Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Chine: un député propose d'interdire le commerce des ailerons de requins

Un délégué de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le parlement chinois, a proposé d'interdire le très lucratif commerce des ailerons de requin pour protéger ces poissons, a rapporté l'agence Chine nouvelle mercredi.

PEKIN, 9 mars 2011 (AFP) - Un délégué de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le parlement chinois, a proposé d'interdire le très lucratif commerce des ailerons de requin pour protéger ces poissons, a rapporté l'agence Chine nouvelle mercredi.

La soupe d'ailerons de requin est une spécialité culinaire très recherchée en Chine, souvent servie lors des grandes occasions. Mais le prélèvement des ailerons, qui se fait souvent sur des requins vivants par la suite relâchés et promis à une mort lente, est responsable d'une diminution rapide des populations de ces animaux dans le monde. "Seule une loi peut stopper le commerce des ailerons de requins et réduire les mises à mort de requins", selon Ding Liguo, un délégué de l'ANP qui se trouve aussi être un milliardaire, cité par l'agence officielle chinoise. Les énormes profits tirés du commerce des ailerons ont provoqué une surpêche, avec une trentaine d'espèces de requin menacées d'extinction, selon M. Ding qui ajoute que la Chine devrait être en pointe sur cette interdiction étant donné que 95% des ailerons sont consommés en Chine (y compris Hong Kong) et à Taïwan.

Chine nouvelle n'a pas précisé si la proposition de M. Ding, qui préside le groupe sidérurgique Delong Holdings Limited, avait été soumise par écrit ou oralement au parlement. Mais dans les deux cas, une loi mettrait probablement des années avant d'être adoptée et buterait sur l'opposition des pêcheurs et des restaurateurs chinois. M. Ding rejette les vertus nutritionnelles prêtées aux ailerons. "Les recherches montrent que leur valeur nutritionnelle est similaire à celle de la volaille, de la peau de poisson, de la viande ou des oeufs", affirme-t-il en ajoutant que les ailerons "n'ont aucun goût". Selon l'association Shark Savers, plus de 100 millions de requins sont tués par an, en majorité pour leurs ailerons. Dans certaines mers du globe, les populations de requins ont décrû de 90% au cours des 20 dernières années, ajoute cette organisation.