Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Naoto Matsumura, resté à Fukushima pour les animaux (Vidéo)

Depuis 4 ans, un Japonais nourrit et soigne les animaux qui vivent dans la zone dévastée de Fukushima, au péril de sa propre vie. Redécouvrez l'histoire de celui que l'on surnomme dans le monde entier "le dernier homme de Fukushima" et sa rencontre avec Reha Hutin, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Mise à jour (23/03/2015) : 4 ans après le drame de Fukushima, Naoto Matsumura est toujours sur place. "Le dernier homme de Fukushima" n'a pas l'intention de partir et il vient même d'avoir un bébé. Chaque jour, il continue à nourrir et soigner les animaux abandonnés. D'ailleurs, il poste régulièrement des photos de son quotidien sur sa page Facebook. Voir les images ci-dessous.

Trois ans après le drame de Fukushima (Japon), Naoto Matsumura s’est rendu en France. Pour sensibiliser aux dangers du nucléaire - sa région a été dévastée par la catastrophe - mais également pour expliquer les raisons qui l’ont poussé à rester dans cette zone aujourd’hui sinistrée. Accompagné d’Antonio Pagnotta, qui lui a consacré un ouvrage*, de Ren Yabuki - véritable star au Japon et fondateur de l’ONG LIA (Life Investigation Agency) - et d’une poignée de militants anti-nucléaires, il a rapporté au fil du temps un témoignage exceptionnel. Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis a reçu ce survivant à la simplicité déconcertante et a salué le courage d’un homme qui agit « au péril de sa vie et de sa santé ».

Naoto aide des centaines d’animaux au quotidien

Autruches, vaches, chiens, chats… Leur point commun ? Avoir été abandonnés par des maîtres qui ont dû quitter, souvent précipitamment, leurs maisons situées dans la zone de Fukushima. Naoto Matsumura a choisi de revenir sur les lieux de la catastrophe pour venir en aide à ces animaux qui n’ont pas eu la chance d’être évacués. Il est donc retourné à la ferme du nord du Japon où sa famille vit depuis plus de cinq générations. Lorsqu’il prend cette décision, le gouvernement japonais a déjà commencé les euthanasies massives et systématiques des animaux contaminés. 

Pour mener son combat en toute légalité, Naoto fonde une association : l’ONG « Ganbaru Fukushima ». Il construit des enclos, pose des clôtures, nourrit et soigne 400 vaches, 60 cochons, plus d’une centaine de chats et des dizaines de chiens. « Tous les jours, il accomplit un marathon physique, avec une énergie surhumaine » rapporte le journaliste Antonio Pagnotta, qui s’est rendu dans la zone interdite à de nombreuses reprises. « Un jour, un chien m’a jeté un regard très triste, cela m’a beaucoup touché, explique Naoto Matsumura. Et à ce moment-là, j’ai fait une promesse aux chiens : je vais m’occuper de vous ».

 

« Un jour, un chien m’a jeté un regard très triste, cela m’a beaucoup touché

Naoto Matsumura

Reportage inédit

Dans ce pays où les conventions prennent parfois le pas sur l’aspect humain, il a fallu du temps pour que Naoto soit considéré avec respect. Et bien que le shintoïsme, très répandu au Japon, considère les animaux comme des divinités, la société japonaise a eu du mal à comprendre le sacrifice de cet homme, face à l’ampleur du drame humain causé par la catastrophe. « C’est grâce aux médias étrangers que le Japon a pris la mesure du courage de Naoto » analyse Antonio Pagnotta.

Dans le cadre du Prix Littéraire 30 Millions d’Amis 2013, un chèque de 1 000 euros a été remis à Naoto Matsumura. Son association a en effet été choisie par Akira Mizubayashi - lauréat du prix littéraire récompensé pour son ouvrage « Mélodie » (Ed. Gallimard) et compatriote de Naoto - pour recevoir cette aide : « Je vais utiliser cet argent pour acheter de la nourriture et payer des soins vétérinaires » a confié Naoto Matsumura.

La Fondation 30 Millions d’Amis salue le courage de Naoto Matsumura et continuera à suivre avec attention l’immense travail accompli par « le dernier homme de Fukushima ».

Naoto Matsumura a fait l’objet d’un reportage inédit dans 30 Millions d’Amis dimanche 15 juin 2014, à 12h50 sur France 3.

En savoir plus sur le site www.ledernierhommedefukushimaafessenheim.com

*Le dernier homme de Fukushima

Photo : © Antonio Pagnotta
Vidéo : © 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. Tauhere 24/03/2015 à 12:06:28

    Grâce à l'association Kizuna for Naoto il est désormais possible d'aider financièrement M. Matsumura kizunafornaoto.com

  2. milady 24/03/2015 à 09:47:43

    Admirable

    Bravo monsieur Naoto

    Tout mon respect également

  3. anne-marie.di-mauro@gmx.de 24/03/2015 à 08:54:26

    Un homme simple et formidable. Un exemple d'humanité

  4. Lovecaline 24/03/2015 à 08:51:58

    Vous avez tout mon respect Monsieur Naoto.