Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Législation

Expérimentation : le Parlement européen veut accélérer la transition vers une recherche sans animaux !

Par une résolution adoptée le 16 septembre 2021, le Parlement européen demande à la Commission d'engager au plus vite la transition vers la fin de l'expérimentation animale. ©Adobe Stock

Les eurodéputés ont adopté une résolution pour demander à l’Union européenne un plan d’actions visant à encourager la suppression progressive de l’utilisation des animaux dans la recherche (16/09/2021). La Fondation 30 Millions d’Amis salue la portée symbolique d’une telle initiative et invite la Commission européenne à agir au plus vite.

Vers la fin de l’expérimentation animale dans l’Union européenne ? Les eurodéputés demandent, à la quasi-unanimité (seules 4 voix se sont élevées contre le projet contre 667 pour) « un plan et des mesures visant à accélérer le passage à une innovation sans recours aux animaux dans la recherche, les essais réglementaires et l’enseignement » (16/09/2021).

Car si la Directive 2010/63/UE devait constituer la genèse d’une recherche sans expérimentation animale, onze ans plus tard, le nombre d’animaux utilisés à des fins scientifiques et éducatives est loin d’avoir diminué. En effet, aux 11,5 millions d’animaux utilisés vivants chaque année à des fins de recherche et d’éducation dans l’UE, s’ajoutent les 12 millions d’animaux élevés et tués sans avoir été utilisés dans une procédure (animaux mis à mort pour leurs organes et tissus, animaux utilisés pour la reproduction et devenus trop âgés, animaux tombés malade…) !

Lever les obstacles qui s’opposent au développement des méthodes sans animaux

Non seulement les approches alternatives sont très peu enseignées auprès de la communauté scientifique, mais en plus, le financement de leur développement reste insuffisant. Raisons pour lesquelles il importe d’une part « de donner la priorité aux actions visant à éduquer, former et reconvertir les scientifiques, les chercheurs et les techniciens pour l’utilisation de modèles avancés ne recourant pas aux animaux ». Ce travail de sensibilisation est tout autant indispensable du côté des experts de l’évaluation, des laboratoires, des universités et des structures internationales.

D’autre part, « le Parlement européen invite la Commission, le Conseil et les Etats membres à mettre à disposition, à moyen et long terme, un financement suffisant pour assurer la mise au point, la validation et l’introduction rapides de méthodes d’expérimentation permettant de se substituer aux méthodes d’expérimentation animale ».

Des méthodes plus efficaces sans animaux

Malheureusement, la Commission avait noté, dans son rapport de 2020, une augmentation des expériences les plus douloureuses et stressantes… au mépris de la sensibilité et de l’intelligence des animaux. Aussi, lorsque les méthodes sans animaux sont indisponibles, « les expériences menées sur les animaux doivent uniquement se dérouler dans des conditions optimales qui réduisent la douleur, l’angoisse et la souffrance des animaux concernés et protègent leur bien-être dans toute la mesure du possible, recommande le Parlement européen. Mais une forte dépendance à l’expérimentation animale peut entraver les progrès dans certains domaines de la recherche sur les maladies ».

 

L’adoption d’autres modèles pourrait permettre de nouvelles percées.

Parlement européen

 

Car les modèles animaux ne permettent pas d’appréhender toutes les caractéristiques des maladies humaines : au contraire, « l’adoption d’autres modèles pourrait permettre de nouvelles percées », concèdent les eurodéputés. Ainsi, la Fondation 30 Millions d’Amis a co-financé la méthode alternative Valitox qui permet de déceler l’éventuelle toxicité aiguë d’une substance, sans utiliser d’animaux ! Réalisée exclusivement sur des cellules humaines en culture, cette technique in vitro est extrêmement efficace puisque sa prédictivité est de 82%... contre 61% pour les tests réalisés sur les rats ! 

A la Commission européenne de déployer le plan d’action !

« Même si une résolution n'a pas valeur réglementaire, elle indique tout de même une direction souhaitée par la quasi-unanimité des représentants des citoyennes et citoyens européens, souligne à 30millionsdamis.fr Muriel Obriet, Présidente du Comité Transcience. Il faut par conséquent saluer le travail des eurodéputés qui ont porté cette initiative car une telle résolution envoie un signal fort aux acteurs politiques et économiques. Il revient à toutes les ONG de se mobiliser dans les Etats de l'UE pour appuyer les demandes formulées dans cette résolution par les eurodéputés. ».

Désormais, il appartient à la Commission européenne de déployer ce plan d’action à l’échelle de l’Union européenne. « Nous espérons que la Commission en fera une priorité absolue, conclut la député européenne Jytte Guteland. Elle doit ouvrir dès maintenant le dialogue avec toutes les parties concernées afin de coordonner efficacement le financement, l’éducation et les étapes permettant d’accélérer la transition vers la science non animale. » Un vœu partagé par 9 Français sur 10 selon le Baromètre de la Fondation 30 Millions d’Amis (Ifop - 2021).

Commenter

  1. Clairette2 23/09/2021 à 11:06:40

    Il serait grand temps d'y penser et d'agir (arrêtons de considérer les animaux comme des objets)

  2. AnneV 22/09/2021 à 18:48:48

    Vive l'Europe !! L'ennuyeux est qu'en France, malgré les amendes, on s'en tape !!!

  3. pouguy 22/09/2021 à 18:12:04

    c'est bien, mais dans combien d'années ? il ne faut pas attendre c'est tout de suite qu'il faut le faire et l'imposer dans tous les pays européens car certains ne voudront pas, l'imposer est la meilleure solution et  controler

  4. chatmama 22/09/2021 à 16:01:31

    Il serait temps ! De l'urgence de financer les experiences éthiques sans animaux

  5. sene0 22/09/2021 à 13:41:46

    Il serait temps qu'une décision soit prise définitivement afin que toutes ces pauvres bêtes cessent d'être à la merci de l'homme et sa tyrannie naturelle !!

  6. nous pour eux 22/09/2021 à 13:38:26

    JE NE COMPREND PAS QUE L'ON PUISSE CONTINUER DES EXPERIMENTATIONS POUR DES RECHERCHES SUR LES ANIMAUX ! ATTENDONS LA SUITE "des eurodéputés qui ont adopté une résolution pour demander à l’Union européenne un plan d’actions visant à encourager la suppression progressive de l’utilisation des animaux dans la recherche (16/09/2021). Pour le moment La Fondation 30 Millions d’Amis ne peut que saluer la portée symbolique d’une telle initiative en invitant la Commission européenne à agir au plus vite. A SUIVRE....

  7. catherinebambi 22/09/2021 à 10:33:05

    L'expérimentation animale.

    Une des choses les plus horribles de notre société. Toujours la même question COMMENT EST CE POSSIBLE ?

    Que les gens qui exercent ces emplois trouvent d'autres activités et que les laboratoires ou autres ne trouvent plus d'employés pour les servir et pour pratiquer ces atrocités.

    Il me semble me souvenir, mais je n'en suis pas certaine, qu'à l'école j'avais du signer un document pour que mon fils ne participe pas à des cours avec vivisection. C'est une honte. Il ne doit pas y avoir d'expériences à l'école faisant intervenir du vivant.

    Quand notre société décidera-t-elle de sortir de la BARBARIE.

    Il faut se battre pour le STATUT des animaux. C'est un sujet qui dérange car si tous les animaux, sauvages ou domestiques, sont classés comme des êtres sensibles et qui souffrent il deviendra de plus en plus difficile de les persécuter. Comment sont classés les animaux de laboratoire. Si ce sont des êtres sensibles et qui souffrent comment peut-on légalement continuer de les persécuter, de les brûler, de les rendre aveugles... Il faudrait que les hommes et les femmes comprennent qu'ils n'obtiendront jamais la beauté au prix de ces souffrances et heureusement.

     

  8. mamy evette 22/09/2021 à 09:49:43

    Il serait temps ! Depuis longtemps nous savons que la plupart des expériences ne servent qu'à torturer de pauvres animaux et rien de plus !