Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Iphone

Chiens errants en Roumanie : 30 Millions d’Amis sur place (Vidéo)

En Roumanie, les chiens errants sont considérés comme indésirables par la population et les autorités. Sur place, 30 Millions d’Amis apporte son soutien à Nina, une jeune vétérinaire allemande qui se bat pour les sauver d’une mort certaine.

Vous avez été nombreux à vous indigner devant le véritable massacre dont sont victimes les chiens errants en Roumanie depuis l’automne 2013 et le durcissement des lois gouvernementales souhaitées par le président en exercice, Traian Basescu. Les caméras de 30 Millions d’Amis ont suivi, pendant une semaine, les défenseurs des animaux qui s’élèvent pour dénoncer ces euthanasies massives. Parmi eux, Nina Schöllhorn, une jeune vétérinaire qui se bat quotidiennement pour leur venir en aide. « En Roumanie, l’euthanasie d’un chien est autorisée après 15 jours de fourrière seulement si l’animal n’a pas été adopté. Les animaux sont entassés dans des refuges délabrés où ils sont confrontés à une mort lente et horrible » explique la jeune femme. Cette politique d’extermination, régulièrement dénoncée par les associations de protection animale roumaines et étrangères, aurait déjà fait des milliers de victimes.

« Refuges surchargés »

Très mal considérés par la population, les chiens errants sont omniprésents en Roumanie. Pour la seule ville de Bucarest, la capitale, ils sont estimés à 60 000. Dépassées, les autorités se sont emparées d’un fait divers, en septembre 2013, pour justifier leur politique d’éradication des chiens errants : un chien accusé d’avoir tué un enfant dans un parc de la ville. Quelques jours après, les députés roumains adoptent, à une écrasante majorité, une législation particulièrement cruelle à leur encontre. Par ailleurs, le texte oblige les propriétaires d’animaux à stériliser leur animal : « C’est une bonne mesure, analyse Nina, mais qui cache ici un effet particulièrement pervers. Beaucoup de Roumains vivent dans la misère et n’ont pas les moyens de faire opérer leur animal… Ils abandonnent les portées non désirées devant les portes des refuges déjà surchargés ». La jeune femme mène des campagnes de stérilisation dans des refuges municipaux comme celui de Suceava, au Nord-Est du pays. Les chiens sont pris en charge et opérés pour que leurs populations soient régulées sans avoir recours à l’euthanasie. « Nous stérilisons environ une vingtaine de chiens chaque jour, explique la jeune femme. Et nous profitons de cette occasion pour faire un examen vétérinaire complet et détecter d’éventuelles tumeurs, hernies… et soigner les blessures ». Car parmi les chiens pris en charge, nombreux sont ceux qui portent les stigmates de la maltraitance : « La plupart des chiens vivent dans de mauvaises conditions, explique Nina. Certains vivent attachés ou enfermés dans des chenils sales, avec une nourriture de mauvaise qualité, aucun soin vétérinaire, et personne ne leur porte la moindre attention ».

Aide financière de la Fondation

Grâce au soutien de plusieurs organisations - dont celui de la Fondation 30 Millions d’Amis - Nina peut continuer ce travail de longue haleine, même si elle a conscience de l’ampleur de la tâche. Et elle peut compter sur une partie de la population locale, révoltée par ces euthanasies massives : « Il y a des gens qui aiment vraiment leurs chiens et qui en prennent soin, témoigne-t-elle. Dans certaines villes, notre travail est bien accueilli et nous coopérons même avec les autorités locales ». Pourtant, devant le nombre d’animaux en souffrance, Nina n’hésite pas à acheminer des chiens en Allemagne, son pays natal, où ils ont davantage de chances d’être adoptés.

La Fondation 30 Millions d’Amis soutient cette campagne de stérilisation à hauteur de 4 000 euros. Elle relaie par ailleurs la Journée internationale contre le massacre des chiens de Roumanie, qui se tiendra le 17 mai prochain dans un certain nombre de grandes villes, à l’instar de Paris, Strasbourg, Caen, Lille, Toulouse ou encore Clermont-Ferrand.

La page Facebook de l’événement

Toutes les actions de la Fondation 30 Millions d'Amis à l'étranger

Photo : © Heinz Cadera

Vidéo : © 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. launiko 10/02/2015 à 23:23:56

    MERCI POUR EUX!

  2. wiwige 18/05/2014 à 18:34:27

    Bravo a cette jeune veterinaire et honte a ces bourreaux!!!!! 

  3. Nath02 04/05/2014 à 13:13:21

    Comment peut-on l'aider ou la soutenir ?

  4. kenzoamour 03/05/2014 à 00:30:35

    Ca me brise le coeur !!! merci a la fondation de leurs venir en aide 

  5. Dabi 02/05/2014 à 16:00:20

    Ce sont toujours les plus demunis et misereux que l'ont sacrifie en premier: les animaux

  6. chatchien 30/04/2014 à 23:21:35

    on ne devrait pas faire circuler des gens qui n'ont aucun respect pour les animaux en Europe,c'est exactement comme pour les Roms.

    A quand leur exclusion de l'Europe,ces gens mal élevés.

  7. cmamsam 28/04/2014 à 11:54:58

    Bravo et merci du fond du coeur de votre soutien pour ses malheureux