Et je ne nie pas que mes propos aient pu sembler déplacés. J'en suis consciente et je suis responsable de ce que j'ai dit. Mais il faut replacer les choses dans leur contexte.

F30MA : Vous reconnaissez quand même avoir porté un jugement sévère !
Marie-Paule Dousset :
C'est vrai. Mais dans cette émission, ce ne sont pas les animaux qui sont au cœur du sujet. On a une famille de six personnes vivant avec 2200€ /mois : le problème n'est pas l'animal, mais la survie de toute une famille. Cela faisait dix jours qu'on essayait de leur faire gagner un centime après l'autre pour garder la maison et payer la voiture. Et j'apprends par la suite cet achat de cochon d'Inde...

F30MA : Et cela pose un problème ? Vous sembliez en avoir après l'animal lui-même...
Marie-Paule Dousset :
Dans ce cas précis, c'est l'achat qui pose problème, pas l'animal en soi. Mon objectif c'est de faire en sorte qu'une famille dans une situation financière très difficile, survive. Or il va falloir s'occuper de cet animal et l'on ne se rend pas toujours compte du budget global à investir sur le long terme. Pour Marc et Ludivine, je ne me fais aucun soucis, ce sont des gens bien qui aiment les animaux et pour lesquels les animaux font partie intégrante de la famille. Ils ont gardé leur cochon d'Inde et je sais qu'ils préfèreraient se couper un doigt plutôt que de le rendre. Mais mon rôle est aussi de mettre en garde le plus grand nombre.

F30MA : Vous n'avez rien contre les animaux, alors ?
Marie-Paule Dousset :
Bien sûr que non ! Dans la famille de Marc et Ludivine il y a des poissons rouges, des oiseaux, des souris blanche, un chat, un chien... J'ai mes propres projets d'adoption de mon côté. Mais ce que certains oublient, c'est que les animaux, il faut les nourrir et s'en occuper. Il n'est pas question de les abandonner en cours de route ! Alors il faut réfléchir avant d'accueillir un animal chez soi. Les gens que je vais voir sont dans une détresse financière qu'on imagine mal tant qu'on ne l'a pas vue. Je considère donc qu'il y a des priorités dans la vie et je place l'humain au-dessus de l'animal.

F30MA : Vous comprenez toutefois les réactions que vous avez suscitées ?
Marie-Paule Dousset :
J'ai reçu des lettres d'insultes et des messages d'une grande violence. J'ai commencé par y répondre gentiment et j'avoue avoir finalement abandonné. Si j'ai blessé des gens, j'en suis désolée. Mais c'est quand même choquant de réagir avec autant d'agressivité.

Coûte que Coûte s'expliqueDe son côté, Emmanuel Réau – réalisateur de l'émission – contacté par la Fondation 30 Millions d'Amis a lui aussi tenu à prendre la parole : "J'ai passé plusieurs années en Afrique en tant que grand-reporter. J'en ai ramené des images choquantes d'enfants, d'hommes et de femmes malheureux... Jamais je n'ai eu le droit à une levée de boucliers comme celle qu'a du affronté "Coûte que Coûte" la semaine dernière concernant la reproduction de son animal (lire notre article). J'avoue que cela m'a surpris. Je ne savais pas que les saillies chez un particulier pouvaient entraîner autant d'abandons et je suis même redevable aux internautes qui ont eu la courtoisie de me le signaler poliment. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons coupé la séquence.
Mais concernant celle du cochon d'Inde, je n'ai pas vu de raison me dictant de couper au montage. C'était aussi une manière de dire que lorsqu'on achète un animal, on s'engage sur la durée et qu'un animal n'est donc pas un produit de consommation."

Commenter

  1. modérateur 09/09/2009 à 10:48:28

    Le 07/09/2009 à 17:11:18, Dipta a dit:


    L'emission de M6 génère un flot de réactions de la part des amis des animaux en fustigent la journaliste et ses paroles malheureuses.

    Dans le carde d'une émission à thème spécifique, ne l'oubliez pas !, cette dernière s'est fâchée envers une famille qui, a de graves problèmes d'existence et budgètaire, 6 pers et € 2200 par mois, risque de perdre domicile et voiture etc.

    Alors que l'émission, à laquelle a souhaité participer cette famille( elle est probablement même rénumérées pour cela) préconise astuces et économies, la famille va s'acheter un cochon d'inde avec cage et tout se qui va avec;  Pour le moins incohérent avec les priorités de leur problème ! et donc la journaliste les "engeule" .

    Et si, pour l'émission c'était un coup monté ? Y avez-vous pensé ?

    C'est courant dans ce genre de programme télévisuel, il faut faire de l'audimat à tout prix ! Vous n'avez qu'à vous référer à ce qu'il se passe dans bien d'autres de ce genre, Loft, Nanny chez soi , C'est du Propre etc.

    Conception à base polémique pour faire de l'audimat à tout prix ! Aucune consistence, aucune information réelle, la bétise pur et simple, mais le peuple aime ça ...!!!

    Toute les réactions , de tout genre sont du pain béni pour les journalistes et chaines, on parle d'eux et c'est tout qui leur interesse , bon ou mauvais il en raffollent !

    Ainsi, de bonne foi beaucoup se trouvent à jouer le jeux de ceux qu'ils souhaitent combattre !

    Le cochon d'inde n'est pas dupe, vous avez gâché votre énergie dans un non-evènement, vous vous êtes faits prendre par la "polémication télévisuelle ambiante" Alors qu'il y a tant de choses sérieuses à faire et causes à soutenir.

    Un peu dûr, mon commentaire ? Peut-être, mais il est destiné à faire oublier "l'arbre qui cache la fôret", à ne pas nous laisser distraire !

    M6 avec son émission ne mérite pas vos réactions et compassion, c'est un non-sujet dans le cadre de la mission de 30 millions d'amis et ses sympathisants.

    Bonjour,
     
    Parmi l'ensemble des causes qu'elle défend et des combats qu'elle mène - d'arrache-pied, avec rigueur et détermination - il est dans les attributions et dans les missions de la Fondation 30 Millions d'Amis d'agir dès lors qu'un programme quel qu'il soit a l'intention de promouvoir la reproduction particulière de nos animaux de compagnie pour "arrondir ses fins de mois", pour des raisons évidentes développées ici. Ce qui fut fait. De la même façon, alors que de très nombreuses réactions visent ad nominem la journaliste pour ses propos tenus dans l'émission à la suite de sa diffusion, il est du ressort de la Fondation de lui permettre – aussi – de s'exprimer. Ce qui fut fait également. Libre à chacun, par la suite, de se forger sa propre opinion.

    Cordialement,
     
    La Fondation

  2. claire78 08/09/2009 à 18:17:06

    @baleine441: lorsque vous dite que vous ne voyez pas le mal à faire faire des chiots, je vous avoue que je trouve ça aberrant! Logiquement, vous n'achetez pas un animal à des fins financières ie l'exploiter physiquement afin qu'il vous rapporte de l'argent! 

    Sans compter que nombre de "saillies" sont faites dans des conditions totalement déplorables où la chienne passe sa vie à être une reproductrice. Il y a qqs années, j'avais acheté une adorable femelle cochon d'inde qui s'est trouvée attendre des petits (sans qu'évidemment je ne le sache à l'achat). Surprise donc 2 mois plus tard à l'arrivée des 3 petits. J'aurais pu les revendre- très facilement- et avec m'acheter qqs trucs. Et bien non, j'ai décidé de les donner à des gens qui m'étaient proches et qui savaient dans quoi ils s'engageaient en ayant un animal si petit soit-il (nourriture, cages, soins vétos). Je n'aurais pas réussi à les donner, je les aurais gardé. Désolée mais un animal n'est pas une denrée exploitable et aller à cette facilité me paraît bien dommage. 

     

    De plus, le côté Zola de l'émission m'a bien fait rire- je vous passe la séquence sur le "on gagne 5000 euros mais on ne s'en sort pas parce qu'on achète trop de fringues!" En même temps, prime time + M6, fallait un peu s'en douter. C'est un peu comme être choqué par ce que dirait Voici ou Closer Wink

     

    Bref, Mme Dousset, si elle souhaite vraiment dire qu'un animal coûte cher et qu'il faut y faire attention est priée de le signaler dans l'émission sans laisser un vide qui va permettre allégrement à certains de justifier l'abandon de leur animal.

     

    @Dipta: je pense que si ça avait été un coup monté, M6 n'aurait pas hésité à en rajouter et aurait certainement publié la fameuse séquence.  Le fait que personne d'autre hormis ce site web n'en ait parlé prouve qu'M6 n'avait aucun intérêt dans l'affaire.

  3. modérateur 08/09/2009 à 09:50:17

    Le 05/09/2009 à 09:28:19, baleine441 a dit:


          Concernant l'emission coute que coute du 9 septembre 2009 concernant la saillie  je trouve aberrant la reaction de certains et des associations je ne vois pas ou est le mal de faire faire des chiots ,ce ne sont pas des chiens que l'on retrouve dans les refuges ou abandonnés,ce sont des chiens qui necessite beaucoup de soins( toilettage nourriture veterinaire etc)je possede un bichon j'ai ete contacte par m6 pour l'emission et j'ai ete desagreablement surpris que m6 deprogramme cette  sequence de ce fait j'approuve la reaction de Marie Paule Dousset

    Bonjour,

     Un récent sondage mené par la Fondation 30 Millions d’Amis (BVA février 2008) sur les abandons d’animaux de compagnie révèle que « 7 chiens abandonné sur 10 n’ont pas de pédigrée. Ces chiens sans pédigrée sont principalement issus de la reproduction d’animaux détenus par des particuliers, par opposition aux éleveurs. Les chiots sont ensuite vendus ou offerts à des proches, au risque de « forcer la main » de leur acquéreur, bien souvent sans lui fournir d’éléments propices à une réflexion aboutie. » Cette étude – et le constat établi par l’ensemble des différents acteurs de la protection animale depuis fort longtemps - montre qu’on peut directement lier le phénomène de l’abandon à la mauvaise régulation de la reproduction incontrôlée des animaux par les particuliers qui ont, par la suite, trop facilement recours aux petites annonces pour les céder. Il est donc essentiel, outre l’interdiction de ce mode de cession, de renforcer la réglementation, l’encadrement et le contrôle de toute reproduction mal maîtrisée.

    Cordialement,

    La Fondation

  4. eden1 07/09/2009 à 20:25:57

    Bonjour,

    Le problème, comme pour beaucoup de choses, c'est qu'il y a des spectateurs qui vont faire la part des choses et comprendre que prendre un animal c'est prendre une responsabilité à long terme et que cela implique des dépenses et que, quand on est dans une situation difficile, c'est pas l'idéal du tout!!! Et puis il y a les gens qui déjà, à la base, ne sont pas des amis des animaux et qui vont se dire "ok, donc la p'tite dame est en train de dire que si j'ai des problèmes de sous, faut que je rentabilise mon chat ou que je zigouille mon hamster"!!!

    Cela s'appelle de la mauvaise foi de la part du spectateur, mais je dirais qu'il y a une négligence coupable de la part des journalistes qui savent très bien que tous les téléspectateurs ne sont pas des amoureux des bêtes, qu'ils ne vont pas tous comprendre le 2nd degré, etc..., etc..... Pourquoi s'étalent-ils en large et en travers sur des conseils de régimes ou dans des reality-show et pourquoi n'explicitent-ils pas leurs conseils sur ce genre de propos. Pourquoi ont-ils attendu la réaction des téléspectateurs pour argumenter? Qu'est-ce que cela aurait coûté de dire et répéter qu'un animal doit être respecté. Et, Madame, je suis désolée, je respecte les humains, mais je respecte aussi les animaux et la nature. Cela ne fait pas de moi une indifférente à la souffrance humaine, mais cela me rend consciente de la souffrance globale. Alors quoi? Auriez-vous oublié que nous ne sommes finalement que des animaux dotés de parole, que nous sommes sans doute le meilleur prédateur, puisque c'est notre espèce actuellement qui domine le monde? Voyez juste madame ce que nous avons fait à la planète. La toute puissance d'une espèce, d'une race, d'une société ne dure qu'un temps, les exemples de l'histoire sont légion: je vous en cite quelqu'uns? Les dinosaures, l'empire romain, les Huns et d'autres régimes plus proches de nous et unaniment condamnés par l'opinion. Ca y est? Vous y êtes? Avaient-ils raison? Non. Leur puissance a-t-elle duré? Non. Etaient-ils plus respectables que les autres et avaient plus le droit de vivre? Non. Mais, à ce moment-là, ils étaient les plus puissants...

    Le respect, Madame, Monsieur, n'est pas reservé à l'élite de l'espèce animale (l'humain). Le respect, nous le devons à tous niveaux de l'espèce animale et tant qu'à faire à ceux de l'espèce végétale. Peut-être que si nous avions pensé avant, nous n'en serions pas là où nous en sommes. Pour les êtres les plus intelligents du genre animal, soit disant, nous avons fait pas mal de dégâts!!! Inutile d'en rajouter, d'encourager la cruauté. Je vous invite à lire certains blog canadiens où ils évoquent le trajet du chien qui s'en va, confiant, tout droit vers la mort, en pensant que son maître est revenu le chercher. C'est édifiant. Nous ne comprenons pas leur langage, faut-il leur dénier tout sentiment pour autant. Certains animaux sont bien plus humains que certains humains. Mais peut-être devrais-je souhaiter avoir plus de qualités animales et m'en faire une fierté (l'honnêteté, la loyauté, la confiance, l'humilité, et j'en passe). Je ne vous félicite pour ce que vous fait. Même vos excuses sont plates. Mais ce n'est pas vous qui en subirez les conséquences. Ce sont ces milliers de chats et de chiens et autres hamsters qui en pâtiront, qui en mourront. Regardez-vous dans la glace demain matin et pensez-y!!! Bonne journée.

  5. Dipta 07/09/2009 à 17:11:18

    L'emission de M6 génère un flot de réactions de la part des amis des animaux en fustigent la journaliste et ses paroles malheureuses.

    Dans le carde d'une émission à thème spécifique, ne l'oubliez pas !, cette dernière s'est fâchée envers une famille qui, a de graves problèmes d'existence et budgètaire, 6 pers et € 2200 par mois, risque de perdre domicile et voiture etc.

    Alors que l'émission, à laquelle a souhaité participer cette famille( elle est probablement même rénumérées pour cela) préconise astuces et économies, la famille va s'acheter un cochon d'inde avec cage et tout se qui va avec;  Pour le moins incohérent avec les priorités de leur problème ! et donc la journaliste les "engeule" .

    Et si, pour l'émission c'était un coup monté ? Y avez-vous pensé ?

    C'est courant dans ce genre de programme télévisuel, il faut faire de l'audimat à tout prix ! Vous n'avez qu'à vous référer à ce qu'il se passe dans bien d'autres de ce genre, Loft, Nanny chez soi , C'est du Propre etc.

    Conception à base polémique pour faire de l'audimat à tout prix ! Aucune consistence, aucune information réelle, la bétise pur et simple, mais le peuple aime ça ...!!!

    Toute les réactions , de tout genre sont du pain béni pour les journalistes et chaines, on parle d'eux et c'est tout qui leur interesse , bon ou mauvais il en raffollent !

    Ainsi, de bonne foi beaucoup se trouvent à jouer le jeux de ceux qu'ils souhaitent combattre !

    Le cochon d'inde n'est pas dupe, vous avez gâché votre énergie dans un non-evènement, vous vous êtes faits prendre par la "polémication télévisuelle ambiante" Alors qu'il y a tant de choses sérieuses à faire et causes à soutenir.

    Un peu dûr, mon commentaire ? Peut-être, mais il est destiné à faire oublier "l'arbre qui cache la fôret", à ne pas nous laisser distraire !

    M6 avec son émission ne mérite pas vos réactions et compassion, c'est un non-sujet dans le cadre de la mission de 30 millions d'amis et ses sympathisants.

     

     

     

     

     

     

     

  6. anonyme 05/09/2009 à 09:28:19

          Concernant l'emission coute que coute du 9 septembre 2009 concernant la saillie  je trouve aberrant la reaction de certains et des associations je ne vois pas ou est le mal de faire faire des chiots ,ce ne sont pas des chiens que l'on retrouve dans les refuges ou abandonnés,ce sont des chiens qui necessite beaucoup de soins( toilettage nourriture veterinaire etc)je possede un bichon j'ai ete contacte par m6 pour l'emission et j'ai ete desagreablement surpris que m6 deprogramme cette  sequence de ce fait j'approuve la reaction de Marie Paule Dousset