Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Peine clémente pour l’homme qui plongeait son chaton dans le congélateur, les toilettes et un aquarium !

Martyrisé par son ancien maître, le chat rebaptisé Maiko est aujourd'hui serein dans son nouveau foyer. ©ARPA47

Coupable de sévices graves et d'actes de cruauté contre son chaton, un homme a été condamné à… une simple interdiction de détenir un animal pendant 5 ans ! Le petit félin était régulièrement battu par son maître qui le plongeait dans un aquarium rempli d’eau et l’enfermait dans le congélateur. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

Immergé dans un aquarium, plongé dans les toilettes, ou encore, placé au congélateur... Tel était l’affreux quotidien de Simon, un chaton victime de la méchanceté humaine. Son maître, poursuivi pour sévices graves et actes de cruauté, vient d’être reconnu coupable des faits et condamné par le Tribunal correctionnel d’Agen à une interdiction de détenir un animal pendant 5 ans, à une amende et à des dommages & intérêts.

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’était constituée partie civile, rappelle que la cruauté animale est passible de 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende : des peines censées être dissuasives et à la hauteur de la gravité des faits. Mais, en pratique, ces peines maximales demeurent rarement appliquées, comme en témoigne malheureusement une fois encore cette affaire…

Des actes d’une cruauté rare visant « à le punir »

L’association pour le respect et la protection de l’animal (ARPA) avait été alertée, en janvier 2020, par l’entourage du mis en cause. Constamment enfermé, le petit félin était régulièrement frappé par son maître, à coups de poings et de claques. « Pour le punir », l’homme - qui avoue ne pas supporter ses miaulements ! - lui faisait également subir une multitude d’actes d’une intense cruauté.

Une vidéo transmise par l’un des proches dévoile ainsi le pauvre chaton plongé contre son gré, à plusieurs reprises, dans un aquarium rempli d’eau croupie. L’individu se serait par ailleurs vanté, auprès de son entourage, de l’avoir mouillé et placé dans le congélateur - au point d’en être collé à la paroi - mais aussi, dans le terrarium, avec l’un de ses boas. Le jour de l’intervention des défenseurs des animaux, l’homme a même confié avoir placé Simon dans les toilettes avant de rabattre la cuvette pour s’asseoir dessus… et tirer la chasse.

Rebaptisé Maiko, le chaton est désormais adopté !

Immédiatement pris en charge par l’ARPA, le petit  félin a été placé en famille d’accueil, le temps de sa convalescence. « Il souffrait du dos, au point de ne plus pouvoir se lever, déplore celle qui l'a accueilli lors de sa réhabilitation. Le vétérinaire lui a diagnostiqué une arthrose due à la maltraitance dont il a été victime. Mis sous anti-inflammatoires et anti-douleurs, il a progressivement repris des forces auprès de ses sauveurs.

Aujourd’hui, il est en bonne santé. Il a été adopté par un couple de St Caprais de Lerm (47) qui l’a rebaptisé Maiko. La Fondation 30 Millions d’Amis lui souhaite une vie paisible et heureuse.

Commenter

  1. pioupiou77 29/04/2021 à 18:39:45

    Mais que fait la justice?Pourquoi ce laxisme? Pourquoi les juges ont-ils peur d'être plus ferme. Ils oublient que les personnes qui sont capables de tels actes sur les animaux, sont des futurs MEURTRIERS envers les humains. Mesdames et Messieurs les juges, prenez votre courage à deux, n'ayez pas peur des represailles et faites votre travail correctement, sinon changer de métier et laissez moi votre place. 

  2. Omanie 03/03/2021 à 15:33:16

    Ce type relève de la psychiatrie, pour torture sur un être vivant, un sadique qui ne prend plaisir qu'à martyriser un chaton sans défense...Il ne faut plus jamais qu'il puisse avoir un autre animal, car dans cinq ans ils risque de recommencer.Ce qu'il a fait est grave, et c'est vrai que s'il avait fait subir cela à un enfant il serait en prison.La vie d'un chaton serait elle insignifiante?

  3. aniwatata 12/01/2021 à 20:46:15

    Ce d******* pourrait faire la même chose sur un humain, quel a****i!!!! [***]

  4. ragoutoutou06 06/01/2021 à 12:32:32

    A Défaut de peine de prison ou d'amende, la moindre des choses c'était d'interdire à cet homme la détention d'un animal à vie. Martyriser un animal de la sorte relève de la psychiatrie. Il recommencera sans aucun doute. Si il avait fait la même chose à un enfant, aujourd'hui il serait derrière les barreaux. Plonger le chaton dans l'aquarium, l'enfermer dans le congélateur, l'emprisonner et tirer la chasse d'eau, frappé à coups de poings et de claques : verdict, on lui interdit seulement la detention d'un animal pendant 5 ans. Non mais on marche sur la tête dans ce pays !!!

  5. puce62 30/12/2020 à 20:31:45

    Je suis attérée encore une fois de ce qu'un humain puisse faire endurer à un pauvre petit chat!! 

    c'est incropréhensible, vraiment ces petits minets méritent que de l'amour et de la douceur.

    Et encore une fois la peine est plus que légère, dans 5 ans il recommencera et pourquoi pas avant ? qui va surveiller? 

    Je suis dégoutée par la justice, rien de sérieux n'est fait pour calmer ces malades qui torturent les animaux.

    Pourquoi ne pas donner de sévères amendes?  ça remplirait les caisses de l'état.

    Merci aux proches qui l'ont dénoncé, ce petit chat aurait fini par mourir, pauvre petit coeur.

    J'ai tellement mal pour toi pour ce que tu as enduré.

    Souvent je pense au film " La nuit des juges "  je trouve que cela devrait exister pour ceux qui font

    du mal aux enfants et animaux, pour ceux qui ne peuvent pas se défendre.

    Longue et belle vie à toi Maiko, loin de ce fou!!!

  6. pumuckl556 17/12/2020 à 08:24:41

    ...et MERCI  ! aux proches qui l'ont dénoncé !!!   merci ! il était temps !

  7. pumuckl556 17/12/2020 à 08:20:52

    moi je suis à terre , à genoux , en larmes , comment tant de cruautés et cette peine MINABLE? !  il faut stopper cette clémence ces tolérances aux cruatés ! ils sont comme des enfants , ce que ces gens font ? ils le font aussi aux aux êtres les plus faibles ...humains femmes enfants handicapés ...quoi ? alors un chat on peut lui faire subir ces    atrocités dignes des pires "nazis" pour cette peine ?  à vomir !  attention ! cette clémence va mener à des règlements de compte entre amis des animaux [***] ! ne poussez pas à cela Juges et avocats !

  8. spa0201 16/12/2020 à 11:26:40

    Nous  en avons assez  de ces cas de maltraitances, 5 ans c'est insuffisant, c'est à vie  que cet individu  doit être interdit de détenir un animal ....Et surtout  "contrôler " les détentions .....Actuellemnt l'association à 3 plaintes qui attendent d'être jugées dont une depuis plus d'1 an !!!! C'est désespérant de faire de la protection animale tant on se sent "démunis" ....

  9. GRAFFITIE 16/12/2020 à 10:44:53

    Pourquoi pe rendre un cat si on ne supporte pas ses miaulement. [***] Pourqoi 5 ans d'interdiction, ce devrait être à vie.

  10. ayeres 16/12/2020 à 10:30:04

    Pauvre petit chaton ... il a été sauvé de justesse !

    Mais pourquoi ces personnes violentes et cruelles prennent-elles des animaux ?

    Et en plus se faire filmer et poster cela .....