Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Comportement

Post-confinement : préparez vos animaux !

Pour éviter toute anxiété de séparation, il importe déjà de préparer nos animaux à notre absence, par exemple en les laissant seuls de temps à autre. ©AdobeStock/Eva

A compter du 11 mai 2020, des millions de Français reprendront progressivement leur activité. Tous ceux qui ont profité de la compagnie de leurs animaux pendant le confinement, vont devoir s'en éloigner pendant leurs heures de travail. Et parce que nos 30 millions d'amis risquent d'en souffrir, il importe d'ores-et-déjà de les préparer. 30millionsdamis.fr vous accompagne pour limiter autant que possible leur anxiété (et la vôtre !).

Anticiper : « Il va falloir commencer à préparer nos petites bêtes au déconfinement ! ». A l'instar du Dr Leblanc, de nombreux vétérinaires ont commencé à conseiller leurs clientèle pour éviter toute anxiété de séparation maître/animal. Des gestes difficiles mais nécessaires pour le bien-être de ces boules de poils qui nous ont accompagné et aidé tout au long de cette crise sanitaire. Car plus nous avons été proches de nos animaux durant le confinement, plus le retour à la « normale » pourra s'avérer difficile.

Réduire le temps passé aux côtés de ses animaux

« C'est un peu comme lorsque les enfants retournent à l'école après les grandes vacances, compare le Dr Leblanc. Il faut redonner aux animaux leur rythme normal de vie ». Ainsi, les chiens devraient, dès à présent, être promenés aux mêmes heures qu'avant le confinement. Evitez, par ailleurs, de multiplier les marches quotidiennes (fractionnée dans la limite de l'heure quotidienne autorisée) ou votre compagnon risquerait de trouver les journées particulièrement longues en votre absence. Il est également recommandé, dès aujourd'hui et jusqu'à la reprise du travail, de le laisser seul quelques heures dans une autre pièce. « Il faut recommencer à habituer le chien à la solitude, petit à petit, afin qu'il ne souffre pas trop d'angoisse de séparation », confirme Ludovic Jurewicz, éducateur canin et comportementaliste pour la revue Psychologies.

 

Il faut habituer le chien à la solitude pour éviter l'angoisse de séparation. 

Ludovic Jurewicz - Comportementaliste (Psychologies)

Pour les chats, deux profils sont à distinguer. Ceux qui ont trouvé la présence de leur maître "très ennuyeuse" vont enfin retrouver leur territoire ; tout ira bien pour eux ! Pour autant, ceux qui apprécient particulièrement le contact humain pourraient souffrir en l'absence du maître. « Il conviendra de préparer les minets un peu stressés et anxieux, explique le Dr Brigitte Leblanc. Pour cela, vous pouvez par exemple recourir aux phéromones (type Feliway) voire à des aides légères contre le stress (type Zylkene ou Anxitane) ». Les NAC aussi pourraient être perturbés par le déconfinement. Nombreux sont ceux qui vivent "en liberté" dans la maison ou l'appartement depuis le 17 mars. Il faudra donc les réhabituer à leur "confinement", en augmentant le temps d'enclos et en limitant les interactions.

Associer les moments de solitude à des sensations agréables

Pour faciliter la séparation, veillez à associer les moments de solitude à des sensations positives qui apaiseront ou amuseront votre animal. Vous pouvez, par exemple, mettre à sa disposition un vêtement que vous avez porté, un jouet distributeur de croquettes, ou encore, des vidéos amusantes sur lesquelles des poissons, oiseaux ou lasers s'animent sur l'écran.

 

Ce n'est pas facile, nous allons avoir l'impression de les négliger, mais c'est pour leur bien-être.

Brigitte Leblanc - Vétérinaire

« Vous pouvez également laisser en bruit de fond la télévision ou un peu de musique », ajoute le Dr Leblanc. Des études ont démontré l'effet bienfaisant de certaines mélodies chez les animaux de compagnie : si les chiens semblent apprécier la musique classique, les chats préféreraient les cadences plus rapides et aiguës. Les préférences dépendent effectivement du rythme cardiaque, lequel varie selon l'espèce et la taille. En 2015, des chercheurs américains sont même allés jusqu'à composer - avec l'aide du soliste David Teie - des musiques spécialement appréciées des chats. Dès aujourd'hui, vous pouvez donc faire jouer l'une de ces playlists en compagnie de votre animal : cela permettra de vérifier ses goûts musicaux et, par la même occasion, d'associer l'écoute à un instant agréable.

« Il faut progressivement diminuer le temps passé avec ses animaux tout en les aidant à supporter du mieux possible les moments de solitude », conclut le Dr Brigitte Leblanc. Cela n'est pas facile et naturel, nous allons avoir l'impression de les négliger, mais c'est véritablement pour leur bien-être dans les jours qui viennent ».

Commenter

  1. AnneV 07/05/2020 à 18:24:12

    Adieu les oiseaux que l'on entend chanter, les animaux qui peuvent s'ébattre librement, l'air enfin respirable ! Revoilà les bagnoles, les industries polluantes etc.....Et l'on va repartir comme en 40, comme si rien n'était arrivé ! A moins que nos dirigeants et les citoyens (j'ai plus confiance en eux) prennent réellement conscience que ce signal d'alarme de la nature risque de se reproduire et beaucoup plus méchamment si nous continuons à faire tout et n'importe quoi ! Mais Macron ne lèvera pas le petit doigt sur l'élevage en batterie, la chasse (d'été maintenant) les tueries des soit disants nuisibles, l'agriculture polluante et intensive et j'en passe ! L'humain est mal barré mais la planète et la biodiversité se relèveront? nous, non !