Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Politique

Roncq (59) : finis les cirques avec des animaux sauvages !

Roncq interdit les cirques avec animaux sauvages. Visuel d'illustration : © Jean-Marie MAILLET - Fotolia.com

Dans le département du Nord-Pas-de-Calais, la municipalité de Roncq vient d’interdire à son tour la venue de cirques détenant des animaux sauvages sur son territoire (28/10/2015). Une belle avancée saluée par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Une de plus ! La ville de Roncq (59) fait désormais partie des municipalités françaises qui se sont engagées à ne plus accueillir de cirques détenant des animaux sauvages. L’équipe municipale se dit particulièrement attentive à la condition animale et estime que ces cirques sont incompatibles avec les besoins biologiques de ces animaux. L’arrêté municipal mentionne également « que les conditions de détention et de dressage des animaux sauvages leur occasionnent des pathologies avérées -troubles cardiaques, arthrite, stéréotypies, troubles du comportement- et que les normes minimales requises ne peuvent être respectées du fait de la nature itinérante de ces établissements. »

Bien que cette décision soit récente, la ville s’était déjà illustrée dans le passé en faisant son possible pour bloquer l’entrée aux cirques. Ce fut notamment le cas pour le cirque Zavatta en 2013 selon le quotidien La Voix du Nord.

Roncq rejoint désormais le cercle des municipalités qui interdisent les cirques comme Fontenay-sous-Bois (94), Montreuil et Bagnolet (93) ou encore Portes-lès-Valence (26).

Les cirques, une exploitation cruelle des animaux

Aujourd’hui encore, environ 1200 animaux parcourent les routes de France pour divertir les spectateurs. Maintenus dans des cages étroites, privés de leur environnement naturel et dressés pendant des années, ils développent de nombreux troubles du comportement.  Et pour les propriétaires de cirques, leur bien-être ne semble pas si important. La Fondation 30 Millions d’Amis qui milite pour une interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques, a encore récemment été confrontée à leur souffrance.

Une riveraine a en effet été témoin de la maltraitance d’animaux sauvages dans un cirque sur la commune de Decize (58). Des lionnes étaient enfermées dans une petite remorque tandis qu’un tigre était transbahuté dans un camion de promotion du cirque faisant le tour de la ville. Malgré leur maigreur et leur mauvais état de santé apparent, ces animaux sont exploités au quotidien. Une enquête de la Fondation 30 Millions d’Amis est en cours.

Commenter

  1. kenzoamour 16/10/2015 à 16:19:00

    Je félicite la ville de Roncq belle initiative ! de leur part que les autres villes suivent l' exemple !!!!

     

  2. phenixmalika 16/10/2015 à 15:14:24

    Bonjour,

    Je rebondis sur le titre de votre article car il me rappelle une vision traumatisante que j'ai eu il y a quelques semaines à peine.

    Le Cirque Muller a paradé encore récemment dans les rues de ma ville.

    Installé à Frontignan (34) , Ces propriétaires incitaient la population, à grand renfort de voitures équipées de haut-parleurs assourdissants, à assister à ses représentations avec des véhicules équipés de remorque-cages où tournaient en rond à en devenir dingue des tigres et autres animaux dits sauvages. J'en suis encore retournée et franchement cela me dégoute. Une petite visite de vos enquêteurs s'impose. On se croirait revenu 50 ans e arrière.