Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

C’est prouvé : votre chien se rappelle des faits marquants

Votre chien se rappelle des faits marquants, même s'ils semblaient futiles sur le moment. © mariiya - Fotolia.com

Un chien peut-il se rappeler d’évènements récents ? C’est la question étudiée par des scientifiques hongrois. 30millionsdamis.fr vous explique leurs conclusions.

« Alors, qu’as-tu fait aujourd’hui ? ». C’est la question à laquelle tous les maîtres rêvent d’avoir une réponse ! Il se trouve que les scientifiques aussi… Des chercheurs hongrois ont identifié officiellement un nouveau "type" de mémoire chez le chien : la mémoire "épisodique" (dont l'existence était jusque-là controversée), c'est-à-dire leur mémoire des évènements personnels et marquants situés dans un contexte temporel et spatial.

« Fais pareil que moi »

Pour réaliser l'étude publiée dans la très sérieuse revue américaine Current Biology (23/11/2016), 17 chiens de races diverses ont été entraînés à imiter le comportement humain. Leur maître devait interagir avec l’un des 6 objets présentés devant lui, comme monter sur une chaise ou toucher un parapluie. Les chiens étaient entraînés à répéter l’action lorsqu’on leur disait "Fais pareil que moi".
 
Puis on leur a appris à rester couché, peu importe l'action du maître. Après un moment, la personne intimait à l'animal : "Fais pareil que moi !". Les chiens devaient répéter l'attitude du maître.

« Capacité à remonter dans le temps »

« Les chiens entraînés avec cette méthode peuvent imiter les actions de leur maître même 24 heures après », souligne Claudia Fugazza, principale auteure de ces travaux. « Leur donner l'ordre "Fais pareil que moi" après un certain temps est en quelque sorte une manière de leur demander : « Te souviens-tu de ce qu'a fait ton maître ? ».
 
Pour Claudia Fugazza, ce qui est « nouveau et important ici, c’est que les chiens se souviennent de ces évènements même s’ils ne semblaient pas importants ».

Une appréciation que ne partage pas le Dr Laëtitia Barlerin, vétérinaire et journaliste : « Attention, l’acte du maître paraissait peut-être futile pour des humais mais pour le chien c’était important ! Il a eu la satisfaction de son maître lorsqu’il a répété son geste. D’ailleurs, s’il s’en souvient, c’est que c’était important pour lui ».

Dans sa tête, un chien fait des associations d'idées en fonction du comportement de son maître. © John Maltwood - Fotolia.com

Quand, quoi, où ?

Mais le chien se souvient-il aussi du contexte qui entourait le fait marquant pour lui ? Gema Martin-Ordas, experte en neuroscience à l'université de Newcastle, estime que la complexité de la mémoire épisodique n'est pas entièrement prise en compte par l'étude : « Lorsqu'on se souvient d'événements passés, on ne se souvient pas seulement de ce qu'on faisait, mais aussi d'où on le faisait, qui était là et quand », explique-t-elle à l'AFP.

« Bien sûr, les chiens ne connaissent pas une date précise. Mais ils se repèrent très bien dans le temps : ils savent distinguer, le jour, la nuit, le matin, le soir. Ils font aussi des associations d’idées : "si le réveil de mon maître ne sonne pas, c’est que c’est le week-end". Ils nous décryptent tellement qu’ils supposent des évènements en fonction de notre comportement » précise de son côté le Dr Laëtitia Barlerin.

Mémoire de la maltraitance

En plus de la mémoire "épisodique", les chiens ont aussi une mémoire "à court-terme" estimée à 2 minutes par une autre étude en 2015.

Quant à leur mémoire "à long-terme", elle serait bien plus performante. En témoignent tous les chiens abandonnés qui restent traumatisés parfois très longtemps, comme le confirme le Dr Barlerin : « Les chiens se souviennent très bien s’ils ont été abandonnés ou maltraités mais ils ont la capacité extraordinaire de surmonter cela. Lorsque je vais dans les refuges, je suis toujours surprise de voir combien ils sont quand même contents de voir des humains et recherchent leur contact malgré leur passé. Ils réussissent à aller au-delà de leur traumatisme et ainsi vivre une nouvelle vie. Bien sûr, ils vivent beaucoup dans l’instant présent mais ils se rappellent de tout ».

Commenter

  1. liloup 08/12/2016 à 15:56:01

    Bien sûr, même s\'ils n\'ont pas une date dans la tête, ils font très bien la relation entre une action et ses conséquences. J\'ai un chien récupéré de la maltraitance et bien que je ne l\'ai jamais frappé, il a une peur terrible des bâtons et autres balais. Il associe cet objet avec le souvenir de la douleur intense ressentie lorsqu\'il était un chiot.

  2. yoyo83 28/11/2016 à 23:34:15

    Cette étude est très intéressante et montre que nos compagnons à 4 pattes nous offres toujours de bonnes surprises. 

  3. amourdekenzo 26/11/2016 à 15:43:10

    Bien sûr ! mais ils sont un bel exemple ! ils ne tiennent pas rigueur ! et par expérience les chats c\'est pareil ils ont une mémoire !