Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Civettes : ces animaux sacrifiés pour leurs crottes de café

Derrière la production du café le plus cher au monde, se cache le malheur d’un petit mammifère : le Luwak. Victime d’un commerce lucratif qui lui réserve séquestration, malnutrition et mort dans d’horribles souffrances, il a désormais disparu à l’état sauvage… Le décryptage de 30millionsdamis.fr.

La civette, maltraitée pour produire le café le plus cher au monde. © bhakpong - Fotolia.com

Jusqu’à 360 euros le kilo : c’est le prix du précieux café... qui n’existerait pas sans le luwak. Ce petit animal appelé aussi civette, issu d’Asie du Sud-Est, a complètement disparu à l’état sauvage en Indonésie, comme vient de le démontrer une récente étude publiée par la revue Animal Welfare (Mai 2016)*. La totalité de ces petits mammifères nocturnes sont retenus en captivité, parfois dans de très mauvaises conditions.

Tout commence au 18ème siècle lorsque les vertus de ce petit animal sont découvertes : le grain de café est bien meilleur une fois la baie passée dans l’estomac de la civette... Après digestion, ne ressort de l'animal que la fève dépourvue de son amertume.

Une maltraitance industrialisée

La production artisanale de base, qui consistait à ramasser les crottes de mars à mai (fleuraison du caféier) s’est industrialisée. Depuis les années 2000, le « kopi luwak » (nom du café) est de plus en plus connu en Occident. En 5 ans, pour répondre à une demande croissante, 16 plantations de café ont émergé à Bali. Deux d’entre elles ne produisent pas de café et ne font qu’exposer l’animal à des fins touristiques.

48 civettes sont retenues en otage parmi toutes les plantations. Elles souffrent de graves problèmes d’hygiène et de soins. Elles manquent aussi d’espace et d’interaction avec leurs congénères. Les baies qu’elles ne consommaient que par gourmandise leur sont servies toute l’année, de jour comme de nuit.

TripAdvisor dans le viseur

L’association World Animal Protection a lancé une campagne à destination des consommateurs pour bien choisir son café dans des fermes plus éthiques. Une vaste campagne auprès des revendeurs a aussi eu du succès : en 3 ans, 13 revendeurs de kopi luwak ont arrêté de vendre le café dans leur magasin ou ont promis de se renseigner sur les méthodes de production de leur fournisseur.

L’organisation dénonce également les pratiques du site Internet TripAdvisor qui fait la promotion des sites touristiques dans lesquels les civettes sont maltraitées.

Plus domesticable que le chien

La civette, meilleure amie de l’homme ? C’est en tout cas la conclusion d’une équipe de scientifiques hollandais de l’université de Wageningen qui ont classé les animaux selon leur « potentiel de domesticité ». Ils ont réalisé leur inventaire parmi une liste de 90 animaux sauvages en fonction de différents critères comme la constitution biologique, les besoins ou la menace envers l’homme. Alors que le chien n’apparaît même pas dans les 25 premiers, la civette palmiste hermaphrodite se classe 5ème. La première place est donnée au cerf Sika.

* Étude sur la civette réalisée par l’unité de recherche de la conservation de la nature de l’université d’Oxford et la fédération des universités pour le bien-être animal.


Commenter

  1. Pauline h 02/10/2016 à 13:00:17

    C est vraiment honteux...

  2. nathalie.contact@gmail.com 30/08/2016 à 10:19:00

    Il n'y a que des humains pour être aussi c**** et aussi sadiques. S'ils aiment la m*****, qu'ils commencent pour bouffer la leur, cela fera moins de pollution sur cette pauvre planète que nous avons transformer en enfer !

  3. aniwatata 23/08/2016 à 10:18:43

    Je ne connais pas cette marque de café, mais de toute façon, s'il m'arrive d'en trouver dans un magasin, je ne me gênerais pas pour en faire une très mauvaise publicité...

     

  4. dp56@hotmail.fr 14/08/2016 à 18:25:55

    Bonjour à tous, 

    Je reviens de Bali, en Indonésie. J'ai pu en effet voir des civettes en cages. Elles étaient destinées à être montrées aux touristes lors de soit disant visites de sites de production de café balinait. Elles sont confinées dans des cages minuscules où elles ne peuvent pas poser leurs pattes car le sol n'est constitué que d'une grille afin de réceptioner leurs excréments.

    Je n'ai pas vu d'élevage par contre.

    Il ne faut donc pas acheter du café Luwak sauf si la mention "wild" y est apposée. 

    Heureusement, j'ai pu voir des civettes domestiquées qui n'étaient pas en cage et qui étaient choyées. 

    Merci pour la dénonciation de cette pratique

  5. mawashi.laeti@free.fr 11/08/2016 à 16:25:12

    quelle est cette marque de café svp?

  6. Miami 77 04/08/2016 à 17:30:19

    Je n\'ai jamais boire le café, pour cela! Je le prends toujours le thé chinoise améliorer à Tibet. Ça fait le peine les pauvres bêtes sont soufflante.

  7. marie_cleret@hotmail.fr0 03/08/2016 à 16:27:35

    je ne bois pas de café ce n'est  pas pour ça qu'il faut décimer les civettes

  8. catsfriend 03/08/2016 à 11:08:35

    Personnellement je déteste le café sous toutes ses formes : boissons, bonbons, pâtisseries ou glaces. Une bonne raison de plus...

  9. claudine.cvl@hotmail.com 02/08/2016 à 18:44:31

    je ne bois jamais de cafe mais je connaissais ce breuvage . il faut boycoytter ce pays, et bien sur, ne jamais, jamais, jamais acheter ce cafe ou en boire !

  10. annavictorian-drakerstein@outlook.com 02/08/2016 à 18:17:55

    Je boie du café chaque jour... même plusieurs par jour et jamais, jamais je n'aurais pus imaginer que l'on se servait encore une fois des animaux pour un produit! Cela me rend malade... En est t'il de même pour le café bio? ... Je vous remercie encore une fois de tout coeur pour ces informations même si elle sont déplorable et ignoble.. heureusement qu'il existe quelque bonnes nouvelles pour nos amis ici.