Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Un individu qui avait tué un chiot écope de 4 ans de prison ferme pour de multiples chefs d’inculpation

Un Amstaff chiot avait été tué à coups de poing en avril dernier. Son bourreau vient d'être condamné à 4 ans de prison ferme pour cet acte de cruauté et d'autres violences. ©Adobestock /esoxx

Un homme a été reconnu coupable notamment d’avoir frappé sa compagne et tué à coups de poing un chiot de 2 ans. Le Tribunal correctionnel de Fontainebleau l’a condamné à une peine de 4 ans d’emprisonnement ferme. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile.

4 ans de prison ferme. C'est la sanction prononcée contre l'homme qui avait tué le chiot de sa compagne, avant s’en prendre physiquement à elle, à ses voisins et aux policiers.

Une plainte pour sévices graves et actes de cruauté - entraînant la mort d'un animal domestique - avait été déposée. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès. Jugé en comparution immédiate, le prévenu a également écopé d’une interdiction de détenir des animaux pendant 5 ans.

Asséné de coups de poing, le chiot n’a pas survécu

Rappel des faits : en avril 2022, en Seine-et-Marne, un homme avait asséné des coups de poing à un american staffordshire terrier, tout juste âgé de 2 mois. Des claques d’une violence telle que le pauvre animal, tombé dans les escaliers, n’avait pas survécu.

Le prévenu a alors frappé et trainé au sol sa compagne, alors qu’elle tentait d’aider le petit chien (Le Parisien, 24/04/2022). Ce sont les cris de la jeune femme qui ont alerté les voisins… à leur tour menacés à l’arme blanche par l’individu ! Interpellé par les forces de l’ordre, l’homme a poursuivi ses accès de violence à l’encontre des agents de police (crachats et coups).

C’est l’ensemble de ces infractions qui aura finalement été sanctionné de 4 ans de prison ferme. La condamnation ne sera définitive qu’à l’issue du délai de 10 jours prévu pour l’appel.