Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

La Fondation 30 Millions d’Amis au secours du lionceau Ciam

Intervenant à la demande de la préfecture de l’Hérault, la Fondation 30 Millions d’Amis se porte au secours d’un lionceau détenu illégalement par des particuliers à Poussan (34).

Découvrez les photos du sauvetage du lionceau Ciam. Cliquez pour voir les images en grand.

Un sauvetage d’envergure dans la petite ville de Poussan. La Fondation 30 Millions d’Amis intervient en urgence à la demande de la préfecture de l’Hérault pour secourir un lionceau de 14 mois (03/11/2015). Ciam, tourne en rond dans sa petite cage située dans le jardin d’une maison et vit là depuis sept longs mois en toute illégalité. La Fondation organise et finance entièrement son transfert, dans un véhicule adapté et sous étroite surveillance vers le sanctuaire belge le Natuurhulpcentrum.

Un sauvetage sous haute tension

Cette opération s’effectue en collaboration avec la gendarmerie de Mèze, l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et la DDPP* de l’Hérault qui ont déjà tenté de secourir l’animal au domicile de ce couple « passionné de fauves » (31/10/2015). Le couple qui le cachait a tout fait pour mettre en échec ce sauvetage en demandant la clémence du Préfet le temps de se mettre aux normes.

Le Parquet a donc demandé un avis consultatif à la préfecture de l’Hérault qui s’est réunie en urgence (02/11/2015). La saisie administrative de l’animal a ensuite été prononcée par la préfecture.

Des conditions de vie inadaptées

Le lionceau vivait dans un enclos de fortune de 15 mètres carrés. Un espace évidemment trop petit pour ce fauve qui a des besoins incompatibles avec une vie en captivité et qui constitue une menace pour la sécurité publique. Le fauve risque de devenir dangereux à l’âge adulte ; une dangerosité dont ses propriétaires ne semblaient pas conscients : « Moi j’en fais ce que je veux de Ciam,  je le caresse devant vous… » clamait fièrement Anthony Crapet devant la caméra de Midi Libre (31/10/2015).

Par ailleurs, le couple a acquis l’animal de façon illégale et ne possède pas de certificat de capacité pour détenir cet animal sauvage.

La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte à la gendarmerie de Mèze pour « défaut de certificat de capacité », « défaut d’ouverture » et « mauvais traitements » en raison des conditions de vie imposées au lionceau.


* Direction Départementale de la Protection des Populations

Commenter

  1. rm 05/11/2018 à 20:42:47

    Ce sont des animaux sauvages ils doivent rester sauvagns et dans leur élément qui est la nature

  2. rm 20/08/2018 à 13:01:38

    et si l homme était le cobaye enfermer en cage

  3. rm 20/08/2018 à 12:59:25

    pourquoi enfermer un lion en cage ?

  4. bouboule87 05/11/2015 à 14:30:15

    Des irresponsables criminels!

  5. fudefigueroa@gmail.com 05/11/2015 à 02:51:19

    Comment peut-on acheter un lionceau en France même illégalement ? Comment rentrent t-ils sur le territoire ?

  6. Fanny COULON 03/11/2015 à 16:41:16

    Ces personnes sont complètement inconscientes et sans onces de réflexions.

     

    Superbe intervention !!

    Bravo à toute l'équipe !!!!!!  Continuez, nos amis à quatres pattes ont besoin de vous.

    Merci

     

  7. clairette.guillermet@hotmail.fr 03/11/2015 à 13:51:26

    tres gd merci

    a 30 millions d amis

    le sauvetage du lionceau

    longue vie a toi Clam ds de meilleure condition de vie  en captivite

    bravo

    bravo