Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Législation

Sous la « pression » citoyenne, la Commission européenne donne son feu vert à l'interdiction de l'élevage en cage

Les lapins comptent parmi les animaux les plus massivement élevés en cage en Europe, avec pour seul espace de vie la surface d’une feuille A4. ©CIWF

La Commission européenne annonce qu'elle va formuler une proposition législative mettant fin progressivement à l'élevage en cage des poules, lapins, canards, truies et veaux, pour une entrée en vigueur à partir de 2027. Une déclaration d'intention saluée par la Fondation 30 Millions d'Amis, aux côtés des 170 ONG ayant soutenu l'Initiative citoyenne européenne (ICE) « Pour une nouvelle ère sans cage », qui avait réuni 1,4 million de signatures dans toute l'Europe.

Les barreaux pour seul horizon avant l'abattoir, (bientôt) un symbole du passé ? La Commission européenne devrait formuler prochainement une proposition législative visant à mettre fin progressivement aux cages pour les lapins, les poules, les cailles, les canards, les oies, les poulets reproducteurs, les truies et les veaux. « La proposition de la Commission est prévue pour fin 2023 et fera partie de la révision générale de la réglementation bien-être animal (BEA), précise Léopoldine Charbonneaux, directrice France de l'ONG CIWF pour la protection des animaux de ferme, partenaire de la Fondation 30 Millions d'Amis, et fer-de-lance de la mobilisation. La Commission examinera la possibilité d'une entrée en vigueur de la législation à partir de 2027. »

Une mobilisation citoyenne qui fait bouger les lignes

Quelque 300 millions d'animaux sont élevés en cage dans les pays de l'UE, principalement des lapins (94 %) ainsi que la grande majorité (90 %) des truies reproductrices et 37 % des poules pondeuses. Suite au dépôt officiel des 1,4 million de signatures réunies par l'Initiative citoyenne européenne (ICE) « Pour une nouvelle ère sans cage », soutenue par 170 ONG dont la Fondation 30 Millions d'Amis, le Parlement européen avait voté en faveur d'une résolution pour « la fin progressive de l'utilisation des cages », basée « sur une approche espèce par espèce, qui prenne en compte les caractéristiques des différents animaux et garantisse des systèmes d'élevage adaptés à leurs besoins spécifiques » (10/06/2021). Preuve que les mobilisations citoyennes permettent de faire bouger les lignes !

En France, un manque de volonté politique

Dans l'attente de l'aboutissement du processus législatif au niveau européen, certains États membres ont d'ores et déjà pris les devants, à l'instar de l'Autriche qui élève désormais 97 % de ses animaux de ferme hors cage depuis l'adoption d'une législation protectrice en 2020. Malheureusement en France, la Fondation 30 Millions d'Amis déplore toujours un manque de volonté politique, d'autant que les sujets liés à l'élevage ont été écartés des débats sur la proposition de loi « visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale » (PPL Animaux), par ailleurs toujours pas inscrite à l'ordre du jour au Sénat. Pourtant, 8 Français sur 10 s'opposent à l'élevage intensif (baromètre Fondation 30 Millions d'Amis/Ifop, 2021). Il est (grand) temps d'agir !

Commenter

  1. charbonnette 11/07/2021 à 08:54:36

    Enfin.

     

  2. tius 09/07/2021 à 15:00:53

    Une déclaration d'intention saluée par la Fondation 30 Millions d'Amis". Il n'y a vraiment pas de quoi de saluer une déclaration qui ne sera jamais appliquée...

  3. Bandy86 09/07/2021 à 01:34:45

    2027 !!! Combien vont ils être encore à souffrir !!!!! Quelle honte.

  4. pouguy 08/07/2021 à 19:00:52

    à partir de 2027 c'est pas encore, les lapins ont le temps de souffrir encore, pourquoi pas l'interdire cet année ça serait pas plus simple ? [***]

  5. catherinebambi 08/07/2021 à 13:18:22

    Je pense que la pression citoyenne peut à peu près tout faire.

    Devant des citoyens déterminés et une mobilisation très importante, il y a normalement recul.

    Le citoyen peut à peu près tout faire.

    Une très bonne chose est que des gens très nombreux, et beaucoup de jeunes touchés par la détresse des animaux, se mobilisent partout dans le monde pour défendre la condition animale.

    Nous sommes riches d'arbres, de fleurs.... et des magnifiques animaux. Comment peut-on tout détruire et faire tant souffrir.

  6. nous pour eux 07/07/2021 à 13:02:59

     

    Sous la pression citoyenne la commission Européenne donne son feu vert à l'interdiction de l'élevage en cage ! Mais 2027 pourquoi attendre si longtemps ? Les jours passent et ressemblent tous pour tous ces animaux élevés en cage la souffrance, la tristesse, il y a tant de choses à dire…. Comme le dit 30 millions d'amis "Malheureusement en France, la Fondation 30 Millions d'Amis déplore toujours un manque de volonté politique, d'autant que les sujets liés à l'élevage ont été écartés des débats sur la proposition de loi « visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale » (PPL Animaux), par ailleurs toujours pas inscrite à l'ordre du jour au Sénat". ET OUI pourtant 8 Français sur 10 s'opposent à l’élevage intensif mais nous en sommes tjrs là et il va falloir du temps pour voir le changement.....

     

  7. alagalopade@gmail.com 07/07/2021 à 11:28:10

    A partir de ..... 2027, voilà tout est dit. C'est déjà un progrès... sur le papier. A voir pour une mise en oeuvre concrète par les éleveurs. Et là, c'est une autre histoire..  entre intérêts politiques et gros sous !!!

  8. Nm74 07/07/2021 à 11:21:49

    L'UNION FAIT LA FORCE VOUS TOUS ASSOCIATIONS ANIMALIÈRES ET NOUS CITOYENS SOLIDAIRES NOUS NE FORMONS QU'UN DEVANT L'ADVERSITÉ LA SOUFFRANCE LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX 

    RESTONS TOUJOURS MOBILISÉS POUR QUE LA BALANCE DE LA JUSTICE SOIT EN FAVEUR DES ANIMAUX 

    MERCI

  9. Clairette2 07/07/2021 à 09:58:29

    Pourquoi attendre 2027 ? La lenteur de la France - Ne plus manger de viande, voilà la solution la plus radicale

  10. AnneV 30/06/2021 à 17:12:24

    Epinglés, nous le serons encore ! Elève du fond de la classe, c'est cela la France !