Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

6 mois de prison avec sursis pour mauvais traitements sur 58 chiens

Photo : © Fondation 30 Millions d'Amis

Fin 2013, les gendarmes saisissaient une soixantaine de chiens dans un élevage du Loiret (45). Les animaux étaient détenus dans des conditions d’hygiène déplorables et souffraient de déshydratation et de dénutrition. La justice les a confiés à la Fondation 30 Millions d’Amis en attendant le procès.

Mise à jour (2/03/2015) : Le Tribunal de Grande Instance de Montargis a rendu son verdict. L'homme a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, 5 ans d'interdiction d'exercer et confiscation définitive des animaux.

Les 17 et 19 novembre 2013, la gendarmerie a procédé à la saisie de 58 teckels, yorks, whesties et caniches confisqués à un éleveur du Loiret (45). Détenus dans de mauvaises conditions d'hygiène sur deux sites distincts, les chiens souffraient de déshydratation et de dénutrition, selon les premières constatations. Les animaux ont été découverts par une passante interpellée par des jappements. « De loin, l’emplacement s’apparente plus à dépotoir qu’un à un chenil. A l’entrée, il y a des caravanes couchées sur le côté. C’est en s’approchant que l’on découvre l’élevage », raconte Jean-Pierre Grzelczak, président du refuge de Nargis (45), qui a aidé les gendarmes lors de leur intervention. En dépit des apparences, les installations seraient aux normes : taille des box réglementaire, courettes extérieures comme l’exige la loi… En revanche, l’hygiène et l’entretien laissent à désirer.

« Une odeur insoutenable »

« L’odeur était insoutenable. Ca faisait visiblement très longtemps que ça n’avait pas été nettoyé. Dans les box, les chiens pataugeaient dans leurs excréments », détaille Jean-Pierre Grzelczak. Lors de cette première opération au cours de laquelle 17 animaux ont été saisis, le propriétaire a avoué détenir 41 autres chiens sur un site voisin. Les gendarmes ont procédé à leur saisie le 19 novembre. L’ensemble des animaux a été provisoirement confié par le parquet de Montargis (45) au refuge de Nargis et à la Fondation 30 Millions d’Amis qui a pris en charge la totalité des frais vétérinaires et de garde. Les refuges dans lesquels ont été placés les teckels sont à la recherche de familles d’accueil pour s’occuper des animaux dans l’attente du jugement. Voici leurs coordonnées :

Refuge de Nargis (45) : 02 38 95 88 48
- Refuge de l’Etang bleu, Thierville-sur-Meuse (55) : 03 29 84 21 54
- Refuge les Amis des bêtes, Autun (71) 03 85 86 15 51 

Commenter

  1. Ardwen 28/03/2015 à 14:58:35

    6 ans avec sursis!! Toujours et encore du sursis!! Mais qu'est-ce qu'ils en ont à fiche du sursis! Le type a gagné! Il n'a rien! Il s'en fout!!

    Presque pire! Une interdiction de 5 ans! Pourquoi 5 ans?? C'est à vie dans ce cas, que ce doit être!!

    Justice inutile et qui fait plus de mal que de bien! Justice fantôche et ridicule!!

  2. Lovecaline 03/03/2015 à 09:26:32

    Désolée pour moi ils ne sont pas punit.

    Je suis d'accord avec luminette

  3. chatchien 18/12/2013 à 01:24:46

    Si les associations animalières traqueraient les mauvais éleveurs ,AVANT qu'il ne commencent leur élevage cela gagnerait du temps,mais comme les efforts sont petit cela continuera.

  4. luminette 14/12/2013 à 14:45:31

    Encore un élevage épouvantable.

    Mais qui sont ces humains qui imposent à des animaux de vivre un tel enfer ? Qui sont-ils pour se croire tout permis ? Savent-ils que les animaux sont des êtres vivants et qu'à ce titre, ils ressentent douleur, tristesse, froid, faim ? Ils s'en fichent bien.

    La race humaine me dégoûte de plus en plus.

  5. Agnès-Paule 14/12/2013 à 11:48:21

    Eleveur ? Plutôt un vendeur de chiens.

    Je ne suis pas éleveur, je ne prêche pas pour ma paroisse, mais des éleveurs passionnés et sérieux aiment réellement leurs chiens, ne font pas de la repro. à tout va et ne "proposent" pas autant de races puisque leur but et de faire naître de beaux chiens correspondant aux criètres de la race, avec un tempérament bien équilibré.

    Espérons que ce vendeur n'aura plus le droit de détenir d'animaux quels qu'ils soient. 

    Merci à 30 M d'AMIS pour le sauvetage de ces pauvres chiens.

     

  6. chatchien 14/12/2013 à 02:16:51

    Il est toujours désolant de constater encore une fois ce genre de news sur le site,les associations animaliéres ne sont hélas pas efficace pour endiguer ces tristes affaires,que la société est mal faite.

  7. GRAZEILABOXER2010 13/12/2013 à 16:55:11

    Après la Croatie, la France. Ce qui est incroyable dans cette histoire, c'est que cela ait été découvert seulement maintenant! Les gens qui venaient chez cet éleveur pour réserver et acheter un chien ont bien du voir tout cela et personne n'a rien dit?

     

    Et vu les conditions d' hygiène il a pas du en vendre beaucoup

    On devrait enfermer cet individu dans les même conditions qu'il élevait ces pauvres toutous