Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Législation

Abattage sans étourdissement, longs transports d’animaux… des sujets dont l’Assemblée nationale ne veut pas débattre ?

L'Assemblée nationale a rejeté la pétition de la Fondation 30 Millions d'Amis demandant l'interdiction de l'abattage sans étourdissement. Un thème exclu de la PPL contre la maltraitance animale ! ©AdobeStock

La Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale vient de « classer » trois des pétitions électroniques mises en ligne sur sa plateforme par la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Des pétitions pourtant axées sur des thématiques majeures de protection animale, souhaitées par une majorité de Français ! Des sujets que la représentation nationale refuserait de mettre au débat ?

L’Assemblée nationale tenterait-t-elle de couper court au débat sur le bien-être animal ? Telle est la question que la Fondation 30 Millions d’Amis se pose depuis que la Commission des affaires économiques de l’Assemblée a rejeté certaines pétitions mises en ligne par sa Présidente, Reha Kutlu, épouse Hutin. En effet, les pétitions relatives à la suspension des transports d’animaux de boucherie l’été, à l’interdiction de l’abattage sans étourdissement des animaux d’élevage et à l’interdiction des manèges à poneys, ont été « classées ». Comprendre : les citoyens ne peuvent plus réclamer de débat parlementaire sur ces sujets en signant ces pétitions.

Certes, en vertu du règlement de l’Assemblée de 2019, le rapporteur désigné de l’une des huit commissions permanentes compétentes peut décider d’examiner… ou de rejeter les pétitions électroniques. C’est seulement dans la 1ère hypothèse (ou si la pétition recueille au moins 500 000 signatures) que le texte pourra faire l’objet d’un débat parlementaire. En « classant » 3 des pétitions mises en ligne par la Fondation 30 Millions d’Amis, l’Assemblée nationale empêche ainsi toute possibilité à la représentation nationale d’ouvrir le débat démocratique sur ces questions importantes.

Le bien-être animal exclu du débat parlementaire !?

Or, la plateforme des pétitions ne fait aucune mention des motifs ayant conduit à ces rejets. Après de multiples sollicitations auprès des services de l'Assemblée, la Fondation 30 Millions d'Amis sait désormais pourquoi la chambre basse tente d’écarter du débat public certaines thématiques relatives au bien-être animal : « Le Bureau de la commission [des affaires économiques, NDLR] a décidé le classement d’office des pétitions n’ayant pas recueilli plus de 10 000 signatures dans un délai de 6 mois après leur dépôt, explique Anne Lise Meurier, conseillère du député Cédric Villani. Cette règle, qui n'était pas en vigueur au lancement de la plateforme, est toujours introuvable sur le site, à l'heure où nous écrivons ces lignes !

Pour rappel, la question de l’élevage intensif avait été exclue du champ de la proposition de loi contre la maltraitance animale. Un modèle pourtant rejeté par 85% des Français interrogés (Baromètre Fondation 30 Millions d’Amis / Ifop, janvier 2021). Quant à l’interdiction des manèges à poneys, celle-ci a certes été votée en première lecture par les députés ; pour autant, la PPL n’a toujours pas été inscrite à l’ordre du jour du Sénat…

La Fondation 30 Millions d’Amis remet en ligne ses pétitions !

Nonobstant ces rejets, la Fondation 30 Millions d’Amis réitère ses propositions visant à améliorer la condition animale en mettant en ligne, à nouveau, ces mêmes pétitions. « J’invite chaque citoyen à utiliser ce nouvel outil démocratique pour porter la voix des animaux jusque dans les rangs de la représentation nationale, indique Reha Hutin. La demande sociétale autour du bien-être animal n’a jamais été aussi forte : aux politiques de s’en saisir ! »

Commenter

  1. Chowcat 06/07/2021 à 22:44:34

    Ces politicards sont vraiment révoltants et ne méritent  pas leur place si bien rétribuée ...

    Pourtant , ne baissons pas les bras et continuons notre travail , les Animaux n ' ont que nous pour les aider  

  2. pouguy 02/07/2021 à 18:58:45

    [***] ces i******** promettent et ne font rien pour eux car ça ne  leur rapporte pas d'argent. et après ils s'étonnent que les gens ne vont pas voter

  3. Omanie 30/06/2021 à 20:12:25

    L'élevage intensif, comme le transport d'animaux vivants sur de longues distances ne doivent plus être la règle. Faire souffir les animaux ne tombe t-il pas sous le coup de la loi?

    Eviter ces débats c'est taire cette souffrance pour le profit. Il faut continuer le combat, le bien être animal reste l'enjeu éthique et moral pour l'humanité.

  4. tius 30/06/2021 à 18:04:28

    Les politiques de tout temps ne pensent qu'à la gloire et l"argent. Viandards, insensibles au monde animal existent dans tous les partis et se moquent de nous depuis des siècles. Pétition, rassemblements ne les atteignent absolument pas. Le combat doit changer de forme...

  5. nous pour eux 30/06/2021 à 13:48:52

     

    Les pétitions relatives à la suspension des transports d’animaux de boucherie l’été, à l’interdiction de l’abattage sans étourdissement des animaux d’élevage et à l’interdiction des manèges à poneys, ont été « classées ». Classer » trois des pétitions électroniques mises en ligne sur sa plateforme par la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Des pétitions pourtant axées sur des thématiques majeures de protection animale, souhaitées par une majorité de Français ! Ce n’est pas avec des abstentions comme nous avons eu que l’on va avancer ! Il fut juste ne pas baisser les bras et espérer…..

     

  6. AID 30/06/2021 à 13:23:55

    Le courage n'existe plus en politique et pas qu'en politique, c'est le fric, l'interet individuel et la compromission qui prévalent ... 

  7. CorinneV 30/06/2021 à 11:38:04

    Il me semble que le parti animaliste sera aux législatives .....

    Ce gouvernement donc, s'en fiche de l'avis de toutes ces personnes qui ont signé les pétitions, Bien le gouvernement !!! la honte !

     

  8. moussette62 30/06/2021 à 10:53:45

    On s'étonne de l'abstention aux élections mais les élus se moquent complètement de intentions des Français ! Rejeter les pétitions sur le bien-être animal en est la preuve ! Tant qu'ils seront en place rien ne changera. Donc il faut les virer aux prochaines élections, et aller voter pour que ça change !!!

  9. Clairette2 27/06/2021 à 13:31:29

    pour moi c'est ne plus manger de viande pour éviter les élevages intensifs des surproductions d'animaux des transports qui vous donnent le tournis et pour finir dans un camp de concentration pour animaux ou l'on voit l'horreur les cris les pleurs de ces pauvres bêtes - pauvre de nous

  10. AnneV 25/06/2021 à 19:04:16

    Si les régionales et départementales ont fait un score nul, ceux qui ont réussi à "passer" au 2ème tour, je suis certaine que pour certains partis, c'est grâce aux chasseurs !!!! Pas nombreux mais ils défendent leur "droit de tuer" !! Et l'on s'étonne que ces partis ne veuillent rien tenter contre eux = Ben, hé ! Ce sont des électeurs !!!! Vive les politiciens !