Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

60 animaux exotiques confiés à la Fondation 30 Millions d’Amis

Dans le cadre d’un abandon volontaire, la Fondation 30 Millions d’Amis se porte au secours d’une soixantaine d’animaux exotiques du Parc animalier d’Estourmel, dans le Nord (22/07/2015).

 

[Mise à jour du 01/09/2015 : Les derniers animaux ont été évacués du Parc animalier d'Estourmel par la Fondation 30 Millions d'Amis. Ainsi, le refuge néerlandais AAP a pris en charge les 4 macaques du Japon restant. Et 3 émeus rejoignent le parc Planète Sauvage (44).]

[Mise à jour le 21/08/2015 : La Fondation 30 Millions d'Amis est de nouveau intervenue pour prendre en charge quelques-uns des animaux restants. 8 macaques du Japon, 2 ratons laveurs et 4 wallabies sont actuellement en chemin vers le sanctuaire néerlandais AAP.]

14 macaques du Japon, 7 wallabies, 30 daims, 3 ratons laveurs, 3 perroquets… En tout, une soixantaine d’animaux exotiques du Parc animalier d’Estourmel (59) sont confiés à la Fondation 30 Millions d’Amis. Un sauvetage d’envergure qui commence dès le mercredi 22 juillet 2015, en présence de la DDPP* du Nord, par l’évacuation de deux macaques du Japon, exclus de leur groupe. Ces deux mâles de 7 et 12 ans vivent actuellement dans un bâtiment plongé dans le noir le plus complet. Ces conditions de vie étant difficiles, il est urgent de les secourir au plus vite. La Fondation, qui organise et finance entièrement ce sauvetage, procédera à l’enlèvement progressif du reste des animaux tout au long de l’été.

Les 2 macaques du Japon seront ensuite transférés au sein de l’association néerlandaise AAP, située aux Pays-Bas. Ce sanctuaire, soutenu depuis plusieurs années par la Fondation 30 Millions d’Amis, s’est spécialisé dans l’accueil des primates et des petits mammifères exotiques.

Des animaux qui divaguent

Sur pression de la DDPP*, le propriétaire a accepté de faire un abandon volontaire de ses animaux exotiques au profit de la Fondation 30 Millions d’Amis. Fermé depuis 2013, le parc n’était plus aux normes. Les vétérinaires de la DDPP avaient par exemple remarqué des installations non-conformes : clôtures et abris des animaux délabrés ou encore l’entretien négligé de la végétation. Par ailleurs, de nombreuses espèces dont la législation impose une identification par puce électronique en sont totalement dépourvues.

Les animaux domestiques et exotiques qui peuplent le parc sont donc potentiellement en danger. Disséminés sur 6 hectares, ils sont nombreux à divaguer hors de leurs enclos et certains se sont même échappés de l’enceinte du zoo. Les animaux sont correctement nourris et abreuvés.

* Direction départementale de la protection des populations