Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

La Fondation 30 Millions d’Amis demande au CIO de supprimer l’équitation de l’épreuve de pentathlon

Lors de l'épreuve d'équitation des JO de Tokyo 2020, l’athlète de pentathlon Annika Schleu a cravaché et éperonné l’animal à de nombreuses reprises. ©Capture YouTube

Un évènement a entaché les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, une ombre au tableau qui a horrifié l’opinion publique. Incapable de contrôler le cheval qu’elle venait de tirer au sort pour l’épreuve d’équitation, l’athlète de pentathlon Annika Schleu a violemment cravaché et éperonné l’animal à de nombreuses reprises. La Fondation 30 Millions d’Amis a officiellement demandé au Comité International Olympique la suppression de l'équitation du pentathlon moderne.

Des centaines de millions de téléspectateurs sous le choc lors de l'épreuve féminine de pentathlon moderne aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (6/08/2021) ! Alors que la cavalière allemande Annika Schleu rencontrait des difficultés à contrôler Saint Boy, le cheval qu'elle avait tiré au sort pour l'épreuve d'équitation, l’athlète lui a donné de nombreux coups de cravache et d'éperon. Paniqué, le pauvre animal a ensuite multiplié les refus de saut.

Des annonces de la Fédération Internationale de Pentathlon Moderne très insuffisantes

Pour éviter qu’une telle violence ne soit à nouveau infligée aux équidés, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, Reha Hutin, a officiellement adressé un courrier au Comité International Olympique et à l’Union Internationale de Pentathlon Moderne pour demander la suppression de l’équitation de l’épreuve de pentathlon lors des prochains Jeux Olympiques.

 

Les chevaux sont utilisés à la manière dont les gymnastes utilisent les chevaux d’arçons !

Reha Hutin

Face à la polémique, l’UIPM a expliqué avoir disqualifié Kim Raisner, la coach de l’équipe d’Allemagne, après avoir étudié une vidéo la montrant – elle aussi ! – frapper avec le poing le cheval Saint Boy…Une association allemande de protection des animaux a également porté plainte contre l'athlète et son entraîneure pour cruauté animale et complicité de curauté. Enfin, la Fédération internationale a annoncé que l'épreuve d’équitation serait « simplifiée » en vue des Jeux Olympiques de Paris de 2024. L'organisation prévoyant, entre autres, une épreuve avec des « obstacles moins hauts » et un « parcours raccourci ». Une mesure jugée toutefois très insuffisante par la Fondation 30 Millions d’Amis, au regard des violences imposées aux équidés lors de cette discipline.

Des chevaux relégués au rang d’objet !

En effet, les athlètes du pentathlon tirent au sort leur monture pour le saut d'obstacles. Ils ne disposent alors que de 20 minutes pour se lier à lui avant l'épreuve. De sorte que l’épreuve d’équitation donne souvent lieu à des mauvais traitements sur les chevaux. À l’issue de la compétition, les équidés sont restitués épuisés – parfois blessés – à leur propriétaire.  En somme, « les chevaux y sont « prêtés » aux cavaliers et utilisés à la manière dont les gymnastes utilisent les chevaux d’arçons, déplore Reha Hutin. L’animal, être vivant et sensible, est ainsi relégué au rang d’objet ! »

Par conséquent, l’équitation n’a rien à faire dans la discipline du pentathlon moderne (également composé d'épreuves de natation, de tir, d'escrime et de course à pied) qui n’existe que depuis 1912, sans commune mesure avec le pentathlon antique (lancer du disque, lancer de javelot, saut en longueur, course d’un stade, lutte).  Compte-tenu de la sensibilité croissante du public à l’égard des animaux, il n’est plus tolérable au XXIe siècle d’assister à ce genre de triste « spectacle » !

Commenter

  1. bison blanc 04/09/2021 à 19:42:46

    HONTEUX!!!!!! tout ce que je peux dire c est qu elle tombe et ne puisse plus remonter a cheval 

  2. pouguy 27/08/2021 à 19:10:41

    cette athlète devrait avoir honte de se quelle a fait devant les caméras du monde entier. elle devrait etre banie à vie de cette discipline. heureusement qu'ils ne sont pas tous comme elle, j'espère que sa fédération lui aremontée les bretelles quand elle est rentrée dans son pays

  3. mamy evette 27/08/2021 à 08:33:52

    Laissons les animaux en dehors de nos "jeux". Une maltraitance de plus à bannir. Les animaux ne sont pas des machines pour exécuter au doigt et à l'oeil toutes nos demandes ou alors dans quelles conditions !!

  4. Bandy86 27/08/2021 à 05:17:59

    C'est une histoire de fric, comme dans les courses hypiques, le cheval doit rapporter de l'argent, le reste ils s'en fiche complètement. C'est honteux, et ils se disent aimer leurs animaux, que des mensonges.

  5. tius 26/08/2021 à 17:56:56

    Un cheval n'est pas une épée, un javelot, un ballon ni un vélo. Il faut arrêter rapidement ces épreuves qui sont insupportables pour un être vivant. On devrait en profiter pour bannir toutes les utilisations des animaux (corridas, courses, jeux, cirques etc.) dans le seul but est de faire du fric. J'espère de tout coeur que la cavalière et son entraîneuse seront justement très punies  et qu'elles tomberont dans l'oubli ainsi que cette épreuve aux JO.

  6. PRIORITE ANIMALE 26/08/2021 à 12:57:53

    La coach et la cavalière sont tout simplement minables. D'une part, elles n'ont aucun professionalisme et aucun respect ni sentiment envers SAINT BOY. Elles devraient se remettre en question. Si SAINT BOY avait été monté par un cavalier émérite, il aurait été meilleur. Le cheval ressent toutes les émotions du cavalier. Le cavalier et son cheval doivent être en osmose. Cette cavalière et son cocach ne font pas leur job avec amour. Ces deux spécimens à deux pattes se voyaient déjà en haut de l'affiche. Respect et chapeau bas à SAINT BOY.

  7. nous pour eux 26/08/2021 à 11:49:59

     

    Il faut que cette athlète de pentathlon Annika Schleu qui a cravaché et éperonné l’animal à de nombreuses reprises soit sévèrement puni, c’est inadmissible ! Merci à la fondation de 30 millions d’amis d’avoir réagi en demandant officiellement au Comité Internationale Olympique la suppression de l’équitation du pentathlon moderne. Avec l’espoir d’un retour positif !

     

  8. catherinebambi 25/08/2021 à 23:02:30

    J'espère que ce malheureux cheval, si maltraité, mais heureusement devant le monde entier, va être saisi et placé dans une fondation afin de lui éviter des REPRESAILLES après ce scandale.

    J'espère que la cavalière va être très lourdement sanctionnée par sa fédération qui mérite un blâme, avec une interdiction définitive de continuer à être assise sur un cheval en le battant pour qu'il réalise des sauts hors de sa portée qui le le terrorisent

    J'espère que les tribunaux la condamneront aussi pour maltraitance grave.

    Ou est le sport dans le fait de battre son cheval pour qu'il saute. Il n'y a aucun sport là dedans. Qu'elle saute elle-même.

  9. greenangel 25/08/2021 à 18:31:48

    Pourquoi ne pas remplacer l'épruve d'équitation du pentathlon par une épreuve de VTT ?

    Le problème serait réglé une fois pour toute !

  10. catherinebambi 25/08/2021 à 17:46:38

    Tout le monde sait comment tout cela se passe.

    Il est heureux, d'une certaine façon, cette fois, que la maltraitance ait été filmée. Où est l'attachement pour les animaux dans ces gestes qui n'ont pas de nom. Quelle violence !

    Les chevaux ont très peur des sauts d'obstacle. Beaucoup de barrières leur sont pratiquement inaccessibles et les terrorisent.

    Les lions ont peur des cerceaux en feu dans les cirques. Ce sont les images qui se perpétue dans la race des feux de forêt, le danger suprème avec lequel courir était souvent vain. Il y a cela dans l'esprit des fauves.

    C'est simple. Il faut que l'homme se passe totalement de l'animal pour réaliser ses folies.

    Qu'il fasse SEUL de la course à pied, de la natation, du judo, du tennis, du football,  du dessin, de la musique, du chant, qu'il joue au billes.... les activités qu'il peut faire seul sont sans limite presque, et qu'on abandonne tous les sports, toutes les émissions de télévisions... tout ce qui fait intervenir un animal qui ne veut pas être là, qui veut être libre dans un pré, manger, dormir, vivre sa vie.

    J'espère voir un jour cela. Je me bats chaque jour pour que ce jour arrive. J'y crois.

    Ce scandale très choquant qui a mis ces maltraitances en pleine lumière devrait aider, malheureusement pour ce pauvre cheval né sous une mauvaise étoile, à ce que les choses changent.