Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un chat errant reçoit une flèche en pleine tête : la Fondation 30 Millions d’Amis porte plainte

À Vieux-Boucau (40), un chat libre a reçu une flèche qui lui a traversé la peau du front. Heureusement, l'animal va mieux./DR

Les pompiers ont retrouvé une chatte transpercée par une flèche avant de la transporter chez le vétérinaire à Vieux Boucau (40). La mairie, qui a récemment passé une convention avec la Fondation 30 Millions d’Amis pour gérer éthiquement sa population de chats errants, condamne cet acte. Une plainte est déposée.

Trappage, nourrissage, stérilisation… La tâche des associations de protection de chats errants est loin d’être de tout repos. Elle est d’autant plus compliquée quand il faut lutter contre des actes de cruauté.

L’animal pris en charge par les pompiers

À Vieux-Boucau-les-Bains, dans les Landes, un chat libre a reçu une flèche sur le dessus de la tête, fin août 2021. L’animal a été trouvé par les pompiers qui se sont chargés de le transporter à la clinique vétérinaire la plus proche. Heureusement, l’animal est sain et sauf, la flèche n’ayant traversé « que » la peau…

Selon le certificat vétérinaire, la chatte avait « une fléchette rouge nichée sur la peau du front ». Elle a été mise sous surveillance sanitaire pendant une quinzaine de jours avant d’être restituée à la commune. « Elle est parfaitement rétablie », rassure la praticienne.

La Fondation 30 Millions d’Amis porte plainte pour sévices graves et acte de cruauté : « Nous avons été voir la minette qui est en pleine forme malgré sa cicatrice, informe Brigitte S., bénévole qui s’occupe du nourrissage des chats libres sur la commune. La vie animale n’a aucune valeur pour la personne qui a fait cela. Déjà que notre travail est difficile… »

Un acte de cruauté condamné par la mairie

La mairie de Vieux-Boucau, qui a signé une convention avec la Fondation 30 Millions d’Amis en décembre 2020 pour gérer éthiquement sa population de chats errants, condamne cet acte.

Au printemps 2019, un chat libre avait lui aussi reçu une flèche dans le dos, à Pontcharre (38). Bien que retrouvé, l’auteur n’a pas été inquiété par la justice au motif que « les faits ou les circonstances des faits » n’ont pu « être clairement établis par l’enquête. Les preuves ne sont donc pas suffisantes pour que l’affaire soit jugée par un Tribunal ».

La Fondation 30 Millions d’Amis aide chaque année près de 300 associations et a passé plus de 1300 conventions avec des municipalités pour la stérilisation des chats errants et leur éviter l’euthanasie. Depuis 2013, plus de 180 000 chats ont bénéficié de ce dispositif exceptionnel. Pour rappel, un seul couple de chats peut engendrer jusqu’à 20 736 individus en 4 ans.

Commenter

  1. raygarrevou1 07/10/2021 à 10:24:33

    Bonjour . Attaquer un animal s'est malheureusement déja produit! Le coupable a était trouvé gràce à son arme ! La fléche est particulière à chaque tireur! ARC amateur ou de compétition; ARBALETTE ;  

    A mon avis pour le- ou la coupable, le temps est compté pour sa découverte! Et là.......! Va y avoir BOBO!

    Pas de pitié pour les assassins!

    RA.

  2. oceane21400 07/10/2021 à 10:19:50

    je trouve sa idenamisible

  3. mamy evette 07/10/2021 à 09:58:27

    Ces actes ne sont pas suffisamment punis à la hauteur de leur gravité ! Si les lois étaient plus sérieusement appliquées, on ne lirait pas tant d'actes de cruauté ! A croire que toutes horreurs se passent dans l'indifférence totale !!!

  4. catherinebambi 06/10/2021 à 16:57:37

    Merci à tous ceux qui ont aidé ce pauvre chat, pompiers, vétérinaies...

    Une fois de plus une horreur, des actes qui n'ont pas de nom tant ils sont cruels.

    De la prison ferme pendant des années et cela s'arrêtera.

    Notre système judiciaire, qui ne punit pas ces tortionnaires, les incite à continuer.

    Peut-être aussi que l'oisiveté encourage tout cela. A l'école beaucoup de jeunes se trainent pendant des années dans des classes où ils ne font absollument rien, d'autres sont à la recherche d'un emploi en souhaitant surtout ne pas en trouver. Les actes de barbarie aident à faire passer la journée et représentent une jouissance pour des personnes, aux instants pervers, qui exercent un pouvoir sur des êtres vivants sans défense. Il y a aussi les groupes où il y a des surenchères dans la violence.

    Il faut que les sanctions soient au niveau de l'Europe. Il n'y a pas besoin d'étudier les cas. Pour un acte de barbarie une peine de prison ferme,  la même pour tous les actes, sans aménagement.

    Ce petit chat est un miraculé. J'espère qu'il va trouver le bonheur dans une famille et la boucle sera bouclée.

  5. Clairette2 06/10/2021 à 16:44:03

    Pauvre bête ! Heuseusement il a pu être sauvé par des personnes qui ont un coeur (merci aux Sapeurs Pompiers) - Mais hélas celui ou ceux qui ont fait ça resteront sûrement impunis - Justice et quelle justice... trop laxiste  

  6. nous pour eux 06/10/2021 à 12:43:30

     

    Quel horreur mais comment peut-on faire de telles choses !!!! Un grand merci aux pompiers qui ont pu la secourir en l'emmenant à la clinique vétérinaire et merci à tous ceux et celles qui s'occupent bien de celui-ci ! Surtout ne lâchez rien !

     

  7. Marline 06/10/2021 à 11:25:25

    Mais comment peut-on faire ces horreurs à ces pauvres chats qui en plus essaient de survivre dans la rue avec maintenant en plus le froid qui arrive! 

    *** la "justice ???!!!" hélas est d'un laxisme sidérant !

  8. Butinette 06/10/2021 à 11:01:22

    C'est une chance que la flêche n'ai traversé que la peau, mais il aurait pû en être autrement ! C'est un acte barbare et il faut vraiment être un monstre pour faire un tel acte. J'espère que l'auteur va être trouvé et puni comme il se doit. La justice ne tient pas compte de la vie des animaux !

  9. pouguy 06/10/2021 à 10:48:45

    plus je vois de choses morbides faites par des imbéciles pour se faire voir sur les réseaux sociaux, plus je ne comprends comment ces réseaux ne sont pas surveillés pourtant les entreprises qui les ont créés devraient faire face à mieux de sécurité et ne faire autoriser certaines choses, vu que la justice ne fait rien, les gens vont finir par faire justice eux meme contre ces choses là

  10. AnneV 04/10/2021 à 18:55:09

    "Au printemps 2019, un chat libre avait lui aussi reçu une flèche dans le dos, à Pontcharre (38). Bien que retrouvé, l’auteur n’a pas été inquiété par la justice au motif que « les faits ou les circonstances des faits » n’ont pu « être clairement établis par l’enquête. Les preuves ne sont donc pas suffisantes pour que l’affaire soit jugée par un Tribunal ».

    Ben voyons !!!!! Mieux vaut dans ce pays être délinquant ou tortionnaire que simple citoyen qui ose marcher en dehors des clous !!!!!!!!!!!! Sidérant !